Chrome, Chrome ou dérivés. Éléments pour prendre une décision.

Chrome, Chrome ou dérivés

Comme vous le savez, entre la Fondation Mozilla et moi il y a quelque chose de personnel. Cela sauf une fourchette de Firefox déjà commenté par Darkcrizt que je n'ai toujours pas eu l'occasion de tester, me laisse comme une alternative à Google Chrome ou à l'un des dérivés de la partie libre de son code. Mais quelle est la différence?

Chrome, Chrome et dérivés. Similitudes et différences

Commençons par dire que Chromium est complètement open source. Chacun d'entre nous peut télécharger votre code source depuis GitHub, le modifier et créer votre propre navigateur. C'est ce que font les développeurs de Brave, Vivaldi et Edge. Selon les termes de la licence, il est possible d'ajouter des avantages sous un code propriétaire. C'est ce que font Google Chrome ou Vivaldi.

Plus tôt cette année, la nouvelle a été annoncée que Google, le principal responsable du développement de Chromium, avait décidé de rendre les choses plus difficiles pour ses concurrents. La société a découvert que certains navigateurs concurrents basés sur Chromium offraient des fonctionnalités Chrome exclusives en tirant parti des serveurs de Google. Parmi eux, ceux de la synchronisation des favoris, des mots de passe et des données à l'aide des comptes Google. Egalement pour passer des appels via Internet à l'aide du navigateur. Ces fonctions ont disparu de Chromium tandis que les navigateurs dérivés implémentaient leurs propres variantes.

Concernant l'installation de codecs pour reproduire le contenu des sites de streaming, Google Chrome l'a déjà installé et les navigateurs dérivés offrent la possibilité de le faire. Dans Chromium, vous devez le faire manuellement.

Installations préconisées

Chromium vient dans les référentiels des principales distributions Linux (Sous Ubuntu et dérivés sauf Linux Mint au format Snap) Google Chrome peut être téléchargé aux formats DEB et RPM plus le code source. Les deux premières alternatives ajoutent un référentiel qui gère les mises à jour. Concernant les autres options :

  • Vivaldi : formats DEB et RPM
  • Opéra : DEB. RPM, SNAP.
  • Courageux : DEB, RPM, SNAP.
  • Microsoft Edge : DEB, RPM

Confidentialité

Les navigateurs Microsoft Edge et Google Chrome, bien qu'ils offrent des fonctionnalités pour protéger l'anonymat des utilisateurs, doivent suivre vos informations pour fournir toutes les fonctionnalités. Parmi les dérivés, le plus axé sur la confidentialité est Brave, qui intègre un mode privé connecté au réseau Tor et bloque les publicités et les trackers afin que les sites ne le détectent pas et ne restreignent pas les performances.

De son côté, le navigateur Opera, en plus du bloqueur de publicités, comprend un VPN intégré gratuit dans lequel il suffit d'activer et de sélectionner l'emplacement.

Dans le cas de Vivaldi, ils mettent en avant la supériorité de son bloqueur de publicités intégré sur les extensions ayant la même fonction. Il a également un inhibiteur de rampement.

Chromium n'envoie de données à personne, mais il n'offre pas non plus de fonctionnalités de blocage des publicités ou de suivi.

Lequel choisir?

divers sites Web qui permettent de comparer les performances du navigateur à partir d'un critère objectif, mais au-delà il y a des critères personnels. Mon partenaire Pablinux est un fervent utilisateur de Vivaldi. Pour ma part, je partage mon temps de navigation entre courageux y Microsoft Edge. Brave me fait gagner une tonne de temps publicitaire, ainsi qu'un client BitTorrent intégré pour les téléchargements. Cependant, je n'étais pas encore capable de comprendre son mécanisme compliqué de synchronisation de code QR. Pour synchroniser entre les appareils, j'utilise Edge, qui dispose d'un mécanisme efficace pour importer des mots de passe et des signets, même si la gestion des favoris lorsque vous en avez un grand nombre n'est pas des plus confortables. Sa force est l'intégration avec les services Web de Microsoft. Le traducteur intégré et le lecteur pdf intégré sont également très utiles.

Sans aucun doute, si vous utilisez des services Google tels que Gmail ou Youtube, Google Chrome vous donnera les meilleurs résultats, tandis que si vous recherchez un navigateur sans bloatware, vous ne pouvez pas arrêter d'essayer Chromium.

je ne peux pas dire grand chose sur Opera, je ne l'ai pas utilisé car c'était une société à capitaux scandinaves (maintenant elle est aux mains des chinois) cependant j'ai beaucoup d'affection pour elle. C'était la bouée de sauvetage que les utilisateurs de Linux avaient pour accéder à des sites qui ne supportaient qu'Internet Explorer. Si vous l'utilisez et que vous souhaitez nous dire ce que vous aimez, il y a le formulaire de commentaire ci-dessous.


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

6 commentaires, laissez le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données : AB Internet Networks 2008 SL
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.

  1.   Vicfabgar dit

    J'ai utilisé Vivaldi et actuellement Brave. Les deux navigateurs ont l'avantage de la confidentialité et bloquent sans pitié les déchets YouTube, entre autres. Vivaldi est personnalisable, Brave ne l'est pas. Vivaldi est propriétaire, Brave est open source. J'ai finalement opté pour Brave car lors de la création d'applications Web avec WebApp Manager et de leur exécution, Brave réplique le verrou de confidentialité sur la WebApp, contrairement à Vivaldi.

    Salutations.

    1.    Diego allemand Gonzalez dit

      Très interessant. Je ne le savais pas

  2.   Profondb dit

    Test de chrome non googlé

  3.   Octavio dit

    Je me débrouille très bien avec Firefox qui apporte Linux Mint dans son référentiel, je n'ai rien à redire, et comme deuxième navigateur Microsoft Edge Chromium.

  4.   Liam dit

    MDR! ??
    "Je n'ai pas pu comprendre son mécanisme compliqué de synchronisation par QR"
    HA HA HA HA HA HA
    Oh mon Dieu, ce n'est pas si difficile. XD

    Est-il difficile pour vous de décrocher le téléphone et de numériser un QR à partir de l'application Brave Browser sur Android / iOS, ou simplement de passer les touches de « synchronisation » à travers les notes Telegram et de copier-coller ?

    1.    Diego allemand Gonzalez dit

      Je n'ai jamais réussi à le faire fonctionner