Network Security Toolkit 34 est basé sur Fedora 34, Linux 5.12, les améliorations de prise en charge et plus encore

Après un an de développement le lancement de la nouvelle version de Network Security Toolkit 34 a été annoncé, qui a mis à jour sa base vers Fedora 34 avec le noyau Linux 5.12, en plus d'inclure une série d'améliorations et surtout des mises à jour et des corrections de bugs.

Pour ceux qui ne connaissent pas Network Security Toolkit, ils doivent savoir qu'il s'agit d'une distribution conçue pour analyser la sécurité du réseau et surveiller son fonctionnement. Cette distribution Linux comprend un grand choix d'applications liées à la sécurité du réseauPar exemple: Wireshark, NTop, Nessus, Snort, NMap, Kismet, TcpTrack, Etherape, nsttracroute, Ettercap, un moniteur d'interface réseau large bande, un scanner de segment de réseau ARP, un pilote de session pour VNC, un serveur Terminal basé sur WPA PSK et série gestion de la surveillance du port minicom.

Pour les développeurs Web, il y a aussi une console en javascript qui contient une bibliothèque d'objets avec des fonctions qui aident au développement de pages Web dynamiques. De nombreuses tâches pouvant être effectuées au sein du HSM ils sont disponibles via une interface utilisateur appelée GUI HSR.

Pour gérer le processus de vérification de sécurité et l'automatisation des appels à partir de divers utilitaires, une interface Web spéciale a été préparée, qui intègre également une interface Web pour l'analyseur de réseau Wireshark, en plus de l'environnement graphique de la distribution est basé sur FluxBox.

Principales nouvelles fonctionnalités de Network Security Toolkit 34

Comme mentionné au début de cette nouvelle version la base du système a été déplacé vers Fedora 34, avec le noyau est Linux 5.12 qui a été mis à jour vers les dernières versions fournies dans le cadre de l'application.

En ce qui concerne les modifications spécifiques au colis, nous pouvons trouver les nouvel utilitaire Web intégré NST WUI lft (Utilitaires traceroute et whois alternatifs, qui prennent en charge différents modes de traçage des routes, y compris ceux basés sur TCP SYN / FIN et affichent des informations sur les systèmes autonomes.)

Aussi il est souligné que le script etherapedump NST est inclus pour extraire les ressources réseau des fichiers XML Etherape, en plus de fournir une visualisation de l'état de transfert des interfaces réseau en mode « promiscuous », permettant l'analyse des trames du réseau de transit qui ne sont pas dirigées vers le système actuel.

Dans la section NST WUI pour travailler avec Nmap, des options d'analyse ont été ajoutées pour déterminer les services DHCP et SMB et dans l'utilitaire massdns pour envoyer des requêtes DNS en mode batch, il a été ajouté au widget NST Host Name Tools.

Des autres changements qui se démarquent:

  • NST WUI ajoute la prise en charge de l'API REST Ntopng.
  • NST WUI offre la possibilité d'afficher les résultats d'une analyse rapide du répertoire dans un format tabulaire.
  • Suppression de l'ancien menu de navigation de la page principale de NST WUI, qui était affiché dans la colonne de gauche.
  • Dans NST WUI, des boutons à copier dans le presse-papiers ont été ajoutés aux pages avec des rapports tabulaires

Si vous voulez en savoir plus, vous pouvez vérifier les détails dans le lien suivant.

Télécharger la boîte à outils de sécurité réseau 34

Pour ceux qui sont intéressés de pouvoir tester cette distribution, ils peuvent obtenir l'image iso du système qui n'est disponible que dans l'architecture x86_64 et qui a une taille de 4.8 Go, à partir du lien suivant.

Vous pouvez enregistrer l'image sur une clé USB à l'aide d'unetbootin que vous pouvez obtenir sur son site officiel ou si vous utilisez une distribution Linux, sachez que la plupart d'entre eux ont le package dans leurs référentiels

Pour installer depuis Debian et ses dérivés:

sudo apt-get install unetbootin

Pour Red Hat, CentOS, Fedora ou des dérivés:

sudo yum install unetbootin

Enfin dans le cas d'Arch Linux:

sudo pacman -S install unetbootin

De plus, vous devez également savoir qu'il existe un référentiel spécial pour Fedora qui vous permet d'installer tous les développements créés au sein du projet NST sur un système déjà installé.


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données : AB Internet Networks 2008 SL
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.