PCSX2 désactive la prise en charge de Wayland par défaut. GNOME à l'honneur

PCSX2 sans Wayland

El artículo lors de la sortie de WINE 8.21, il commençait par la phrase "Nous aimons tous Wayland". C'était une façon d'exprimer que c'est là que sont dirigés tous les projets et, en fin de compte, les utilisateurs. Mais la vérité est que tout le monde n’aime pas Wayland. Bien que cela fonctionne bien dans de nombreux scénarios, il y en a d'autres dans lesquels cela fonctionne un peu moins bien, et c'est ce dont les développeurs se sont plaints. PCSX2.

PCSX2 nous permet de jouer aux ISO de nos jeux PlayStation 2, et la vérité est que, grâce à ses nombreux paramètres disponibles, il est surprenant de voir à quel point il peut fonctionner sur un ordinateur ordinaire et bas de gamme. Ses développeurs Ils ont désactivé le support par défaut pour Wayland, et fin octobre publié informations sur cette décision. Ce qui pourrait surprendre beaucoup, c'est qu'une partie de la colère du projet a un coupable : GNOME.

PCSX2 « est un désastre complet » sur GNOME + Wayland

GNOME a commencé à utiliser Wayland par défaut en 2017, mais il a fallu un peu plus de temps pour être implémenté par les distributions Linux. Par exemple, Ubuntu l'a utilisé aussi avec graphiques NVIDIA en avril 2022et KDE commencera à l'utiliser par défaut en février 2024. Il y a des années de différence entre le passage d'un bureau à l'autre, mais la personne dont les développeurs de PCSX2 se plaignent le plus est GNOME.

Dans la description du changement, la première chose que l’on lit est que «désactivez Wayland, qui est super cassé/bogué dans pratiquement tous les scénarios. KDE n'est pas bronzage petit chariot, GNOME est un désastre complet«. En entrant dans les détails, ils expliquent que l'obsession stupide du CSD dans GNOME crée une incohérence ; l'impossibilité de positionner les fenêtres rend impossible la sauvegarde de la position des fenêtres ; problèmes avec NVIDIA et quelques points supplémentaires.

Jusqu'à ce qu'ils se ressaisissent, ce qui est peu probable puisque très peu de progrès ont été réalisés au cours de la dernière décennie, laissez-le désactivé. Pour les Flatpaks, les utilisateurs peuvent le réactiver avec flatseal s'ils veulent vraiment vivre une expérience merdique.

NOTE: La traduction originale ne parle pas des piles. Ils utilisent le mot « merde », qui, bien qu'il soit juron et comportant des astérisques, peut aussi être traduit par « choses ».

Il ne s’agit pas d’une attaque totale contre Wayland ou GNOME. Seul Ils préfèrent que les choses s'améliorent, et le support est toujours disponible, même si vous devez effectuer la modification manuellement. Parmi les solutions, ils proposent d'utiliser la version flatpak et de réactiver Wayland avec Joint plat «Si tu veux vraiment vivre cette putain d'expérience» ou utilisez le runtime KDE/Qt 6.6, entre autres.

Tout à fait vrai ou seulement partiellement vrai ?

Je suis un développeur de jouets, junior, à ses balbutiements, et je sais ce que cela peut coûter de s'adapter au nouveau alors qu'un logiciel fonctionne déjà. Le passage à Wayland est une tâche difficile, titanesque de mon point de vue, et je crois que les développeurs de PCSX2 ils ont en partie raison.

Les répartitions sont également en partie justes : il faut pousser pour le changement, sinon cela n’arrivera jamais. D'après les termes de la déclaration, il semble indéniable que GNOME doit avant tout intensifier ses efforts, mais ceux de PCSX2 doivent faire leur part.

J'ai testé PCSX2 dans KDE + Wayland et Je n'ai vu AUCUNE erreur, du moins dans AppImage (je préfère ne pas compiler un programme comme celui-là avec autant de dépendances). Oui, j'ai vu des erreurs dans un autre émulateur, l'émulateur PSP (PPSSPP) dans lequel j'utilise Wayland... eh bien, c'est une expérience "merdique".

Donc, au final, je pense que le mieux sera que les différentes distributions continuer à vous permettre de choisir entre X11 et Wayland comme jusqu'à présent depuis beaucoup plus longtemps, et les utilisateurs doivent savoir qu'il existe cette possibilité, par exemple, d'entrer X11 si l'on veut profiter de la meilleure expérience avec PCSX2. Avec le reste du logiciel, il faudra croiser les doigts et prier pour que rien ne nous laisse en suspens au moment le plus inopportun. Maintenant que tous les ordinateurs de bureau veulent passer à Wayland, et que ce n'est pas parfait à 100 %, c'est ce que nous devons faire. Cela ou utilisez toujours X11 jusqu'à ce que ce ne soit plus une possibilité.


Un commentaire, laissez le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

*

*

  1. Responsable des données : AB Internet Networks 2008 SL
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.

  1.   Rafael dit

    De mon point de vue, l'erreur a été commise par les développeurs de PCSX2. J'utilise Wayland en Plasma depuis plusieurs mois maintenant (bien sûr) et les problèmes les plus notables ont été résolus. Je joue à des jeux avec Steam (à la fois émulé et natif), avec Heroic (EPIC, GOG et Amazon Games) et avec l'émulateur Yuzu. Le tout avec 2 moniteurs avec DPI différent dans chacun (4k + FHD) et ZÉRO problèmes. Je doute que les trois plateformes de jeux mentionnées utilisent QT, et pourtant dans Plasma elles sont toutes géniales. Alors est-ce la faute des développeurs PCSX2 ou Gnome ? Je ne l'ai pas très clair.