qu'est-ce que le web3

Alors que pour certains c'est l'avenir d'Internet, pour d'autres le web3 pourrait être une nouvelle bulle

Dans un article précédent Nous avons mentionné qu'il y avait des termes qui étaient beaucoup utilisés mais que personne ne semblait très bien savoir de quoi il s'agissait. Dans ce cas, nous mentionnerons quelque chose de beaucoup plus facile à comprendre : qu'est-ce que le web3.

C'est une expression relativement nouvelle, inventée par l'investisseur Packy McCormick qui décrit l'évolution d'Internet comme suit :

  • Web1 (Environ entre 1990 et 2005) Basé sur des protocoles ouverts et décentralisés. Il était régi par la communauté et les contributions provenaient des utilisateurs et des développeurs.
  • Web2 (Environ 2005-2020) Un réseau contrôlé par de grandes entreprises qui génèrent la plupart des contributions et conservent les bénéfices.
  •  Web3 : redonne le contrôle aux utilisateurs et aux développeurs, récupérant la décentralisation sans renoncer aux fonctionnalités de Web2.

qu'est-ce que le web3

Le grand avantage du web3 est son intégration avec des technologies telles que la blockchain, les crypto-monnaies et les NFT.

Les partisans du Web 3 affirment que dans cette nouvelle étape d'Internet la propriété et le contrôle seront décentralisés car il sera détenu par les utilisateurs et les développeurs en tenant les jetons non fongibles (NFT) comme fongibles. Ces jetons donneront aux utilisateurs le droit de voter sur les destinations du réseau en leur donnant la propriété d'une partie de celui-ci.

Soi-disant, cela évitera le contrôle que les grandes entreprisestout comme Google, Apple, Microsoft ou Amazon l'ont fait sur l'Internet actuel.

Comment obtenez-vous ces tokens qui vous permettent d'acquérir le droit de commenter ?

L'un des moyens est l'achat, mais des jetons peuvent également être gagnés être les premiers utilisateurs d'un nouveau réseau, collaborer à son exploitation ou vendre des produits sous forme de NFT.

Il faut dire que web3 a besoin de fonctionner sous Blockchain.  Cette technologie stocke les données dans un réseau d'ordinateurs indépendants les uns des autres, situés à des endroits différents et appartenant à des personnes différentes. Ces ordinateurs stockent les opérations dans des blocs de capacité préétablie et utilisent des mécanismes de validation qui rendent impossible la falsification des enregistrements.

Pour l'instant, il y a beaucoup de promesses. Celui de mettre fin au pouvoir des oligopoles technologiques, celui de permettre aux créateurs d'être récompensés sans que les plateformes en gardent l'essentiel ou la fin de la publicité agaçante sur Internet. Que cela se réalise vraiment ou que nous soyons confrontés à une nouvelle bulle comme celle de la fin des années XNUMX, c'est quelque chose que le temps nous dira.


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données : AB Internet Networks 2008 SL
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.