PineTab en octobre 2021 : Arch Linux avec Plasma, images hebdomadaires Manjaro et Focal Fossa en attente d'Ubuntu Touch

PineTab en octobre 2021 Quand à l'été 2020 les premières unités de la Onglet Pin comme l'édition pour les Early Adopters, on ne pouvait pas imaginer à quel point elle était en avance sur les autres. Entre les mains des premiers utilisateurs depuis septembre de l'année dernière, il y a eu des nouvelles, mais les choses pourraient encore être meilleures sur pratiquement n'importe quel système d'exploitation ou ordinateur de bureau que nous choisissons. Nous allons donc ici analyser un peu l'état des choses en octobre 2021 pour la tablette PINE64.

Il existe plusieurs projets qui travaillent sur un logiciel pour la PineTab (et le PinePhone). Ils se démarquent d'eux Ubuntu tactile, système fourni par défaut, Arch Linux, Mobian et Manjaro, en plus de postmarketOS. Si on prenait le bien de chacun tout serait parfait, mais il y a toujours au moins un talon d'Achille. Qu'est-ce qui est bon et qu'est-ce qui doit être amélioré ? Nous l'analysons.

A ce jour et pour la PineTab, Ubuntu Touch est le plus décevant

Je pense qu'avec ce qui précède, presque tout est dit. La PineTab est livrée avec Ubuntu Touch installé par défaut, et cela pourrait être la meilleure option s'il améliorait le navigateur Web et que les applications de bureau (Libertine) fonctionnaient. Pour certains, dont moi-même, lomiriAnciennement connu sous le nom de Unity8, il offre la meilleure expérience Linux sur une tablette. C'est-à-dire que son panneau ou son dock, le lanceur d'applications ou la vue multitâche nous font sentir que nous sommes face à une vraie tablette, et pas avant un je veux un je ne peux pas (dans ce sens) comme Phosh.

De plus, il dispose également d'une option de bureau qui s'active automatiquement en y attachant un clavier. Mais tout reste dans l'eau de bourrache quand on navigue avec Morph ou nous installons des applications de bureau afin de ne pas pouvoir les ouvrir. Tout le reste va bien, mais c'est un peu comme avoir une Ferrari garée dans un garage. J'ai donc Ubuntu Touch : installé dans la mémoire interne et j'attends que la base soit mise à jour vers Ubuntu 20.04 pour voir s'il y a des nouvelles concernant Libertine.

Phosh

Je ne me sens pas particulièrement bien de me soumettre à l'évidence, mais je le dois. Phosh est moche sur tablette, bien que Manjaro le corrige un peu en augmentant la taille des icônes et du clavier. On voit clairement que c'est une interface qui s'est concentrée sur les téléphones, et sur une tablette, elle ne s'adapte pas tout à fait bien. Mais pour Caesar, ce qui appartient à Caesar est ce qui fonctionne le mieux, qu'il soit utilisé dans Manjaro, Arch Linux ou Mobian. Peu de bugs sont rencontrés, cela nous permet d'accéder aux référentiels officiels et nous pouvons installer des applications de bureau, donc, en laissant de côté le design, il offre la meilleure expérience utilisateur sur une tablette Linux.

Plasma

j'aime beaucoup le Logiciel KDE. Je l'ai utilisé et utilisé sur deux ordinateurs portables et sur le Raspberry Pi, mais le logiciel de bureau n'est pas le même que celui conçu pour un écran tactile. Ils font des pas en avant, mais il y a beaucoup de bugs qui doivent être améliorés. Par exemple, il y a des moments où la PineTab va secouer, et les applications sont doublées (ou triplées, ou plus...) dans le tiroir d'applications. Plasma Mobile est maintenant comme la version de bureau il y a environ 5 à 6 ans : tout a l'air bien, mais il doit mûrir.

Arch Linux et Manjaro sur PineTab

Arch Linux a toujours fait plus ou moins bien sur la PineTab. Il a d'abord opté pour Phosh, l'interface la plus mature, mais nous avons déjà une Version plasma. C'est dans celui-ci où j'ai le plus testé le logiciel KDE, et où j'ai vu ces petits bugs qu'il faut corriger oui ou oui. Sur le bureau, les modifications que nous apportons ne sont généralement pas conservées, donc si vous ajoutez un widget, vous ne pourrez peut-être pas le supprimer plus tard. Regarder applications en double C'est courageux, mais il est facile d'imaginer un avenir où tout est poli.

Ces problèmes ne viennent pas d'Arch Linux, sinon Plasma. Cela se produit également dans postmarketOS. Nous pouvons installer le logiciel AUR, mais vous devez savoir comment annuler les modifications car certains programmes peuvent ne pas fonctionner.

Basé sur Arch Linux est Manjaro, mon choix sur le bureau et sur la PineTab… quand ça marche. Il y a des mois, ils ont sorti une version avec Plasma, mais c'était toujours vertical. Tout se passait parfaitement, mais une tablette est plus belle en paysage. Maintenant même, Manjaro publie des images pour PineTab (c'est par ici !) avec Phosh et Plasma, mais je n'ai rien pu tester car ils ne démarrent pas. Je dois avouer que je veux que ce bogue soit corrigé, car Manjaro fonctionnait très bien lorsque je l'ai essayé… avant qu'une mise à jour n'interrompe mon installation.

La PineTab parfaite, de l'avis de l'éditeur

Pour moi, le PineTab parfait n'existe pas et il est difficile qu'il existe. Les haut-parleurs sont très faibles, lors de l'écoute, car, par exemple, dans Arch Linux, vous devez installer alsa-utils et changer la carte son en "pinetab". De plus, le matériel est très limité. Mais, avec ce qui existe, le PineTab parfait serait :

  • lomiri: la meilleure interface avec des gestes pour tablette. S'ils polissent le plasma, ce serait une option, mais pas aussi "tablette" que Lomiri.
  • Manjaro: Je me souviens avoir partagé une vidéo dans un groupe sur la PineTab qui a vu comment les vidéos YouTube étaient lues, et cela l'a parfaitement fait. Si je me souviens bien, il y avait du son après l'installation zéro, donc pas besoin d'y attacher un clavier pour le faire sonner.
  • Stabilité d'Arch Linux, en particulier dans les mises à jour. Arch Linux est stable sur la PineTab, et je n'ai jamais rencontré de problème après la mise à jour.
  • Dépôts Arch / Manjaro: dans les dépôts Arch, il y a beaucoup de logiciels mis à jour, et vous pouvez ajouter un support pour AUR et tout trouver. Une autre chose est qu'il est adapté aux écrans tactiles ou à l'architecture ARM, mais c'est quelque chose que nous n'avons pas non plus à donner assis dans les dépôts Debian.

Option 2: Ubuntu Touch avec Libertine en cours d'exécution. L'une des choses que UBports a en tête est que nous ne pouvons pas facilement casser le système. Pour cette raison, ils ne nous permettent pas d'accéder aux référentiels officiels par défaut, et pour cette raison, vous pouvez installer des logiciels de bureau dans des conteneurs avec Libertine. Il offre également une option pour effectuer une réinitialisation "d'usine" à partir des paramètres du système d'exploitation.

Patience

C'est comme ça aujourd'hui, et encore une fois il faut être patient. Au cours de la dernière année, Plasma a commencé à fonctionner en espagnol, Manjaro a commencé à lancer des images chaque semaine et Ubuntu Touch… eh bien, maintenant vous pouvez également le voir verticalement. Peut-être que l'année prochaine, Plasma est poli et peut être utilisé avec une vidéo et un son décents sur Manjaro, certaines distributions publient des images avec Lomiri ou Ubuntu Touch sont ce qu'elles devraient être et sont sur d'autres appareils. Il y a des options. Il suffit d'améliorer les choses, et je pense qu'elles le feront.


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données : AB Internet Networks 2008 SL
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.