Tester Amarok LinuxOS 3.2. Le meilleur de Debian sans complications

Tester Amarok LinuxOS 3.2.

Le nom Amarok peut être trompeur. Il y a un véhicule Volkswagen, un lecteur de musique du projet KDE et une distribution désormais abandonnée basée sur Mandriva. Cet article ne parle d'aucun d'entre eux

Dans ce cas je veux dire un DDistribution de bureau GNU/Linux actuellement basée sur Debian. La version que je commente est basée sur Debian 11 ("Bullseye") avec le bureau Cinnamon, mais peut également être téléchargé avec XFCE, GNOME et MATE.

Tester Amarok LinuxOS 3.2.

Téléchargement et installation

Un problème courant avec les distributions Linux moins populaires est le temps de téléchargement lent. Les développeurs d'Amarok ont ​​résolu ce problème en proposant cinq alternatives :

  • OSDN.
  • SourceForge.
  • Torrent Foss.
  • Incendie médiatique.
  • Google Drive

Bien sûr, selon celui que vous choisissez, la vitesse variera. Mon expérience avec Foss Torrent était vraiment bonne.

La création de la clé USB d'installation peut se faire avec n'importe lequel des outils habituelss. J'utilise Fedora Media Writer, mais comme il est basé sur Debian, le créateur du disque de démarrage Ubuntu devrait fonctionner.

hier Je me suis plaint des couleurs "institutionnelles" d'Ubuntu 21.10. Eh bien, s'il reste quelque chose pour Amarok 3.2, ce sont les couleurs. En fait, il est un peu difficile pour les personnes myopes comme moi de voir l'écran d'accueil, mais ce n'est pas un problème insoluble. Ce qui pourrait être un inconvénient, c'est qu'en mode direct, vous ne pouvez choisir qu'entre le portugais et l'anglais. Je dis pourrait parce que pour moi que je connais Linux, cela ne signifiait pas d'inconvénient majeur, mais je ne peux pas parler pour les nouveaux utilisateurs.

C'était aussi un peu difficile pour moi de voir l'icône du programme d'installation sur le fond d'écran coloré, mais c'est mon problème et c'est facile à résoudre.

Le processus d'installation

Je ne note pas les distributions, mais si je le faisais, le fait d'avoir choisi Calamares comme installateur leur garantirait déjà un 7 sur 10. Calamares est sans aucun doute la meilleure option de tous les installateurs disponibles pour Linux. J'ai dit auparavant que le mode live n'était disponible qu'en portugais et en anglais. Mais, au moment de l'installation, vous pouvez choisir trois variantes d'espagnol ; Espagne, Mexique et Porto Rico. Il existe également deux variantes de clavier ; espagnol et latino-américain.

Le partitionnement peut se faire automatiquement ou manuellement. Le partitionnement manuel est très simple et Calameres vous explique comment les créer pour le démarrage UEFI.

Lors de la création de l'utilisateur, vous pouvez définir qu'il s'agit de l'administrateur ou en créer un autre qui remplit cette fonction.

se connecter

Lorsque vous redémarrez l'ordinateur, l'écran coloré du chargeur de démarrage apparaît. J'ai pu vérifier que le programme d'installation a détecté les autres systèmes d'exploitation installés et permet d'y accéder sans problème. À la fin du processus de démarrage, vous voyez la fenêtre de connexion dans laquelle vous devez également entrer le nom d'utilisateur. Quelque chose d'un peu gênant quand vous n'avez qu'un seul utilisateur et que vous en avez fait un administrateur.

Amarok Linux OS 3.2 vous accueille avec un assistant qui vous permet de voir toutes les options de configuration sur un seul écran pour laisser le système à votre convenance.

La disponibilité du programme est garantie à la fois en raison des vastes dépôts Debian et de l'un de ceux de la distribution, auxquels nous devons ajouter l'assortiment FlatHub (format Flatpak). De plus, grâce à Gdebi, nous pouvons installer confortablement des packages DEB téléchargés depuis le Web. Si cela ne suffit pas, vous pouvez toujours ajouter la prise en charge des packages Snap.

J'ai dit plus haut que l'utilisation de Squids vous garantissait 7 points. Garder Synaptic comme alternative à l'App Store donne droit aux 3 autres. Quoi qu'il en soit, si vous aimez un programme d'installation coloré avec des captures d'écran, le programme d'installation du logiciel fonctionne très bien.

Alors que l'assortiment de logiciels est abondant, Amarok LinuxOS 3.2. il ne vient pas avec de nombreux programmes pré-installés.  Un lecteur vidéo (VLC), le navigateur (Firefox), un client torrent (QBittorrent) et une visionneuse de documents, à cela il faut ajouter les outils nécessaires à la configuration du système d'exploitation et à l'installation des programmes.

Mon avis

Amarok LinuxOS 3.2. est une excellente distribution qui tient ses promesses; facilité d'utilisation et grande disponibilité des logiciels. C'est l'option idéale si vous voulez un système d'exploitation qui offre une grande liberté de configuration sans avoir à vous compliquer la vie pour l'obtenir.

 


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

7 commentaires, laissez le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données : AB Internet Networks 2008 SL
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.

  1.   davidenrique dit

    Est-ce que ça marche sur les baies de disques ? J'ai un RAID 0 dans lequel j'ai déjà Windows, et j'ai laissé assez d'espace pour MX Linux 21 Wild Flowers, mais cette installation n'a pas reconnu l'arrangement, donc je cherche des options XFCE A propos de Debian... Merci

    1.    Diego allemand Gonzalez dit

      Ça devrait marcher.

    2.    Chaussure d'essai dit

      Non, toutes les distributions qui ont Calamares en tant qu'installateur ne fonctionneront pas pour vous, car Calamares ne reconnaît pas les raids, certaines distributions le font, mais parce que celles de la distribution l'ont ajouté. Mon conseil est debian testing xfce, j'ai également zéro raid et maintenant depuis un certain temps maintenant, debian stable et testing reconnaissent le raid, ce qu'ils ne faisaient pas auparavant. J'ai perdu le compte du temps passé avec les tests et zéro problème, les tests n'ont que le nom, c'est super stable et je l'utilise pour tout, pour jouer, travailler, étudier et la meilleure distribution que j'ai eue, non même stable pas de lait, essayez.

  2.   rivière dit

    C'est génial, rapide et beau, et avec un logiciel mis à jour, comme la dernière version de Cinnamon 5.05, la possibilité de l'installer à partir des référentiels Kernel 5.14 et aussi la dernière version des pilotes NVIDIA. La vérité est qu'ils ont réussi.

    1.    Gustavo dit

      Est-ce que ça va bien avec les pilotes Nvidia ?

      Je vais le prouver.

      1.    Diego allemand Gonzalez dit

        Des fonctionnaires peuvent être installés

        1.    Gustavo dit

          Merci!
          J'ai eu plusieurs problèmes avec nvidia et debian. Pour cette raison, je me lance davantage dans Ubuntu ou Manjaro.

          Mais je vais les tester.

          Merci beaucoup pour votre réponse.