Un bon pour Mozilla. Firefox choisi comme "grande marque"

Un bon pour Mozilla

Au cours de la dernière année, Pablinux d'un point de vue technique como yo de l'institutionnel, Nous avons marqué le déclin lent mais imparable du navigateur Firefox. A mon avis c'est dû purement et exclusivement aux erreurs de gestion des autorités de la Fondation Mozilla qui, depuis le départ de Brendan Eich, font passer le politiquement correct et la sécurité économique de l'accord de financement de Google avant l'intérêt des utilisateurs.

Un bon pour Mozilla

Alors que la part de marché continue de baisser et que de plus en plus d'utilisateurs migrent vers Chrome, aidant le quasi-monopole de Google à faire ressembler Gates et Ballmer à Microsoft pour la Free Software Foundation, Firefox est la seule marque d'un projet open source incluse dans une liste de grandes marques.

Fast Company est une publication imprimée mensuelle dédiée au monde des affaires qui publie également du contenu sur son site Web. Récemment juste publier  la version 2021 de leur liste "Marques qui comptent" Quelque chose comme les grandes marques ou les grandes marques.

Les éditeurs définissent les grandes marques comme celles qui :

ils ont eu un impact indéniable sur les affaires et la culture, bien au-delà des produits qu'ils vendent.

Firefox, est la seule marque d'un projet de logiciel libre et open source qui apparaît dans la liste, bien qu'il y en ait d'autres qui ont une longue histoire de collaboration avec Linux et open source comme IBM (propriétaire de Red Hat).

Les raisons de l'inclusion

Les raisons qui ont poussé Fast Company à inclure Firefox dans la liste ne contredisent pas ce que j'avance depuis un an. Ils le confirment plutôt. Ils ne l'ont pas ajouté pour avoir contribué à un Internet plus ouvert ou pour diffuser la qualité de l'open source. L'inclusion est pour l'activisme politique.

De la publication, ils soulignent la campagne "Unfck the Internet" dans laquelle par différents moyens, y compris des publicités pleine page dans les principaux journaux, la fondation a exhorté Facebook à supprimer les publications et les tendances TwitterJe sais ne coïncidait pas avec l'idéologie des autorités de Mozilla qui contribuent à diffuser des informations fausses ou déformées.

Il est important de mentionner que une annonce pleine page dans un journal national aux États-Unis comme le Washington Post coûte environ XNUMX XNUMX $. Cette même année, alors que l'utilisation d'Internet augmentait grâce à la quarantaine imposée par la pandémie, Mozilla a licencié XNUMX employés et a renoncé au contrôle du langage de programmation Rust. Beaucoup de ces employés ont été absorbés par Microsoft et Google. Google est la société d'où proviennent la plupart des fonds de la Fondation Mozilla. Des fonds qui sortent les indemnités des administrateurs de la Fondation.

De plus, Fast Company déclare que :

Firefox continue de faire ce qu'il peut pour se présenter comme le navigateur qui cherche à se protéger contre la désinformation et à assumer la responsabilité numérique comme caractéristiques de sa marque.

A titre d'exemple, ils citent l'extension RegretsReporter et la campagne « YouTube Regrets » visant à lutter contre les « recommandations inappropriées » sur YouTube

La publication dit que :

La campagne Unfck et le travail de YouTube Regrets incarnent parfaitement sa mission, illustrant la relation David contre Goliath de Mozilla avec les grandes technologies, et son travail au nom des gens sur le profit et de l'humanité sur le profit. Alors que ces problèmes font la une des journaux, la position et la marque de Firefox n'ont fait que se renforcer.

En septembre de cette année la participation Sur le marché pour toutes les plateformes, Firefox est 3,67% dépassé par le relativement nouveau venu Edge 3,77, Safari 18,4 et Google Chrome 65,15%.

On pourrait penser que Edge est parce qu'il est pré-installé dans Windows. Mais, si nous allons aux données du marché des PC, nous voyons qu'il y a 8,75% pour Edge contre 7,93 pour Firefox. Chrome ajoute 67,56%.

Que puis-je dire.  Tout comme lorsque j'achète un téléphone, je regarde plus ses capacités de communication que la résolution de l'appareil photo, lorsque je choisis un navigateur, je m'intéresse plus à la performance qu'à l'idéologie. Si jamais je faisais un classement des marques pertinentes, je mettrais LibreOffice, Apache, GNU ou d'autres projets qui ont contribué à améliorer la vie des utilisateurs. À ce Firefox, jamais.


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

3 commentaires, laissez le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données : AB Internet Networks 2008 SL
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.

  1.   Lisardo Sobrino Fernandez dit

    Eh bien, je suis désolé pour toi. Les avantages de Firefox sont clairs (il faut savoir les regarder) et chacun a ses préférences.

    Salutations.

  2.   rv dit

    Un peu dépassée et injuste la haine exprimée contre Firefox. La direction de Mozilla a fait beaucoup de mauvaises choses (tout d'abord, licencier des travailleurs et mettre des éléments propriétaires dans le navigateur), mais en tant que navigateur Internet, et mis en contexte, Firefox est toujours une merveille, et en termes de gestion, il est évident qu'entre Mozilla, Google, Microsoft ou Apple, il faut rester avec Mozilla (sans oublier que c'est le seul qui produit et édite un navigateur qui est en principe un logiciel libre, et qui de loin est moins invasif que le autres ...).
    Salutations, et merci pour la note.

  3.   Joseph dit

    Cela semble injuste pour Firefox, il se peut que la dernière fois, il ait perdu le support, mais c'est toujours un bon navigateur. Et le seul qui fonctionne à merveille sur un ordinateur portable plus ancien avec plusieurs onglets ouverts (et j'en ai essayé plusieurs).