Pour GTK5, nous envisageons de mettre fin à la prise en charge de X11

Matthias Clasen, chef de l'équipe de bureau Fedora, membre de l'équipe de publication de GNOME et l'un des développeurs actifs de GTK (contribué à 36,8 % des changements dans GTK 4), a commencé à discuter de la possibilité de déprécier le protocole X11 dans la prochaine branche majeure de GTK5 et laisser GTK fonctionner sous Linux uniquement en utilisant le protocole Wayland.

Pour ceux qui ignorent Wayland, tu devrais savoir que ça est un protocole pour l'interaction d'un serveur composé et les applications qui fonctionnent avec. Les clients effectuent leur propre rendu de leurs fenêtres dans un tampon séparé, transmettant des informations sur les mises à jour au serveur composite, qui combine le contenu des tampons d'application individuels pour former le résultat final, en tenant compte des nuances possibles, telles que les fenêtres qui se chevauchent et la transparence.

En d'autres termes, le serveur composite ne fournit pas d'API pour afficher des éléments individuels, mais plutôt ne fonctionne que sur des fenêtres déjà formées, qui vous permet de vous débarrasser de la double mise en mémoire tampon lorsque vous utilisez des bibliothèques de haut niveau comme GTK et Qt, qui prennent en charge le travail de tri du contenu des fenêtres.

Wayland résout de nombreux problèmes de sécurité X11 car, contrairement à ce dernier, il isole l'entrée et la sortie pour chaque fenêtre, ne permet pas au client d'accéder au contenu des fenêtres d'autres clients et ne permet pas l'interception d'événements d'entrée associés à d'autres fenêtres. Actuellement, la prise en charge du travail direct avec Wayland est déjà implémentée pour les bibliothèques GTK, Qt, SDL (depuis la version 2.0.2), Clutter et EFL (Enlightenment Foundation Library). Depuis Qt 5.4, le module QtWayland est inclus avec l'implémentation du composant pour exécuter des applications Qt dans l'environnement de serveur composite Weston développé par le projet Wayland.

À propos de la note proposée dépréciation de X11 déclare que "X11 ne s'améliore pas et Wayland est désormais universellement disponible." Il explique en outre que le backend X11 GTK et le code basé sur Xlib sont bloqués et rencontrent des problèmes avec les responsables.

On prétend que pour que la compatibilité X11 survive, quelqu'un doit écrire et maintenir le code lié à X11, mais il n'y a pas de passionnés, et les développeurs actuels de GTK se concentrent principalement sur le support de Wayland. Les développeurs de systèmes intéressés à travailler dans des environnements basés sur le protocole X11 peuvent prendre en main la maintenance et étendre leur prise en charge dans GTK, mais compte tenu de l'activité actuelle, le scénario sera qu'il y aura ceux qui voudront reprendre la maintenance du X11. fin. dans ses propres mains est considéré comme peu probable.

Actuellement, GTK positionne déjà Wayland comme la principale plateforme de développement d'API et de fonctionnalités. En raison du manque d'activité dans le développement du protocole X11, tout en laissant son support dans GTK, le backend X11 générera un backlog toujours plus important en termes de nouvelles fonctionnalités disponibles pour les développeurs, ou deviendra un obstacle à l'implémentation de nouvelles .fonctionnalités dans GTK.

Il convient de mentionner que selon les statistiques du service Firefox Telemetry, qui analyse les données reçues à la suite de l'envoi de télémétrie et des utilisateurs accédant aux serveurs de Mozilla, la proportion d'utilisateurs de Firefox sous Linux qui travaillent dans des environnements basés sur ​in the Wayland protocole, il ne dépasse pas 10 %.

90% des utilisateurs de Firefox sous Linux continuent d'utiliser le protocole X11. Un environnement Wayland pur est utilisé par environ 5 à 7 % des utilisateurs de Linux, et XWayland par environ 2 %.

Les informations utilisées pour le rapport couvrent environ 1 % de la télémétrie reçue des utilisateurs de Firefox sous Linux. Le résultat peut être grandement affecté par la désactivation de la télémétrie dans les packages avec Firefox proposés dans certaines distributions Linux (la télémétrie est activée dans Fedora).

En attendant KDE prévoit en 2022 d'amener la session de bureau Plasma basée sur le protocole Wayland à un état approprié pour une utilisation quotidienne par une proportion importante d'utilisateurs. Prise en charge considérablement améliorée de Wayland dans KDE Plasma 5.24 et 5.25, y compris la prise en charge des profondeurs de couleur supérieures à 8 bits par canal, la "location DRM" pour les casques VR, la prise en charge de la prise de captures d'écran et la réduction de toutes les fenêtres.


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

2 commentaires, laissez le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données : AB Internet Networks 2008 SL
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.

  1.   SANCHEZ, Pablo Gaston dit

    D'accord, si les développeurs de logiciels Linux ne veulent pas passer volontairement à Wayland, ils vont devoir fermer les portes sur X11 et les forcer à évoluer.

  2.   BillyWeasel dit

    Cher, je voudrais apporter une petite contribution à cet article. Toutes les appréciations dites sont viables et TRÈS BIEN FONDÉES. N'oublions pas, avant de prendre des décisions, qu'il a fallu de nombreuses années pour implémenter une version Linux au sens populaire et cela a été réalisé grâce au protocole X11. Ce dernier est devenu attrayant et facile à utiliser par les jeunes.

    Le protocole X11 et ses améliorations sur environ 20 ans ou plus, a réussi à attirer les utilisateurs d'autres systèmes d'exploitation (Win). Il a appris avec X11 à ne pas avoir peur d'utiliser n'importe quelle distribution Linux.
    S'éloigner du protocole X11, compte tenu de ce qu'a dit Mozilla(*), est-ce prudent ?
    Cordialement. Gamelle
    (*) 90% des utilisateurs de Firefox sous Linux continuent d'utiliser le protocole X11