Lorsque nous souhaitons signaler que le contenu DRM peut déjà être lu sur ARM, ce que nous devons faire est de communiquer qu'il ne fonctionne plus en 32 bits

Widevine ne fonctionne pas sur Linux 32 bits

Il y a un peu moins de deux ans j'ai acheté un Raspberry Pi 4. Je l'ai fait pour le tester et l'utiliser comme box multimédia, entre autres. Raspbian, maintenant Raspberry Pi OS, je ne l'ai jamais aimé donc j'ai une carte SD avec Manjaro ARM. C'est le système de bureau qui fonctionne le mieux pour moi, mais il y a quelque chose que je ne peux pas faire correctement : Widevine il n'est pas officiellement pris en charge, je dois donc utiliser un conteneur Chromium qui n'offre pas la meilleure qualité vidéo/audio. J'attends patiemment et cherche des informations de temps en temps pour voir si Google a appuyé sur le bouton, et l'a appuyé, mais pas celui auquel je m'attendais.

Je viens de lire un article qui l'explique : contenu DRM a cessé de fonctionner sur les systèmes d'exploitation Linux 32 bits. Ce que tous les navigateurs compatibles utilisent, c'est le Widevine susmentionné, de Google, et c'est la société célèbre pour son moteur de recherche qui décide qui et où le logiciel peut être utilisé. Depuis le 31 mai, il y a maintenant plus d'un mois, il ne peut plus être utilisé sur Linux 32 bits, et ni moi ni la source d'origine n'avons pu vérifier s'il fonctionnait sur Windows avec la même architecture.

Widevine nous permet de lire du contenu DRM, mais pas sur x86 ou aarch64

Quelles le contenu utilise DRM? Pour regarder YouTube ou Pluto.tv nous n'en avons pas besoin. Les deux services sont financés par la publicité, ils sont donc comme la télévision gratuite et le contenu n'est pas protégé. Oui, ce que propose Netflix, Spotify ou Amazon Prime Video, par exemple, et ce sont des services qui ne peuvent plus être lus sur des ordinateurs 32 bits si personne ne fait rien pour y remédier.

En tant que personne qui n'a plus rien en 32 bits, je veux juste penser que Google attend avec impatience, et que nous verrons bientôt comment il appuie sur un autre bouton, pour être précis, celui qui permet à Widevine de travailler sans astuces sur les systèmes de bureau BRAS. Mais la vérité est qu'il y en a encore beaucoup qui continuent avec un ordinateur 32 bits et ce sont eux qui, avec raison, ne pensent rien de bien à Google en ce moment.


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données : AB Internet Networks 2008 SL
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.