Google a une nouvelle idée pour remplacer les Cookies. Ce ne sera pas FLoC, mais Topics

Sujets Google

Quiconque a un peu bougé sur internet, et aussi ceux qui ne l'ont pas fait, sait que le plus important pour des entreprises comme Google et Facebook est de connaître nos habitudes. Pour cette raison, entre autres, il existe des cookies. Depuis quelque temps, ces "cookies" sont une nuisance, alors Google a eu l'idée de concevoir le FLoC. EFF a déclaré que c'était encore pire que les cookies en termes de confidentialité, et les navigateurs comme Brave et Vivaldi l'ont désactivé par défaut. La société du moteur de recherche a fait rallumer une ampoule, et Les sujets C'est la nouvelle idée qu'ils ont eue.

Il n'est pas nécessaire de connaître l'anglais pour comprendre un peu ce qui se passe ou ce que signifie le nom Topics. Si vous êtes un utilisateur du réseau social Twitter, nous savons que « TT » ou Trending Topic est un sujet dont on parle beaucoup, le sujet du moment. En réalité, Google translate DeepL le traduit directement comme ceci, comme ThèmesMais que va faire cette nouvelle façon de nous espionner pour découvrir nos intérêts ?

Les sujets semblent encore pires que FLoC

Il y a une vidéo sur YouTube faisant la publicité de Topics comme s'il s'agissait d'un nouveau service Google, mais non. En ce qui concerne son fonctionnement, une fois activé, ce sera notre navigateur qui recueillera et ajoutera nos goûts et/ou habitudes à des catégories, par exemple si nous nous intéressons aux jeux, à la musique, aux livres, etc., et vous nous "connaîtrez" par notre historique de navigation.

Lorsqu'une agence de publicité le demande, ce sera le même navigateur celui qui vous donnera jusqu'à trois Topics (sujets) qui nous intéressent, et vous les donnera au hasard. De cette manière, la régie publicitaire continuera à nous montrer des publicités susceptibles de nous intéresser, mais sans les inconvénients des avis de cookies.

Le FLoC disparaît

Les sujets remplacera FLoC, qui a été critiqué par l'EFF à l'époque pour être encore pire que Cookies. Nous devrons attendre et voir ce qu'ils disent sur les sujets, mais personnellement et sans l'avoir analysé, cela me semble encore pire : mon navigateur stockera-t-il tout ce qu'il apprend de moi ? Que faire en cas de faille de sécurité dans Chrome ? Et Google : n'aurez-vous pas accès à tout cela à tout moment ? Oui, au moins ils disent que ce sera une technologie Sandbox et qu'on pourra la désactiver (pas assez pour me laisser tranquille).

Si vous deviez me consulter, et si vous souhaitez un "Chrome Open Source", Je recommanderais d'utiliser Brave, mais pour ceux qui décident de rester comme ils sont, faites-leur savoir que Topics est à l'ordre du jour de Google, et cela peut vous faire dresser les cheveux sur la tête.


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données : AB Internet Networks 2008 SL
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.