PulseAudio 14.0 est déjà sorti et voici ses actualités

Le lancement de la nouvelle version du serveur de son «PulseAudio 14.0» qui agit comme un intermédiaire entre les applications et les différents sous-systèmes sonores de bas niveau, faisant abstraction du travail avec l'équipe.

PulseAudio vous permet de contrôler le volume et le mixage sonore au niveau des applications individuelles, organiser l'entrée, le mixage et la sortie du son en présence de plusieurs canaux d'entrée et de sortie ou de cartes son, vous permet de changer le format de streaming audio à la volée et d'utiliser des plugins, permet de rediriger de manière transparente le flux audio vers une autre machine

Principales nouveautés de PulseAudio 14.0

Dans cette nouvelle version la redirection de flux a été implémentée lors du changement de source audio par défaut ou le périphérique de sortie audio. Auparavant, lorsque le périphérique de sortie audio était changé, les nouveaux flux étaient acheminés vers le périphérique de sortie désigné, mais les flux existants continuaient à circuler vers l'ancien périphérique. À présent La logique de traitement des anciens flux a été modifiée et ils passeront au nouveau périphérique.

Le changement n'affecte pas les courants déplacés manuellement, autrement dit, le routage sera préservé par rapport aux flux. Cependant, déplacer le flux vers le périphérique de sortie par défaut supprimera l'état du lien manuel.

Aussi, cLorsque le périphérique de sortie est changé du son dans le "GNOME Sound Settings", ce configurateur déplace tous les flux existants à l'appareil sélectionné et modifie également la base de données avec des itinéraires pour envoyer le son des applications à cet appareil qui sera lancé dans le futur.

Pour PulseAudio, La manipulation des paramètres sonores de GNOME ressemble à des flux manuels en mouvement, ce qui crée des problèmes lors du changement de périphérique par défaut, car les flux déplacés manuellement ne suivent pas le changement de périphérique de sortie par défaut.

Un autre changement important est qu'il se démarque, est le  meilleur support pour UCM (Utiliser le gestionnaire de cas) utilisé dans les nouveaux appareils avec le micrologiciel Intel SOF (Sound Open Firmware). Le support a été ajouté pour utiliser les modes de volume matériele (par exemple, mode silencieux) via ALSA. En outre, plusieurs cartes son portant le même nom peuvent être utilisées avec UCM.

Pour les ports, la possibilité de spécifier le type et le groupe de disponibilité est implémentée, vous permettant de déterminer quels ports sont associés à un périphérique physique spécifique (haut-parleurs, écouteurs, microphone, etc.).

Des autres changements qui se démarquent:

  • Les modules basés sur X11 (module-x11-bell, module-x11-cork-request, module-x11-publish et module-x11-xsmp) implémentent l'argument xauthority pour transmettre la valeur de la variable d'environnement XAUTHORITY requise à la connexion à un serveur X11.
  • Un nouveau backend RTP basé sur GStreamer a été implémenté (les modules module-rtp-send et module-rtp-recv peuvent désormais utiliser GStreamer pour implémenter le protocole RTP).
  • Par défaut, la commutation automatique de la sortie audio vers HDMI est désactivée car elle a conduit à un comportement inapproprié en raison de la formation d'un nouvel événement d'ajout de périphérique dans ALSA lorsque le moniteur a été réveillé du mode veille.
  • Prise en charge améliorée des casques de jeu USB: HyperX Cloud Orbit S, LucidSound LS31, Razer Kraken Tournament Edition, SteelSeries Arctis 5 (2019 Edition) et SteelSeries Arctis Pro (2019 Edition). Des sorties stéréo et mono séparées sont désormais créées pour ces modèles.
  • Par défaut, le mode plat est désactivé, ce qui définit le volume de sortie global en fonction des paramètres du flux le plus fort.
  • Lors de la sortie audio via RAOP (module-raop-sink) en utilisant l'option "autoreconnect = true", il est désormais possible de configurer la reconnexion automatique en cas de panne du réseau.
  • Une indication distincte du nombre de canaux entrants et sortants (sink_channels et source_channels) est autorisée dans le module module-jackdbus-detect.
  • Le module-rescue-streams est obsolète et sa fonctionnalité a été déplacée vers le framework principal.
  • Ajout de la prise en charge des contrôles de fusion ALSA avec un index différent de zéro et de la possibilité de définir des rôles cibles (device.intended-roles) pour les périphériques dans les paramètres de profil ALSA.
  • Ajout de la possibilité de configurer les formats de compression sur module-null-sink sans recharger le module à l'aide de la commande "pactl set-sink-formats".

Enfin, la nouvelle version atteindra les référentiels des différentes distributions Linux dans quelques jours. Bien que pour ceux qui préfèrent déjà avoir la nouvelle version, ils peuvent télécharger le code source et effectuer la compilation sur leur système.

Le lien est le suivant. 


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données : AB Internet Networks 2008 SL
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.