Richard Stallman démissionne du MIT et de la FSF

 

Richard Stallman

Aujourd'hui, une nouvelle très surprenante est sortie et c'est que Richard Stallman a démissionné de son poste au MIT et aussi de la FSF (Free Software Foundation). La nouvelle a été apportée par le média Techcrunch et il semble que ce soit une décision de Stallman lui-même en raison de la pression présumée qu'il subissait en raison de certains malentendus, comme l'a commenté le père du logiciel libre.

Richard Stallman a occupé le poste au MIT CSAIL (Computer Science and Artificial Intelligence Lab) et au conseil d'administration du Free Software Foundation depuis sa création en 1985. Eh bien, maintenant il cesse son activité au MIT et il cesse également d'être président de la FSF. Quelque chose qui semble inhabituel mais qui a son explication, même si dans les médias du logiciel libre, nous étions totalement inconscients de certaines choses qui se passaient ...

Tout cela vient d'un diplômé du MIT qui a publié un texte sur Medium la semaine dernière sous le titre "Supprimer Richard Stallman«. Dans cet article, il a fait écho à un courriel de Stallman lui-même commentant le cas de Marvin Minsky, un professeur du MIT accusé d'agression sexuelle. La victime présumée a déclaré qu'elle avait été forcée d'avoir des relations sexuelles avec le professeur du complexe d'Epstein. De plus, un réseau de mineurs y opérait et il en a été reconnu coupable.

ces les faits sont vraiment répréhensibles par l'enseignant. Mais je tiens à préciser que Richard Stallman n'a été ni accusé ni condamné pour quoi que ce soit (il n'y a pas de confusion), car ce qu'il a fait, c'est commenter cette affaire par courrier comme je l'ai déjà commenté. Mais ses commentaires ont été utilisés contre lui. Stallman a dit que «le terme `` agression sexuelle '' est quelque peu vague et glissant»Et que la victime«elle est venue à Minsky totalement prête«. À cela s'ajoute que le MIT a reçu un financement d'Epstein avec des montants qui semblent dépasser ce qu'il a publiquement reconnu. Le chef du MIT et Stallman lui-même ont décidé de démissionner pour ces raisons.

Richard a commenté que par ses paroles il y a eu «une série de malentendus et de malentendus«, Mais en raison de la pression, il a fini par démissionner. Je pense que c'est la meilleure décision quand une erreur est commise, grande ou petite, de se retirer pour ne pas nuire aux projets. Certains essaient de conserver leurs positions malgré tout et cela finit par créer un plus gros problème ...


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

5 commentaires, laissez le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données : AB Internet Networks 2008 SL
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.

  1.   Wilson dit

    Contexte:
    Pour ceux qui ne comprennent pas ce qui s'est réellement passé:

    Une femme du MIT a pris des courriels internes dans lesquels Stallman a donné son avis sur un événement et l'a mis sur les réseaux sociaux pour dénoncer Stallman pour ce qu'il a dit.
    https://medium.com/@se…/remove-richard-stallman-fec6ec210794

    La fille dit qu'Epstein lui a demandé d'avoir des relations sexuelles avec un membre du MIT décédé en 2016.
    Stallman est venu à sa défense en disant que son collègue du MIT n'aurait jamais eu de relations sexuelles avec une fille sachant qu'elle avait été contrainte.
    Un témoin qui était là affirme que la jeune fille s'est approchée mais que son collègue du MIT l'a rejetée, il semble donc que Stallman n'était pas si malavisé.
    Mais c'est pareil, la masse enragée demande déjà sa tête et elle doit rouler.

  2.   Wilson dit

    De plus, il y a quelque chose que Stallman a dit en 2003 (il y a 16 ans!)
    https://stallman.org/archives/2003-mar-jun.html?fbclid=IwAR12tmEIRHCMm_ODTIfy9TvC1ihr2y3yTWde-lqeJIFdELlEkJefo2KTCHk
    Dans lequel il dit 2 points:
    1- Qu'à son avis une personne était naturellement prête à avoir des relations sexuelles depuis qu'il a atteint la maturité sexuelle (lire à partir de 14 - après la puberté)
    2- Qu'à son avis il n'y a rien de mal à ce qu'une personne en âge d'avoir des relations sexuelles et qui est mineure ayant des relations sexuelles avec son consentement avec une personne majeure.
    (mineur post-pubertaire de 14 ans ou plus)

    Maintenant, il y a quelques mois cette année, il a écrit un article dans lequel il corrigeait ce qu'il pensait il y a des années
    https://stallman.org/archives/2019-jul-oct.html?fbclid=IwAR2nFLoDL2CWH05uQQQDTgp0ClG5DQpudd5hAxRYj914iPLBPQPULRPQTgc#14_September_2019_(Sex_between_an_adult_and_a_child_is_wrong)

    Dans lequel il dit qu'après une conversation, il s'est rendu compte qu'il ne s'agit pas seulement de physique mais aussi de mental et qu'un mineur a des relations sexuelles avec un adulte
    Elle est erronée en raison des dommages psychologiques qu'elle peut causer au mineur.

    En aucun cas, il ne prône la pédophilie (lisez le sexe avant la puberté, je veux dire moins de 14 ans).
    Mais aussi quelque temps plus tard, j'ai corrigé et dit qu'il n'est pas acceptable pour un mineur (lu sous 18 ans ou autre) d'avoir des relations sexuelles avec un adulte en toutes circonstances (même s'il y a le consentement du mineur).

    Et en fait son point de vue ne se fonde que sur ce qu'il pense logiquement, si vous lui donnez un argument logique qui montre qu'il a tort, simplement
    acceptez votre erreur et le tour est joué.

    Voici 2 autres sujets:
    1- Il a écrit la correction il y a quelques mois, donc il ne l'a pas fait pour se défendre, mais l'a écrite comme son propre reflet.
    2- Est-ce un crime de dire ce que vous pensez? Je veux dire, Stallman n'a pas été accusé de pédophilie ou d'abus ou quoi que ce soit de ce genre, il est seulement accusé d'avoir écrit ce qu'il écrit.

    C'est étonnant qu'il faille expliquer l'évidence ces jours-ci
    Les gens supposent que les choses viennent de nulle part et les journaux se font l'écho d'eux pour lyncher publiquement quelqu'un.
    C'est ce qui me semble le plus horrible.

    1.    Isaac dit

      Salut,
      Je vous remercie beaucoup pour l'info. Je ne le savais pas. Je vais republier un article avec toutes les informations que je recueille.
      Salutations!

    2.    Isaac dit

      Merci encore pour l'information, maintenant j'ai pu avoir une idée plus claire de quelque chose dont je n'étais absolument pas au courant. J'espère que cet article rend tout plus clair:
      https://www.linuxadictos.com/richard-stallman-mas-sobre-el-caso-de-su-dimision.html

    3.    Hiko seijuro dit

      Estimé,

      Apparemment je ne suis pas le seul à défendre Stallman, ce qui se passe, c'est que la position radicale d'aujourd'hui «Feminazi» cherche n'importe quel flanc pour attaquer un commentaire considéré comme désaccordé ou inhabituel et qui viole son plan de «Défense de leurs droits» qui passe de la défense à une attaque aveugle, mal informée et manquant tout à fait d'impartialité.

      Dans ce cas, la personne qui subit l'attaque est Stallman en raison d'une simple opinion personnelle et pour laquelle il ne soutient à aucun moment le trafic sexuel ou la pédophilie. Il est malheureux que pour des gens comme cet étudiant qui ne cherchent qu'un quart d'heure de gloire sur le net, ils nuisent à quelqu'un qui a toujours cherché à défendre la liberté des gens à sa manière.

      Honnêtement, cela me fait mal de voir que de nombreux administrateurs de communautés et de groupes Linux ont également jeté la foudre sur Stallman sans hésitation et sans avoir lu en premier des articles comme ceux que vous avez partagés.

      J'espère que cet article se répandra dans toutes les communautés GNU / Linux et qu'elles cesseront d'être si sensationnelles, irrationnelles et injustes.