Si vous utilisez des versions plus anciennes des applications Adobe, vous pourriez être poursuivi

adobe

Toutes ces opportunités de "forcer" les utilisateurs à utiliser les dernières versions du logiciel sont bonnes et plus encore pour interdire aux utilisateurs de continuer à utiliser des versions plus anciennes.

C'est comme dire aux utilisateurs: vous l'avez acheté avec votre argent, mais ce n'est pas vraiment le vôtre. Et c'est que cette situation semble une blague, ce n'est pas pour les abonnés Adobe Creative Cloud qui sait déjà de quoi il s'agit cette semaine, du moins ceux qui ont déjà vérifié leurs e-mails.

Tous ceux qui n'ont pas mis à jour leurs applications pour quelques temps seront contraints de le faire maintenant contre leur volonté et sous la menace.

Adobe, la société de logiciels graphiques, envoyé récemment e-mails aux clients les avertissant qu'ils pourraient être «poursuivis» pour utiliser les anciennes versions de votre logiciel.

L'avis de résiliation et d'abstention inclut les anciennes versions des applications Creative Cloud, notamment Photoshop, Premiere Pro et Lightroom Classic, Animate et Media Director.

Puisque les courriels envoyés aux utilisateurs répertorient même les anciennes applications installées sur «leurs systèmes» et dans certains cas, mentionnent les dernières versions disponibles de celles-ci.

Également dans l'e-mail envoyé à Adobe avertir les utilisateurs qu'ils ne sont plus autorisés à les utiliser et queque toute personne qui continue d’utiliser ces versions peut faire l’objet de «poursuites judiciaires pour violation des droits d'auteur »de tiers. Et «Les tiers incluent toute personne ou entreprise susceptible de présenter une réclamation pour non-conformité.

La décision d'Adobe a été déclenchée par une action en justice de Dobly

Les utilisateurs qui ont reçu l'e-mail et dont les candidatures ont été abandonnées se plaignent évidemment de cette décision inattendue.

Et ce n'était qu'une question d'heures avant le début des plaintes et en réponse à une plainte sur Twitter, le compte AdobeCare a déclaré que:

Les utilisateurs ne pourront télécharger que les deux variantes les plus récentes des applications CC à l'avenir, sans donner d'autres raisons pour lesquelles seules ces versions devraient être utilisées et que le compte Twitter de l'entreprise indiquait que le problème provenait d'un «litige en cours».

Adobe n'a pas fourni de détails sur le procès en cours qui l'a obligé à envoyer des e-mails d'avertissement aux utilisateurs, mais la société est actuellement poursuivie par Dolby.

Sur demande

Adobe est passé du modèle logiciel standard au modèle d'abonnement cloud en 2013, ce qui a entraîné une augmentation significative des revenus. Avant de création du service d'abonnement Creative Cloud, Adobe a concédé sous licence certaines technologies Dolby avec un accord basé sur le nombre de disques de certaines applications vendus.

Maintenant que le logiciel est distribué en ligne, les entreprises auraient renégocié leur accord en fonction du nombre d'utilisateurs utilisant le logiciel. Le procès intenté par Dolby a accusé Adobe d'avoir enfreint les droits d'auteur sur le coût des licences payé par Adobe à Dolby serait calculé selon ce nouveau modèle.

En une plainte déposée en mars 2019 devant le US District Court et le Northern District of California, Dolby demande un essai avec jury pour des problèmes de «violation de droits d'auteur et de rupture de contrat» contre Adobe.

Dolby Legal Deposit explique:

«Lorsque Dolby a voulu exercer son droit de consulter les livres et registres d'Adobe pour s'assurer que les rapports et les paiements étaient corrects, Adobe a refusé de participer aux pratiques d'audit et de partage des informations de base, pratiques qu'il avait exigées de ses propres licenciés».

«Apparemment, Adobe a décidé qu'il valait mieux passer des années à cacher ces informations à Dolby plutôt que de permettre à Dolby de comprendre toute l'étendue des violations contractuelles d'Adobe», ajoute-t-il. «Cependant, les informations limitées que Dolby a examinées à ce jour montrent qu'Adobe a inclus les technologies Dolby dans de nombreux logiciels et collections de produits Adobe, mais a refusé de signaler chaque vente ou de payer des frais convenus en raison de Dolby».


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

Un commentaire, laissez le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données : AB Internet Networks 2008 SL
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.

  1.   Joselp dit

    Ne pas utiliser la suite est plus que suffisant, les voilà, Gimp, Digikam, Darktable, Kdenlive, Krita, Openshot, Blender, Inkscaspe, okular, ... et je pourrais continuer, tous gratuits (bien qu'il soit préférable de donner quelque chose au projet ou collaborer s'ils vont être utilisés quotidiennement et surtout à des fins professionnelles), pour remplacer toutes les applications Adobe.