CoreCtrl une application pour contrôler les profils matériels (paramètres GPU et CPU)

CoreCtrl

Il ya quelques jours la première version de CoreCtrl est sortie, c'est laquelle une nouvelle application Linux c'est-à-dire conçu pour permettre à l'utilisateur de contrôler facilement son matériel informatique à l'aide de profils d'application.

Les paramètres par défaut sont définis dans un profil global. Aussi permet à l'utilisateur de créer autant de profils personnalisés qu'il le souhaite, chacun d'eux définissant sa propre configuration. Chaque profil personnalisé est associé à un programme exécutable.

Au démarrage du programme associé, les paramètres du profil seront appliqués automatiquement. Plus tard, à la fin du programme, les paramètres précédents sont restaurés.

Vous pouvez choisir les éléments du système qui seront contrôlés par un profil, même pour le profil global.

De cette façon, certaines parties du système resteront intactes lorsque le profil est appliqué. Cela vous permettra de contrôler ces pièces à l'aide d'autres applications ou de définir le comportement global d'une pièce tout en contrôlant d'autres pièces avec des profils personnalisés.

Comment installer CoreCtrl sur Linux?

Pour ceux qui souhaitent pouvoir installer cette application dans leur distribution Ils peuvent le faire en suivant les instructions que nous partageons ci-dessous.

CoreCtrl est une application qui commence à peine à atteindre les principaux canaux des distributions Linux, il est donc possible de la trouver dans les référentiels de certaines des distributions Linux.

Ils peuvent rechercher l'application à l'aide de leur Software ou Application Center ou depuis le terminal en utilisant la commande de recherche de leur gestionnaire de packages.

Pour les distributions qui n'ont pas encore été atteintes pour le moment (Debian, Ubuntu et dérivés, Fedora, openSUSE parmi les dérivés de ceux-ci) nous devrons compiler l'application sur nos ordinateurs.

Avant de compiler, nous devons effectuer l'installation précédente de certaines dépendances qui sont:

  • Composants Qt (5.9+): Core, DBus, graphiques, widgets, réseau
  • Qt5LinguistOutils
  • KF5Auth
  • KArchiveName
  • Botanique 2 (2.2.0+)
  • Compilateur C ++ 17 (gcc 8 + 1, clang 7+)
  • CMake 3.3 + 2
  • extra-cmake-modules (pour Ubuntu 18.04 LTS)

Compilation CoreCtrl

Pour cette ouvrons un terminal et téléchargeons le code CoreCtrl avec:

git clone https://gitlab.com/corectrl/corectrl.git

Et nous procédons à la compilation avec:

cd corectrl

mkdir build

cd build

cmake -DCMAKE_INSTALL_PREFIX=/usr -DCMAKE_BUILD_TYPE=Release -DBUILD_TESTING=OFF ..

make

À la fin, nous installerons avec:

sudo make install

Installation de CoreCtrl sur Arch Linux et ses dérivés

Pour ceux qui utilisent Arch Linux, Manjaro, Arco Linux et toute autre distribution dérivée d'Arch Linux, ils peuvent installer CoreCtrl directement à partir des référentiels AUR.

Ils ne devraient avoir qu'un assistant AUR installé et le référentiel AUR activé dans leur fichier pacman.conf

À installer ouvrez simplement un terminal et nous allons y taper la commande suivante:

yay -S corectrl

Et avec cela, nous n'aurons qu'à supprimer certains paquets qui sont en conflit avec les dépendances corectrl (rien de grave) et commencerons par le téléchargement, la compilation et l'installation (prenez votre temps)

Paramètres CoreCtrl

Après avoir installé avec succès CoreCtrl nous allons ouvrir un terminal et sur celui-ci nous allons exécuter la commande suivante qui ajoutera CoreCtrl au début de notre session utilisateur:

cp /usr/share/applications/corectrl.desktop ~/.config/autostart/corectrl.desktop

Avec cela, une autre étape supplémentaire qui peut être effectuée est d'empêcher l'assistant CoreCtrl de demander votre mot de passe pour s'exécuter avec les privilèges root. Pour cela, vous devrez créer un fichier avec la commande suivante:

sudo nano /etc/polkit-1/rules.d/90-corectrl.rules

Et à l'intérieur, vous ajoutez ce qui suit:

polkit.addRule(function(action, subject) {

if ((action.id == "org.corectrl.helper.init" ||

action.id == "org.corectrl.helperkiller.init") &&

subject.local == true &&

subject.active == true &&

subject.isInGroup("your-user-group")) {

return polkit.Result.YES;

}

});

Enfin pour contrôler les GPU AMD, il est important d'ajouter un paramètre à une ligne grub puisque CoreCtrl utilise le pilote amdgpu.

Il suffit d'exécuter ce qui suit dans un terminal:

sudo nano /etc/default/grub

Ici, nous allons chercher la ligne GRUB_CMDLINE_LINUX_DEFAULT et y ajouter:

GRUB_CMDLINE_LINUX_DEFAULT="<other_params>... amdgpu.ppfeaturemask=0xffffffff"

Nous sauvegardons puis exécutons ce qui suit:

sudo grub-mkconfig -o /boot/grub/grub.cfg

Enfin, si vous souhaitez en savoir plus, vous pouvez consulter le lien suivant où vous pouvez trouver de la documentation sur CoreCtrl.


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données : AB Internet Networks 2008 SL
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.