Dissenter, le navigateur Gab basé sur Brave qui vise à lutter contre la censure

Dissident

Pour être honnête, je réfléchis depuis un moment à la publication de cet article ou non. Mais pourquoi est-ce que ça va être une mauvaise chose? On l'a toujours dit: sur Internet, nous pouvons trouver le meilleur et le pire, des informations qui nous sauvent la vie au contenu illégal du pire que nous puissions imaginer, mais nous ne pouvons pas nier que beaucoup de choses peuvent être censurées, et parmi elles les opinions et des informations de nombreuses personnes. Pour cette raison, il est né Dissident, et ici nous allons parler un peu de lui.

Qu'est-ce que Dissenter? Pour le comprendre, il faut remonter le temps, et suivre avec sincérité, je dois dire que je l'ai fait en regardant Cet article que je vais essayer de résumer un peu. Dissident a commencé comme une extension pour les navigateurs, tels que Firefox et Chrome. La traduction est «dissidente» et «dissidence», selon le RAE, signifie «se séparer de la doctrine, de la croyance ou de la conduite commune». Au début, l'extension était utilisée pour commenter n'importe quel contenu, qu'il offrait l'option ou non, et cela pouvait poser un problème si les utilisateurs étaient un peu, disons, dégoûtants.

Après la suppression de l'extension de nation, le navigateur Dissenter

Bagou est un réseau social très similaire à Twitter. Au lieu de Tweets, nous partageons Toots, le premier est le son qu'un oiseau fait (peep) dans le second ce serait celui d'un éléphant. Sa philosophie est qu'il n'y a pas de censure, et nous pouvons tous imaginer le bien et le mal que cela a, mais c'est comme ça et c'est sa raison d'être. Il y a quelques années, Google, Apple et d'autres grandes technologies les ont laissés «en suspens», ils ont donc dû intensifier et obtenir leurs propres serveurs.

Avec la leçon bien apprise et l'extension retirée des magasins, les propriétaires de Gab ont décidé de lancer leur propre navigateur, et c'était aussi un problème. Il s'avère que est basé sur Brave, dans leurs politiques de confidentialité et en essayant de mettre de côté la grande technologie, mais le PDG de Brave n'était pas content qu'un navigateur ait été créé à partir du sien, affirmant que «Dissenter n'est qu'une extension». Mais Brendan Eich ne peut rien y faire, car son navigateur utilise l'open source et est également open source.

La grande technologie veut un contrôle total. Est-ce la seule et la meilleure option?

Un fait est un peu surprenant: tous les problèmes de Gab viennent d'une attaque. En bout de ligne, Gab collaboré avec le FBIMais ils n'étaient pas amusés que le terroriste ait utilisé leur plate-forme pour s'organiser. Une impression personnelle et non transférable: ne vaut-il pas mieux qu'il y ait un réseau social non censuré qui collabore avec le FBI que d'autres censurés qui ne sont pas connus et ne peuvent donc pas être contrôlés? Parce que ce qui est publié dans Gab est public, donc, je pense, le problème n'est pas le terrorisme, mais le contrôle et la censure. C'est mon opinion. Pour ceux qui pensent «et les privés?» Eh bien, dire qu'ils n'attaquent pas Signal, par exemple, comme ils attaquent Gab, pour une raison. Peur que certaines informations soient rendues publiques? Je ne sais pas.

Pour cette raison, ses propriétaires ont décidé de ne plus simplement utiliser leurs propres serveurs, mais créez également votre navigateur Web et d'autres services tels que Gab tv, une sorte de YouTube dans lequel, en théorie, il n'y a pas non plus de censure, j'insiste, avec le bien et le mal que cela peut avoir.

Et qu'offre le navigateur lui-même

Comme nous l'avons mentionné, Dissenter est une sorte de Brave, avec un bloqueur de publicités, un contrôle des cookies, des contrôles d'empreintes digitales et, pour presque tout, c'est un Brave. Il a également l'extension installée par défaut, donc je résumerais en disant que Dissenter Browser est un navigateur basé sur Chromium, en particulier, et beaucoup, sur Brave, avec l'extension de commentaire tout ce qui est autrement inutilisable et qui a été créé pour s'assurer que personne ne met une raclée sur la roue, ni maintenant ni dans le futur.

Est-ce suffisant pour utiliser un navigateur? Je n'y vais plus, mais au final j'ai décidé d'écrire cet article car même Mozilla posté une déclaration garantissant essentiellement que des mesures plus drastiques doivent être prises, de sorte que nous ne pouvons pas être sûrs à 100% que d'un moment à l'autre ils essaieront de faire un pas que nous n'aimons pas.

Comment installer Dissenter

Le dissident est disponible pour Linux, macOS et Windows dès votre site de téléchargement. Les utilisateurs de Linux l'ont disponible dans les packages RPM et DEB, et nous pouvons également obtenir son code depuis GitHub. Si vous utilisez un système d'exploitation basé sur Arch Linux, il se trouve dans AUR.


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

23 commentaires, laissez le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données : AB Internet Networks 2008 SL
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.

  1.   Camarade dit

    C'est un débat intéressant celui de la liberté d'expression sur les réseaux sociaux. Doit-il être contrôlé? Qui le contrôle? Est-ce le propriétaire du réseau social qui décide?

    Au-delà du débat, les réseaux sociaux «non traditionnels» finissent par être un lieu de rencontre pour ceux qui ne trouvent pas leur place dans les plus populaires. D'après ce que je peux voir, c'est Gab qui attire l'attention des libéraux du complot qui se plaignent d'un manque de liberté d'expression. La même chose s'est produite avec Mastodon il y a quelques années, qui a fini par abriter de nombreuses minorités (et des utilisateurs d'Inde). De plus, de nombreuses personnes sont allées à Telegram depuis WhatsApp en raison de la fermeture de plusieurs groupes ou chaînes (je ne me souviens pas bien). Nous devrons voir l'avenir de ces réseaux dans quelques années.

    Concernant l'article, je l'ai trouvé génial. Je pense que cela rend clair la perplexité de Pablinux à propos de tout cela (la même chose m'est arrivée).

    1.    pablinux dit

      Vous voyez que tout le monde ne pense pas la même chose. J'ai même pensé à ne pas autoriser les commentaires, mais ce serait juste un autre type de censure, même si je savais que quelque chose de ce genre se produirait et le fera probablement si cela devient incontrôlable. Attention, j'écris sur un navigateur, une option de plus, pour éviter la censure et commenter à quel point le blog et moi-même sommes mauvais. Cependant, personne n'a critiqué Tor pour avoir mis Onion à notre disposition et où le Deep Web est accessible, où nous pouvons probablement trouver même des meurtres enregistrés.

      Je ne peux pas m'empêcher de paniquer.

      Je laisse ici la question: pourquoi Tor est-il bon et Dissenter est-il mauvais?

      Salutations.

      1.    Lol dit

        Pour la facilité d'accès.
        Tor est compliqué, vous devez télécharger votre navigateur, et trouver les adresses .onion, il n'y a pas de moteurs de recherche comme google, ça va lentement ... Allez, ce n'est pas convivial, et les "gens" ne le téléchargent pas pour voir les choses de tous les jours.

        Maintenant, avoir quelque chose comme Twitter ou Chrome accessible, où tout le monde peut s'exprimer librement, qui atteint tout le monde.

        Laissons les gens décider que c'est faux ou pas faux, que c'est sexiste ou non sexiste, que c'est raciste ou pas raciste, que c'est drôle ou pas drôle ... Sommes-nous pas libres et avec une éducation publique exceptionnelle à avoir nos propres critères?

        1.    pablinux dit

          Ce sera compliqué, mais le mal que nous pouvons y trouver est bien pire, et personne ne le critique.

          Salutations.

      2.    Camarade dit

        Je pense que je ne me suis pas exprimé assez clairement. Je ne disais pas que le dissident est mauvais ou bon, en fin de compte, comme tout le reste, cela dépend de ce à quoi il est utilisé. Et mon opinion sur Tor et sur toute autre technologie est la même. Je ne savais pas que pour parler "mal" de Dissenter (je ne pense pas que je l'ai fait), je devrais critiquer autre chose aussi. Mais je peux comprendre votre inconfort en regardant le reste des commentaires.

        Ce que je voulais confirmer, c'est qu'au final, toutes ces opinions exclues des réseaux majoritaires trouvent une place pour s'installer. Ce fait en lui-même me semble un peu dangereux, car au final on finit par n'entendre que les opinions que l'on aime, et non celles qui nous mettent mal à l'aise. Nous rendons nos réseaux plus «supportables».

        Concernant l'application, je ne pense pas que ce soit ni fu ni fa. En fin de compte, c'est un navigateur + une extension qu'ils ont retirée des magasins. S'ils veulent l'utiliser, très bien, mais au fond, il est axé sur les utilisateurs de leurs réseaux sociaux. C'est comme si Facebook ou Twitter faisaient de même: prenez un fork d'un navigateur pour qu'il soit livré par défaut avec un plugin qui pointe vers leurs réseaux. Je ne pense pas que ce soit pour tous les utilisateurs, uniquement pour les utilisateurs de leurs réseaux sociaux.

        C'est tout ce que je voulais dire.

  2.   Antifa dit

    Il est choquant que vous ne mentionniez pas que la majorité des utilisateurs du GAB sont des suprémacistes blancs. Vous êtes une honte de blog.

  3.   Ja dit

    Vous avez oublié de dire que vous parlez d'applications créées par des personnes d'extrême droite afin de manifester leur haine sans censure. Et qu'ils sont nés parce qu'ils ont été expulsés des nœuds créés par des gens du monde fédéral (pas des multinationales), des gens qui s'inquiétaient du fascisme, quelque chose qu'aujourd'hui, avec deux articles, vous avez montré que vous ne l'êtes pas.

    1.    pablinux dit

      Un article, pas deux. Et c'est votre point de vue.

    2.    Diego allemand Gonzalez dit

      Interrogatoire
      Connaissez-vous l'idéologie de ceux qui ont fabriqué tous les produits que vous utilisez?
      Demandez-vous au chauffeur de bus pour qui je vote ou au chirurgien qui va vous opérer quelle est son opinion sur la politique chinoise au Tibet?

    3.    Anne dit

      Les peuples, conscients de leur manque de développement technologique, éducatif et économique (voire esthétique) par rapport aux autres, ont généralement des raisons génétiques à cela. Mais c'est comme ça que la sélection naturelle est. La biologie est une chose, mon ami, et l'idéologie en est une autre. Certains ont développé des muscles pour courir et chasser, et d'autres de la matière grise, pour calculer les vents et la résistance des matériaux, créer des structures et des machines, construire des abris solides, naviguer sur les mers, guider les eaux, créer des machines, expérimenter des médicaments basés sur le savoir. , cultiver ou élever de la nourriture au lieu de la cueillir et de la chasser et s'adapter aux climats extrêmement froids, qui exigeaient plus d'intelligence pour survivre que dans les climats tempérés. La biologie et l'évolution ne font pas la même chose d'un lévrier et d'un border collie. Les humains ne sont pas étrangers à ces lois.

  4.   Solentiname dit

    Très dommage que l'article ne mentionne à aucun moment l'origine exacte de Gab et comment il est principalement utilisé pour coordonner et diffuser des messages d'extrême droite (un qualificatif qui est parfois en deçà de ce qu'il déplace). Souhaitez-vous promouvoir un réseau de promotion de la violence? Parce qu'il existe de nombreuses façons de défendre la liberté en ligne sans avoir à le faire avec des néo-nazis, des suprémacistes blancs et d'autres racailles. Comme l'indique un autre commentaire, ils ont créé leur propre réseau au sein du fediverse parce que peu à peu ils ont été expulsés d'autres nœuds libres, mais ils n'ont pas toléré la discrimination, la xénophobie, la promotion de la violence, etc. Allez, les communautés libres du fediverso les chassaient librement pour avoir défendu l'intolérance et le manque de liberté. C'est le fameux paradoxe de l'intolérance. La promotion et la défense de l'intolérance peuvent-elles être tolérées?

  5.   Solentiname dit

    Bonjour.

    J'imagine que mon commentaire d'hier sera "avec modération", car je ne le vois pas encore publié. Excellent service à la liberté d'expression, tant que cela ne dérange pas l'éditeur, bien sûr.

    1.    pablinux dit

      L'éditeur n'y a pas touché. Votre commentaire est bien visible, juste vérifié. Publié le 10 janvier à 23h53. Ne venez pas avec des mensonges, cela manquait.

      1.    Solentiname dit

        Ni hier soir, ni ce matin, ils n'étaient visibles sur ce site. J'apprécie qu'ils aient finalement été publiés, mais ce n'était pas le cas à l'époque. Si c'est quelque chose de volontaire ou si c'était une erreur, je ne peux plus le savoir. Ce que je peux dire, c'est que je dis au revoir à un blog qui n'est pas capable de reconnaître ses erreurs et qui cache des informations pertinentes à ses lecteurs dans le corps de l'actualité.

        1.    lamescrotos dit

          Par Dieu et les gens sont malades mentaux, vous êtes obsédé par un message que vous avez publié et il n'a pas été publié pendant quelques minutes. Ces réseaux sociaux créent de nouvelles générations de sociopathes.

  6.   Bubexel dit

    Il ne s’agit pas de l’idéologie de la personne qui a présenté la demande. C'est pour quelle idéologie cette technologie va être utilisée. Dissinters est génial comme Anders Behring Breivik, qui utilise beaucoup les réseaux sociaux pour diffuser leur message haineux, diffusant même leurs meurtres de masse en direct comme Brenton Tarrant l'a fait. Alors que les réseaux sociaux leur reprochent, ils créent ces plateformes pour cet usage. Disons que ce sont des outils de haine, de suprémacisme, de racisme et de haine.

    Alors oui, c'est une information importante.

    Si les pédophiles créaient une application où ils pouvaient distribuer leur merde et qui feraient de la publicité pour un tel outil, je serais de toute façon indigné.

  7.   José Rodriguez dit

    Quelle tristesse que cela ne vienne que pour 64 bits sur Windows. J'aurais aimé l'essayer, mais je n'ai que des machines avec 32Bit.

  8.   QAnonSp dit

    »Pour être honnête, je me demande depuis un moment de publier ou non cet article.»
    - - - - - - - -
    Ce n'est qu'avec ce début, et le fait d'avoir dû poser cette question, pour moi, reflète déjà le manque évident de LIBERTÉ, l'oppression du «Mainstream», la peur de sortir des cases autorisées du plateau, et le besoin pour signifie «Alternatives» pour le dissident.
    Un président est accusé d'être un «extrémiste» contre «l'establishment», le seul à ne pas avoir déclenché de guerre depuis plus de 50 ans. Mais en même temps, les profils RRSS des dictateurs qui assassinent leur peuple restent ouverts. Ça donne assez pour penser (pour soi)
    Si vous êtes en désaccord avec une idée ou une opinion, dans tous les cas, ne la lisez pas, ou vous pouvez essayer de réfléchir et de débattre / réfuter avec des arguments non avec des erreurs absolues, AdDominem ou autres, etc.
    De plus en plus proche d'un nouveau monde, peut-être encore plus sombre.
    Bienvenue à Dystopia. Orwell-1984
    - - - - - - - - - - - - - - -
    Lorsqu'un vrai Génie (LEADER) apparaîtra dans le monde, vous le reconnaîtrez à ce signe: tous les imbéciles conspirent contre lui. (Le complot des imbéciles-John Kennedy Toole)

    1.    pablinux dit

      Salut

      Concernant le premier, la seule chose que je peux vous dire, c'est que je suis l'éditeur d'un blog, pas le propriétaire. Regardez les commentaires: attaques contre moi et sur le blog. Je savais ce qui pouvait arriver et c'est pourquoi j'y ai pensé. Si mes actions n'avaient pas pu nuire aux autres, je n'aurais pas hésité. Concernant le manque de liberté, je suis d'accord.

      Salutations.

  9.   QAnonSp dit

    "Pour être honnête, je me demande depuis un moment de publier cet article ou non."
    Seulement avec ce début, et le fait d'avoir dû poser cette question, pour moi, cela reflète déjà le manque évident de LIBERTÉ, l'oppression du `` Mainstream '', la peur de sortir des cases autorisées du plateau, et la besoin de moyens «Alternatives» pour le dissident.
    Un président est accusé d'être un «extrémiste» contre «l'establishment», le seul à ne pas avoir déclenché de guerre depuis plus de 50 ans. Mais en même temps, les profils RRSS des dictateurs qui assassinent leur peuple restent ouverts. Ça donne assez pour penser (pour soi)
    Si vous êtes en désaccord avec une idée ou une opinion, dans tous les cas, ne la lisez pas, ou vous pouvez essayer de réfléchir et de débattre / réfuter avec des arguments non avec des erreurs absolues, AdDominem ou autres, etc.
    De plus en plus proche d'un nouveau monde, peut-être encore plus sombre.
    Bienvenue à Dystopia. Orwell-1984
    Lorsqu'un vrai Génie (LEADER) apparaîtra dans le monde, vous le reconnaîtrez à ce signe: tous les imbéciles conspirent contre lui. (Le complot des imbéciles-John Kennedy Toole)

  10.   Sinflus22 dit

    Excellent article, le travail descriptif et illustratif d'un professionnel. Merci beaucoup.

  11.   Mario dit

    Bonjour, bonne note!
    Dissenter peut-il être installé sur Android?

    1.    Diego allemand Gonzalez dit

      Non. Apparemment, il n'y a que pour le bureau