Microsoft Windows 11… avec le noyau Linux?

Sous-système Windows Linux

Une vraie folie, non? Le titre semble déjà être une blague, mais il a été commenté par quelqu'un qui ne dit généralement pas trop de bêtises et qui connaît bien l'industrie. En fait, c'est la même personne qui m'a dit que Linus Torvalds reviendrait après sa cessation temporaire de la commande de Linux dans la version 4.20 de Linux et il l'a fait. Juste après avoir annoncé la version 4.19 du noyau, Torvalds a repris le contrôle de son projet. Je fais référence à Steven J.Vaughan-Nichols, pour ceux d'entre vous qui ne savent pas ...

Et maintenant, il a osé quelque chose d'aussi fort que cette nouvelle. Est-ce que ce sera à nouveau correct? La vérité est que c'est vrai ou pas, cette nouvelle en voudrait beaucoup et en alarmerait beaucoup d'autres. Mais que la prochaine Windows 11 est basé sur le noyau Linux Au lieu du noyau Windows NT de Microsoft, ce serait une nouvelle beaucoup plus choquante que Richard Stallman prononçant un discours au siège de Microsoft.

Steven est basé sur ça les nombreux problèmes de Windows 10 dans lesquels vous n'aimerez presque pas la mise à niveau ils ont un problème de base compliqué à résoudre. Les nombreuses versions de Windows 10 ont entraîné des problèmes qui empêchent certains ordinateurs de démarrer, d'autres mises à jour qui laissent la connexion WiFi inutilisable, une autre qui a supprimé des fichiers sans votre consentement de certains dossiers, et un long etc., qui ne semble pas s'arrêter.

Hier, quand j'ai entendu cette nouvelle, je plaisantais avec un ami pour savoir si Linux viendrait corriger les problèmes de Microsoft Windows ou si Microsoft viendrait gâcher Linux. Mais sans blaguePassons à ce que Steven a commenté pour faire cette hypothèse. Il pense que face à des problèmes aussi graves que ceux de Windows 10, des mesures désespérées peuvent être nécessaires. Serait-ce bon pour le monde Linux? J'en doute sincèrement, et je préférerais que tout reste tel quel, car cela pourrait conduire à de nombreux projets de distributions ...

Steven a joué avec cette idée pendant de nombreuses années, mais il semble maintenant la prendre plus au sérieux en raison des événements récents. Pour les utilisateurs, il n'y aurait pas de changement, le prochain Windows n'aurait aucun changement, sauf que le noyau qui déplace tout serait Linux et non NT. Cela signifierait tous les logiciels natifs fonctionnant sous Linux. Mais personnellement, je vois plusieurs problèmes avec cela, d'une part qu'il est probable qu'il n'y ait pas de tel Windows 11 en raison de la politique actuelle de mises à jour en tant que version continue de Microsoft.

D'autre part, pour transporter tous les logiciel à exécuter sous Linux ce serait un effort brutal. Bien que pour cela, Steven dit qu'il existe déjà des projets très avancés. Il est basé sur le fait que WSL (Windows Subsystem Linux) est déjà là, ainsi que des projets comme Wine et d'autres implémentations telles que CrossOver et Valve Proton pour Steam. Cela a déjà beaucoup d'appels système ou d'appels système "traduits" pour fonctionner sous Linux.

Actuellement, des projets comme ceux mentionnés ne fonctionnent pas du tout correctement car Microsoft a le code fermé de son API et ils n'ont pas toutes les fonctionnalités. Mais si Microsoft fournissait ce qui manque à Wine, il aurait ce qu'il faut pour le «graisser» et faire fonctionner le logiciel natif comme un charme. Ceci d'un autre côté pourrait être bénéfique collatéralement avec GNU / Linux en raison de ce qu'il apporterait, mais aussi destructeur s'il parvient à capter l'attention des utilisateurs qui exécutent maintenant une distribution GNU / Linux.

Quoi qu'il en soit, ce n'est pas un fait actuellement. Et bien que Linux soit le plus utilisé dans la plate-forme Microsoft Azure, et bien qu'ils aient ouvert beaucoup de code, publié des outils pour Linux, acheté GitHub, contribué au code du noyau Linux et sont même membres de la Linux Foundation, je '' Je ne sais pas si le futur va là-bas ou plutôt le futur est dans le cloud ...

Souhaitez-vous voir un Windows X avec un noyau Linux? N'oubliez pas de laisser vos commentaires avec ce que vous en pensez ... Je répète que, bien qu'il semble que le succès de Linux dans le secteur des ordinateurs de bureau définitif, cela puisse avoir de graves conséquences. Vous souvenez-vous de l'EEE (Embrassez, étendez et éteignez)? Minutieux! J'ai déjà commenté quelque chose de similaire dans le article sur le cas exFAT.


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

32 commentaires, laissez le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données : AB Internet Networks 2008 SL
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.

  1.   akhenaton @ pop-os # dit

    Je pense que le seul avantage que nous obtiendrions serait des améliorations des pilotes Nvidia ...
    Pour le reste, de nombreux problèmes migreraient vers GNU / Linux

  2.   Diego allemand Gonzalez dit

    Vous devez comprendre que Microsoft de Satya Nadella n'est pas le même que celui de Bill Gates. En fait, celui que Steve Ballmer a laissé ne l'était plus.
    Microsoft a cessé d'être une société de produits pour être une société de services. Fondamentalement, à partir de services cloud. Aujourd'hui, vous pouvez payer la licence (entreprise) de Windows avec un abonnement mensuel avec Microsoft Office. Ce qui les intéresse, c'est d'avoir des entreprises qui paient le quota Office 365, Microsoft Teams et Azure et des développeurs qui utilisent leurs outils pour créer des applications telles que GitHub et Visual Studio.
    Je ne pense pas qu'avoir le code source d'une application soit trop cher pour le porter sous Linux. En fait, ils peuvent prendre le code de base d'OpenOffice (celui de LibreOffice qu'ils ne peuvent pas pour des raisons de licence) changer l'interface, le rendre compatible avec les formats Microsoft et y mettre Microsoft Office 2020.
    Je n'ai pas les connaissances techniques pour savoir si la mise à niveau vers un noyau Linux serait difficile, mais il y avait des distributions Linux qui ont été installées à partir d'une application Windows, donc je suppose que ce ne serait pas impossible.

    1.    José Ramon Gomez dit

      Je n'aimerais pas que cela pose beaucoup de problèmes et nous allons bien Linux tel quel Je l'utilise depuis 1989 et je ne me souviens pas des salutations de Windows

  3.   Jithor dit

    Les utilisateurs de Linux continueront à utiliser GNU / Linux, Debian et Mint et Kali sur mon presque. Et Windows peut se mettre derrière votre WinDOS avec le noyau Linux. Je ne tomberai pas dans ce réseau.

    1.    Robert dit

      Option 1:
      Il y a tellement d'ignorance chez la personne qui a écrit ce billet de blog.
      Option 2:
      Clickbait au plus haut niveau.

      Quoi qu'il en soit, je suis déçu d'avoir perdu mon temps à lire cette "information"

      1.    Miguelito dit

        Bill Gate l'a déjà fait avec Steve Job, et maintenant il veut le faire avec Linux, ça ne changera pas, quand il se verra avec la corde autour du cou, il recourt à ce que nous appelons le monde des charognards. Chacun à la maison et Linux chez tout le monde.

    2.    gerer dit

      1989? tu es fondateur

  4.   Jithor dit

    Les utilisateurs de Linux continueront à utiliser GNU / Linux, Debian et Mint et Kali dans mon cas. Et Windows peut se mettre derrière votre WinDOS avec le noyau Linux. Je ne tomberai pas dans ce réseau.

    1.    poivre dit

      Oui, bien sûr, il est préférable de perdre du temps avec un ordinateur, je suis d'accord. Vous passez plus de temps à jouer avec le système, à personnaliser et à changer les choses pour le divertissement qu'à faire quelque chose avec vos programmes.

  5.   Deby dit

    Ce ne serait pas GNU / Linux mais Win / Linux et nous utiliserons bientôt GNU / Hurd, tout le monde heureux

    1.    Sombre dit

      Ce message est très mal informé. Veuillez réexaminer (WSL).

      1.    M0 dit

        Le commentaire le plus précis.

  6.   MKF dit

    Microsoft n'est PAS un AMI du PINGOUIN et dès qu'il peut élever la température et le jeter à la mer.

  7.   Giancarlo dit

    Je pense que, ce serait génial !! Si Microsoft fait cela, cela signifie que tous les pilotes propriétaires, les logiciels propriétaires professionnels indispensables (Autocad ou la suite d'Adobe) et les jeux AAA seraient tous nativement compatibles avec Linux. Ce qui profiterait aux utilisateurs des distributions habituelles

  8.   adeplus dit

    Je ne pense pas que cela arrive sur le "bureau" ... Peut-être pour mettre sur pied une nouvelle ligne de serveurs parce qu'ils mangent votre pain grillé. Oui, tout le monde peut vouloir azur mais tous les locataires apportent leurs meubles et appareils électroménagers.

    Tout le monde parle de l'écosystème et je pense que construire un nouveau à partir du noyau est assez compliqué, pas seulement techniquement. Avec l'arrivée de nouveaux appareils, ils ne pouvaient pas non plus se laisser convaincre par presque tout. Et avec les appareils "traditionnels", je ne pense pas qu'ils abandonneront leur part actuelle du gâteau dans quelque chose qui n'aurait pas beaucoup d'acceptation compte tenu de la résistance au changement de plus de 50% des utilisateurs actuels de Windows.

    1.    jors dit

      Je voudrais un jeu de flipper sur GNU / Linux

  9.   Les noisettes dit

    Eh bien… tout n'est pas mauvais… il y a déjà beaucoup de logiciels propriétaires et d'objets blob fonctionnant sous Linux, et à moins d'utiliser une distribution approuvée par la FSF, vous n'êtes pas sans péché. Maintenant, si Microchof passe au noyau Linux, j'imagine qu'ils le prendront, le peaufineront et le publieront uniquement pour leurs différentes «distributions» Linux, laissant le noyau Torvald sur son chemin. L'inconvénient est que les hackers porteront également sur Linux et nous commencerons à avoir des virus et diverses merdes, bien que grâce à la communauté, comme cela s'est toujours produit, les trous découverts sont toujours fermés en un jour ou deux. En ce qui concerne les logiciels et les pilotes, Linux gagnerait à disposer des produits phares du logiciel propriétaire, des pilotes Nvidia et autres. En général ce sera une bonne chose, même s'il est vrai que certaines distributions tomberaient, les principales continueront comme si rien, et les distributions fsf continueront d'exister car il y aura toujours des puristes.

  10.   Santiago dit

    Comme le dit le dicton "si vous ne pouvez pas vaincre votre ennemi, rejoignez-le". Et c'est ce que fait Microsoft, ce que je ne pense pas être bénéfique pour Linux; car les problèmes que Windows a toujours finiraient par migrer.

    1.    Gaëlsd dit

      Nuances comme dans tout. Avantages et inconvénients pour les deux, bien que plus dramatiques sous Linux. Je pense que MS au lieu de se battre, veut profiter du fait que le logiciel libre n'en met pas mais pour qu'il mange quelque chose comme Android et Google. Vous l'utilisez, vous le modifiez selon vos besoins, puis si vous mettez des serrures et des plas! Gains avec beaucoup moins d'investissement. Qui dit qu'ils ne finissent pas par faire une distro vile, seulement avec leurs propres logos et parties propriétaires. Il y a Red Hat qui fait des affaires. Il a ignoré les revenus et la croissance du projet, non pas parce qu'il était beau, mais parce qu'il pouvait être utilisé. Il y a Google comme le plus gros investisseur dans Firefox. Ou ceux qui utilisent wine comme base pour leurs propres projets (je ne mentionne pas les noms), mais en fait on ne partage même pas les améliorations.

      Le plus grand avantage est que cela obligerait les entreprises à avoir une plus grande compatibilité avec le noyau et c'est bien, mais peut-être que cela ferait tomber de nombreux projets qui ne pourraient pas rivaliser. Difficile d'analyser cela. Il y aurait aussi un petit marché pour MS à des endroits Linux presque exclusifs comme les supercalculateurs. Je ne laisserais pas non plus Linux continuer à entrer dans des domaines que Windows ne pourrait pas, tels que l'Internet des objets, les vagues scientifiques et de recherche dans lesquelles il est fort et en croissance.

      Je pense que c'est là que va l'idée. Cela gratuit et gratuit en profiter et voler le marché qui ne serait que pour Linux au lieu de vous être volé.

      En fin de compte, je pense que cela pourrait faire plus de mal que d'aider.

      1.    Devilolinux dit

        À mon humble avis, Microsoft est à la recherche d'une fausse union et pour éliminer sa plus grande concurrence de l'intérieur, linux n'a pas besoin de Microsoft mais Microsoft a besoin de Linux, depuis 2005 je n'utilise pas Windows ou quoi que ce soit de Microsoft que ce soit personnellement ou au travail

  11.   Xavier dit

    Beaucoup de commentaires venant de l'inconnu, Microsoft a été l'une des premières entreprises à commercialiser Unix avec Microsoft Xenix sorti en 1980, le premier clone Unix aux mains de Linus torvalds est sorti en 1991 et ce n'était que dans Kernel. Microsoft en ce sens est plus proche de Linux que de Linux lui-même. même si cela semble fou. https://es.wikipedia.org/wiki/Microsoft_XENIX

  12.   Twikzer dit

    Si vous «adoptez» le noyau Linux tel quel, et que Windows s'y adapte et sa «philosophie» parfaite, de bons pilotes et des applications professionnelles pour tout le monde. mais s'ils font une couche intermédiaire ou une API, pour s'adapter au noyau, très sûrement les pilotes et les applications pour les nouvelles fenêtres ne fonctionneront qu'avec ces nouvelles fenêtres, peu importe la quantité de noyau Linux dont elles disposent.

  13.   Jorge dit

    Je pense qu'ils confondent WSL 2.0 qui intègre le noyau Linux lors du lancement d'Ubuntu natif dans Windows 10, WSL 2.0 est une énorme avancée à cet égard car il ne s'agit pas de virtualisation comme WSL 1. (sous-élément Windows pour Linux). Je peux déjà utiliser Ubuntu intégré à Windows 10 avec WSL 1 et même installer XServer (Xfree) et exécuter Nautilus avec un Xserver comme Xming

  14.   Dj caserne de pompiers dit

    Nous savons tous que Linux a toujours été un système d'exploitation "sans rôle" mais il y a toujours des problèmes à résoudre, car Windows a toujours eu des problèmes système en ce qui concerne le noyau, autant que le Mac qui a changé le marché mais Windows est plus populaire En ce qui concerne le marché, les éditeurs de logiciels préfèrent Windows à Mac car ils sont plus populaires. L'idée est de vendre, vendre et vendre et gagner et gagner, c'est ce qu'une entreprise veut faire progresser sans aucun problème comme Ubuntu, qui pour moi est inutile, dans mon cas windows xp et windows 7 ultime, qui est le meilleur système d'exploitation stable et fiable pour toutes les salutations de bureau et personnelles.

  15.   Devilolinux dit

    À mon humble avis, Microsoft est à la recherche d'une fausse union et pour éliminer sa plus grande concurrence de l'intérieur, linux n'a pas besoin de Microsoft mais Microsoft a besoin de Linux, depuis 2005 je n'utilise pas Windows ou quoi que ce soit de Microsoft que ce soit personnellement ou au travail

  16.   Mauricio Jaime Baquero dit

    Ce ne serait pas la panique du noyau appelant une fonction de panic.c, mais kernel64.sys appelant panic.bin et avec le fameux fond bleu.

  17.   LI Ariel Gonzalez dit

    À mon avis, c'est une bonne nouvelle que Windows, un système aussi bien connu et utilisé par 70% des utilisateurs que Nucleo à Linux, c'est fantastique, aujourd'hui ce serait un vrai système d'exploitation. Félicitations à Microsoft pour sa sage décision et à Linux pour son acceptation, maintenant nous attendons avec impatience cette distribution. En attendant, je continue avec KDE Linux.

  18.   Felipe Gutierrez dit

    Ce que Microsoft pourrait faire, c'est conserver le noyau Windows NT et incorporer Linux dans les sous-systèmes de l'environnement, en tant que machine virtuelle.

  19.   vainqueur dit

    Je vois cela très difficile, pour 2 grandes raisons:

    1-. la délivrance des licences:

    Rappelons-nous le fait que Linux est publié sous la licence GNU et cela forcerait probablement une version Windows avec Linux à être open source.

    deux-. des raisons techniques: le fait de changer le noyau et la compatibilité avec les applications existantes est assez complexe.Notons que windows est un système riche en applications, bibliothèques, pilotes, etc. et porter tout ça sur un noyau linux est très difficile, ils devraient développer un programme qui émule les services windows sous linux

  20.   Xavier dit

    Je ne comprends pas quel serait le problème. Quels problèmes Google a-t-il apporté avec Android?

    Il ne me semble pas non plus absurde qu'une entreprise comme MS adopte l'open source dans ses projets. Ce qui les intéresse, ce n'est pas la vente de logiciels, mais plutôt la vente de services.

  21.   Jean marcheur dit

    Ce serait formidable pour les utilisateurs de MS. Provavelmente MS utiliserait un noyau modifié, ainsi que fizeram com ou edge (chrome modifié), disons que finalement n'ont pas un meilleur navigateur qu'avant? Je ne pensais pas que isso nuirait aux distributions Linux, à quelques-unes seulement ou au noyau Linux.

  22.   BEEDELL ROKE JULIEN LOCKHART dit

    Évidemment, ce n'est malheureusement pas vrai.