RoboLinux: la distribution qui peut exécuter des logiciels pour Windows

Bureau RoboLinux

RoboLinux est une distribution GNU / Linux basée sur Debian et cela en tant que particularité permet d'exécuter des applications natives pour Windows sans utiliser Wine. Sans aucun doute quelque chose de très attrayant pour les utilisateurs qui souhaitent utiliser un logiciel conçu pour la plate-forme Microsoft dans cette distribution.

En outre, RoboLinux n'utilise pas Wine pour exécuter ce type de logiciel Linux non natif. Alors, où est le secret? Eh bien, le logiciel pour le système d'exploitation Redmond peut être ajouté sans aucune difficulté grâce à l'utilisation d'une machine virtuelle interne qui est chargée de faire fonctionner ce logiciel.

En outre, la dernière version de cette distribution a également subi des modifications et comprend une suite d'outils de sécurité qui peuvent aider les utilisateurs plus expérimentés. Et bien sûr avec des améliorations de votre machine virtuelle StealthEn d'autres termes, la machine virtuelle qui s'exécute en arrière-plan et est pratiquement transparente pour l'utilisateur afin d'exécuter le logiciel Windows.

Es une autre alternative au vin et très intéressant que nous connaissons maintenant grâce au fait que les développeurs ont révélé le «secret» ouvert de RoboLinux. Si vous souhaitez l'essayer, il vous suffit d'accéder au site web du projet et téléchargez l'image ISO. Mais sur le Web, vous pouvez non seulement télécharger la distribution, mais également Stealth VM pour d'autres distributions telles que Linux Mint, Ubuntu et openSuSE.

Rappeler avec Stealth VM, vous pouvez exécuter en toute sécurité des applications Windows, étant une machine virtuelle, les problèmes de sécurité et les virus n'affecteront pas votre système. Et le tout entièrement intégré dans cette distribution Linux à succès.


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

12 commentaires, laissez le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données : AB Internet Networks 2008 SL
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.

  1.   M. Paquito dit

    Intéressant, bien sûr.

    Mais je n'ai bien sûr pas réussi à télécharger Stealth VM pour Ubuntu. Soit il faut vérifier (pour le moment je voulais juste l'essayer) soit c'est qu'il n'y a pour le moment que la pub ... soit je ne l'ai pas su, je ne l'exclus pas non plus.

    Salutations.

  2.   Image de balise Victor Juan Gonzalez dit

    Je suis d'accord avec M. Paquito, le lien de téléchargement pour ubuntu ne s'affiche pas

    1.    Isaac PE dit

      Salut,

      Cherchez-vous ici?

      http://robolinux.org/ubuntu/

      Salutations.

  3.   M. Paquito dit

    Là, mais tous les boutons de téléchargement mènent à d'autres sites, et le plus que j'ai réussi a été de démarrer un téléchargement ISO complet avec XFCE.

  4.   itmailg dit

    si je ne me trompe pas, le site Web à partir duquel télécharger l'iso est le suivant

    http://sourceforge.net/projects/robolinux/files/?source=navbar

    mais ce n'est pas pour l'unité

  5.   M. Paquito dit

    Plus que l'ISO, je cherchais la machine virtuelle pour Ubuntu, ce qui m'intéresserait beaucoup, pas pour moi, mais pour les gens qui hésitent à migrer vers Linux à cause d'un programme X dont ils dépendent.

    Si cette machine virtuelle fonctionne et que la pénalité en ressources est raisonnable, cela pourrait être ce dont beaucoup de gens avaient besoin pour passer à Linux.

  6.   M. Paquito dit

    D'après ce que je vois, il ne semble pas y avoir de moyen de le télécharger sans payer. Ce n'est pas que ce soit cher, mais j'aimerais d'abord l'essayer. Vous devrez télécharger un ISO pour le tester dans la version native.

  7.   Rurick maqueo dit

    Ce que je ne comprends plus, c'est si cela fonctionne avec la machine virtuelle en arrière-plan et lors de l'ouverture d'un programme, il s'exécute comme s'il s'agissait de Linux (style wine) ou si lorsque je veux utiliser quelque chose de Windows, je dois entrer dans la machine virtuelle (ce qui ne ferait pas de différence avec la box virtuelle) d'ailleurs qu'elle ne peut pas être testée sans passer par la box

  8.   Luis Dléon dit

    Sans don, aucun test ne peut être fait sur Live, c'est un braquage ... Linux

  9.   Ismael dit

    L'article est presque aussi sensationnel que le site Web RoboLinux lui-même. Dans lequel il semble qu'ils aient fait quelque chose de nouveau, de leader et de spectaculaire, alors que la seule chose qu'il propose sont des scripts pour faciliter la gestion d'une machine virtuelle pour les utilisateurs novices utilisant Virtualbox dans laquelle une installation Windows (xp, 7, etc.) ..) Je ne veux pas leur enlever leur mérite mais la vérité est que pour moi les gars du projet winehq ont beaucoup plus de mérite et de crédit qui peuvent affirmer qu'ils exécutent des binaires Windows sur GNU / Linux et aussi sans effectuer d'émulation, ce qui permet que dans certains scénarios, il peut être plus rapide d'exécuter des binaires Windows sur GNU / Linux que sur Windows lui-même.
    Je préfère particulièrement mille fois plus utiliser du vin, et ne parier sur une VM que lorsqu'il n'y a pas d'autre choix.
    Concernant les dons comme source de revenus pour livrer les scripts, cela semble totalement légal et je ne considère pas cela comme un vol, OpenSource n'est pas synonyme de gratuit et les programmeurs et développeurs doivent aussi manger.

  10.   Mikel Garin dit

    Oui monsieur Ismael! Tu as raison. Si quelqu'un croit qu'il devrait facturer son travail ou son service, c'est tout à fait légal. Ou est-ce que ceux d'entre vous qui appellent ces gens des voleurs ne facturent pas votre travail. À quel point nous sommes habitués à ne rien payer, à pirater, à simplement copier et à ne pas valoriser le travail des autres. D'une manière ou d'une autre, ils devront payer pour le Web, les médias, les salaires (le cas échéant), les installations, etc. Je préfère payer un montant raisonnable que d'être espionné, rempli de malwares ou de publicité ...