Le principal innovateur du noyau Linux est ... Microsoft

Microsoft déteste Linxu

L'un des avantages de Gnu / Linux est qu'il ne dépend pas d'une entreprise ou d'un développeur spécifique. La liberté de code nous permet de pouvoir prendre la distribution ou l'élément de Gnu / Linux et de pouvoir le répliquer, l'adapter ou le modifier à notre guise.

Cela a permis les utilisateurs anonymes pilotent le développement GNU / Linux mais aussi qu'il y a de nouvelles entreprises autour de ce système d'exploitation. Mais récemment, grâce à une étude InfoWorld, nous avons appris que les entreprises privées ont de l'importance dans le développement du noyau de Gnu / Linux et Linux en option pour le monde des serveurs.

Avec curiosité, l'entreprise qui contribue le plus est Microsoft. Le grand géant du logiciel propriétaire apporte diverses contributions à divers projets Gnu / Linux, y compris le noyau. Au sein de l'équipe noyau, Microsoft paie les salaires à 12 développeurs de l'équipe, étant l'une des sociétés qui contribue le plus au noyau Linus Torvalds. Cela ne veut pas dire que Microsoft envisage de créer un noyau de type Linux ou qu'il espionne Linux Torvalds, mais plutôt qu'il contribue à rendre ses technologies adaptées ou très probablement optimisées pour les serveurs Gnu / Linux.

Microsoft est le principal mais pas le seul. Google et Intel sont les autres grandes entreprises qui contribuent au système Gnu / Linux et au noyau Linux. Le motif de ces entreprises reste le même que celui de Microsoft. Ainsi, le principal atout de Google n'est plus le moteur de recherche mais Android, un système d'exploitation basé sur le noyau Linux.

Un noyau plus sécurisé et optimisé est un grand avantage pour Google et ses mobiles. Intel n'a pas de grands avantages dans le secteur des ordinateurs de bureau, mais dans le secteur des serveurs et des appareils portables, ils sont donc également activement impliqués dans le développement du noyau.

Mais tout n'est pas aussi beau qu'il y paraît. Ces entreprises sont toujours attentives à leurs intérêts et cela peut affecter le développement de Gnu / Linux, c'est pourquoi il ne faut pas négliger le développement indépendant, le développement le plus important Tu ne penses pas?

La source - Infomonde


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

10 commentaires, laissez le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données : AB Internet Networks 2008 SL
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.

  1.   Luis dit

    Si l'on lit la source de l'article:

    "La réalité est que Microsoft, le lourd open source qu'il est devenu, ne peut même pas casser les 30 meilleurs contributeurs au noyau Linux, selon le dernier rapport de la Linux Foundation."

    L'article original parle de certaines déclarations qui disent que la contribution de Microsoft n'a pas de valeur pour son poids mais pour son innovation, mais il souligne qu'elle est discutable:

    "Bien que cela fasse l'objet d'un débat, Microsoft a tellement changé que la plupart d'entre nous envisageraient au moins cette déclaration."

    L'article ouvre la porte à Microsoft pour innover beaucoup avec Linux à l'avenir, mais il ne dit pas qu'aujourd'hui c'est, même pas proche.

  2.   DD dit

    Timeo Danaos et dona ferentes. Craignez les Grecs même s'ils vous apportent des cadeaux.

  3.   C dit

    Le "noyau Linux"? Mais si Linux est justement un noyau! ...
    Comme il est étrange que le Web soit appelé "accros à Linux" et qu'il ait ce genre de confusion.

  4.   Kleine harceleur dit

    Ce mal intitulé, comme je le vois dans la Fondation Linux, les contributions de Microsoft sont en position 20, je pense que ces gros titres sont incorrects, l'auteur doit corriger.

  5.   Ulises dit

    Je pense que cela est qualifié de jaunâtre. Si Microsoft devait innover, il le ferait avec Windows, mais ce n'est pas le cas.

  6.   Shalem Dior Juz dit

    Article controversé, et maintenant que vont alléguer les fanatiques de Linux Taliban? Que le noyau et toute son infrastructure peuvent être maintenus par la communauté et ne pas avoir besoin d'entreprises privées? Ouais comme nooo! Si chacun de nous contribuait autant financièrement à la Linux Foundation, au bureau que nous utilisons et à une application favorite, nous ne serions pas dépendants de ces contributions privées. La communauté veut que tout soit gratuit et se plaindra si cela ne fonctionne pas parfaitement.

    1.    Cyrus dit

      Une mauvaise journée, hein? ... Détendez-vous, cela nous touche tous de temps en temps. Ça va passer. D'ailleurs, Microsoft «ne maintient pas» le noyau ne comprend que les parties qui l'intéressent pour la compatibilité avec les serveurs et ses écosystèmes cloud dépendant de ces serveurs. Le noyau Linux est maintenu par une équipe dirigée par Linus Torvalds.

    2.    Guerrier de l'ombre dit

      Fanatiques talibans de Linux? Dit le fanatique taliban de Windowsero ... Eh bien, jusqu'à présent, ils l'avaient fait (restez sans avoir besoin de Micro $ oft) ... Et au fait, comme on vous l'a dit, Micro $ oft ne maintient rien, il essaie juste de faire ses merveilleux logiciels fonctionnent bien sur les serveurs GNU / Linux basés sur le polissage jusqu'à ce qu'ils le rendent aussi optimisé que possible, mais ne dérangez pas, ils ne maintiennent rien ... Sauf pour l'utilisateur lié pieds et mains avec un propriétaire OS au cœur ...

  7.   Gregorio ros dit

    Je ne suis généralement pas très pessimiste, mais ... lézard, lézard

  8.   Gerardo dit

    Personnellement j'ai utilisé Windows avant, j'ai été attiré par l'idée de passer à Linux, il y a quelques années je suis passé à Linux et maintenant je découvre que Windows met déjà sa cuillère sous Linux c'est une mauvaise nouvelle, j'espère que ça reste en tant que projet gratuit et sans main noire.