LiVES, un éditeur vidéo ancien et moins connu pour ceux qui recherchent encore des alternatives

Vit

Lorsque nous pensons à éditer une vidéo, tant que nous n'avons pas déjà une option préférée, la première étape est de réfléchir à l'éditeur que nous allons utiliser. Cela peut être tout un cauchemar, et le cauchemar est encore plus grave quand on utilise un Linux dans lequel on a Kdenlive, OpenShot, Cinelerra, Olivia disponible ... Je choisis Kdenlive parce que ça ne me manque jamais et parce qu'il y a des tutoriels à faire pratiquement quoi que ce soit, mais cela ne fait pas de mal d'essayer d'autres alternatives comme Vit.

Beaucoup d'entre vous liront probablement cet éditeur vidéo pour la première fois, mais ce n'est pas nouveau. Sa première version est sortie il y a plus de 17 ans et cette semaine, la version 3.0.1 du logiciel est sortie, la première mise à jour de maintenance pour la série 3. LiVES a tout ce dont nous avons besoin pour réaliser nos vidéos comme prévu, mais il est vrai qu'elle pourrait être plus intuitive. C'est peut-être pour cela qu'il n'est pas aussi célèbre que certains de ses «collègues».

LiVES, un vieux rocker capable de tout ... si on s'habitue à s'en servir

LiVES est disponible sous forme de package pour de nombreuses distributions Linux, parmi lesquels Debian, Ubuntu, Fedora, Suse, Gentoo, Slackware, Arch Linux, Mandriva et Mageia. Dans certaines distributions, comme Ubuntu et ses dérivés, il est disponible dans les référentiels officiels, son installation est donc aussi simple que d'aller au centre logiciel, de rechercher "lives" et d'installer l'éditeur ou d'ouvrir un terminal et de taper "sudo apt installer des vies »sans les guillemets. Si nous procédons ainsi, nous installerons LiVES version 2.10.x, mais nous pouvons utiliser le référentiel UbuntuHandbook pour installer LiVES 3.0.1:

sudo add-apt-repository ppa:ubuntuhandbook1/lives
sudo apt update
sudo apt install lives lives-plugins

Une fois installé, nous pouvons exécuter LiVES comme n'importe quelle autre application, à partir du lanceur d'applications de notre distribution (ou en tapant "lives" sans les guillemets dans le terminal). La première fois que nous l'exécutons, à partir d'une icône qui montre qu'il est très ancien et pourrait être amélioré, l'assistant de configuration démarre:

  1. Nous indiquons un chemin où les projets seront enregistrés. Il est recommandé de laisser le chemin par défaut.
  2. Il fait quelques tests pour voir si nous pouvons exécuter le programme (Suivant).
  3. Nous indiquons quel serveur audio nous allons utiliser.
  4. Et nous choisissons l'interface entre le mode multipiste et le mode d'édition de clip.

Si nous voulons nous assurer que ce que nous ajoutons au projet ne nous échoue pas, nous devons l'ajouter à partir du menu Fichier / Ouvrir fichier ou répertoire. Si nous les faisons glisser vers la fenêtre, du moins dans mon cas, cela échoue. LiVES a toutes sortes d'outils et d'effets et la version 3.0 est venue avec ces nouvelles fonctionnalités:

  • Rendez un silence à la fin de la vidéo si nécessaire pendant le rendu.
  • Améliorations apportées au plug-in de lecture openGL, y compris une lecture beaucoup plus fluide.
  • Réactivez les options avancées pour le plug-in de lecture openGL.
  • Permet "Assez" dans VJ / pré-décoder toutes les images.
  • Refactoring du code pour les calculs de la base de temps pendant la lecture (meilleure synchronisation A / V).
  • Passez en revue les enregistrements audio et audio externes pour améliorer la précision et utiliser moins de cycles de processeur.
  • Passage automatique à l'audio interne lors de l'entrée en mode multipack.
  • Affiche l'état correct des effets (activé / désactivé) en réaffichant la fenêtre du mappeur d'effets.
  • Élimine certaines conditions de concurrence entre les fils audio et vidéo.
  • Les améliorations du téléchargeur de vidéos en ligne, la taille et le format du clip peuvent désormais être sélectionnés en ajoutant une option de mise à niveau.
  • Le comptage de références a été implémenté pour les instances d'effet en temps réel.
  • L'interface principale a été largement réécrite, nettoyant le code et apportant de nombreuses améliorations visuelles.
  • Enregistrement optimisé lorsque les générateurs vidéo fonctionnent.
  • Améliorations apportées à l'encapsuleur de filtre projectM, y compris la prise en charge de SDL2.
  • Ajout d'une option pour inverser l'ordre Z dans le composeur multipiste (les couches arrière peuvent maintenant chevaucher les couches avant).
  • Ajout du support pour musl libc.
  • Traductions mises à jour pour l'ukrainien

Disponible en fin d'année pour Windows

Comme Kdenlive et d'autres éditeurs open source pour Linux, LiVES fera le saut vers Windows plus tard cette année. Personnellement, je suis une personne qui n'aime pas les changements, je préfère utiliser un logiciel et l'utiliser jusqu'à ce qu'il échoue, donc je vais continuer avec Kdenlive sur Linux et Windows (iMovie sur macOS), mais c'est une option dont la trajectoire, au moins en termes d'ancienneté, le soutient. Que pensez-vous de LiVES?


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données : AB Internet Networks 2008 SL
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.