OpenWrt 22.03.0 arrive avec une nouvelle application Firewall, la prise en charge de plus de 180 appareils et plus

OpenWrt-22.03 ajoute la prise en charge de 180 nouveaux appareils

OpenWrt-22.03 est la première version stable de la série

Après une année de développement, sNous avons annoncé la sortie d'une nouvelle version majeure de la distribution OpenWrt 22.03.0, ciblant les applications sur divers périphériques réseau, tels que les routeurs, les commutateurs et les points d'accès.

OpenWrt prend en charge de nombreuses plates-formes et architectures différentes et dispose d'un système de construction qui vous permet d'effectuer une compilation croisée facile et pratique, y compris divers composants dans l'assemblage, ce qui facilite la création d'un micrologiciel prêt à l'emploi ou d'une image disque adaptée à des tâches spécifiques avec l'ensemble de packages souhaité pré-installé .

Principales actualités d'OpenWrt 22.03.0

Dans cette nouvelle version d'OpenWrt 22.03.0 qui est présentée, Par défault, c'est activé une nouvelle application de gestion de pare-feu, fw4 (Firewall4), basé sur le filtre de paquets nftables.

La syntaxe des fichiers de configuration pour le pare-feu (/etc/config/firewall) et l'interface uci n'a pas changé:fw4 peut remplacer de manière transparente la boîte à outils fw3 basée sur iptables précédemment utilisée. L'exception concerne les règles ajoutées manuellement (/etc/firewall.user), qui devront être réécrites pour nftables (fw4 vous permet d'ajouter vos propres blocs de règles, mais au format nftables).

Un autre changement qui ressort est que l'ancienne boîte à outils basée sur iptables a été supprimée à partir des images par défaut, mais peut être récupéré à l'aide du gestionnaire de packages opkg ou de la boîte à outils Image Builder. Les wrappers iptables-nft, arptables-nft, ebtables-nft et xtables-nft sont également fournis, vous permettant de créer des règles pour nftables en utilisant l'ancienne syntaxe iptables.

En plus de cela, on note également que prise en charge de plus de 180 nouveaux appareils, dont 15 appareils basé sur la puce MediaTek MT7915 Compatible Wi-Fi 6 (IEEE 802.11ax). Le nombre total d'appareils pris en charge a atteint 1580.

Le transfert des plateformes s'est poursuivi du destin à l'utilisation du sous-système du noyau DSA (Distributed Switch Architecture), qui fournit des outils pour configurer et gérer des cascades de commutateurs Ethernet interconnectés, en utilisant des mécanismes pour configurer les interfaces réseau conventionnelles (iproute2, ifconfig).

DSA peut être utilisé pour configurer les ports et les VLAN au lieu de l'outil swconfig précédemment proposé, mais tous les pilotes de commutateur ne prennent pas encore en charge DSA. Dans la version proposée, DSA est activé pour les plates-formes bcm53xx (pilotes traduits pour toutes les cartes), lantiq (SoC basés sur xrx200 et vr9) et sunxi (Plaques Bananapi Lamobo R1). Auparavant, les plates-formes ath79 (TP-Link TL-WR941ND), bcm4908, gemini, kirkwood, mediatek, mvebu, octeon, ramips (mt7621) et realtek ont ​​été transférées vers DSA.

L'interface web LuCI a un mode sombre, Par défaut, le mode est automatiquement activé en fonction des paramètres du navigateur, mais il peut également être forcé à être activé via le menu "Système" -> "Système" -> "Langue et style".

Problème de l'an 2038 résolu causé par un débordement de type time_t 32 bits (le temporisateur d'époque 32 bits débordera le 19 janvier 2038). Dans la nouvelle version, la branche musl 1.2.x est utilisée comme bibliothèque standard, dans laquelle, sur les architectures 32 bits, les anciens temporisateurs 32 bits sont remplacés par des temporisateurs 64 bits (le type time_t est remplacé par time64_t ). Sur les systèmes 64 bits, le type time64_t est utilisé initialement (le compteur débordera dans 292 milliards d'années). Le passage au nouveau type a modifié l'ABI, ce qui nécessitera une reconstruction de tous les programmes 32 bits associés à musl libc (aucune reconstruction requise pour les programmes 64 bits).

D'autre part, on peut aussi trouver le versions de package mises à jourY compris Noyau Linux 5.10.138 avec pile sans fil cfg80211/mac80211 port du noyau 5.15.58 (anciennement noyau 5.4 avec pile sans fil de la branche 5.10), musl libc 1.2.3, glibc 2.34, gcc 11.2.0, binutils 2.37, hostapd 2.10, dnsmasq 2.86, dropbear 2022.82, busybox 1.35.0 .XNUMX.

Et enfin, il est mentionné que les builds pour la plate-forme arc770 (Synopsys DesignWare ARC 770D) ont été interrompus.

Si vous voulez en savoir plus sur les détails qui sont intégrés dans cette nouvelle version du firmware OpenWrt 22.03.0, vous pouvez vérifier les informations dans la publication d'origine dans le lien suivant.

Téléchargez la nouvelle version d'OpenWrt 22.03.0

Les builds de cette nouvelle version sont préparés pour 35 plates-formes différentes, à partir desquelles des packages de mise à jour peuvent être obtenus à partir du lien ci-dessous.


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

Un commentaire, laissez le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données : AB Internet Networks 2008 SL
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.

  1.   abraham tamayo dit

    Une chose cool et il est également compatible avec certaines puces pour se connecter via Wi-Fi, quelque chose auquel pfsense ne peut pas se connecter, ne sert qu'à Internet.