La nouvelle version de Slax change Slackware pour Debian

La nouvelle version de Slax avec Debian

Une nouvelle version de la distribution légère Slax a récemment été publiée, une version appelée Slax 9.2.1. Une version qui sort après deux ans de silence de la part de ses développeurs.

Slax 9.2.1 continue de se concentrer sur le monde des équipes à faibles ressources, étant encore une fois l'une des distributions de lumière les plus puissantes du marché, mais elle apporte aussi des nouvelles, des nouvelles importantes qui nous feront abandonner la distribution ou pas.

La nouvelle version de Slax n'utilisera pas Slackware comme distribution de base mais sera Debian. Le chef de projet affirme que le changement est dû au fait que Debian est une distribution plus appropriée pour sa vie de tous les jours et il imagine que c'est aussi pour les autres utilisateurs.

Libérer une fois de plus la controverse sur la distribution la plus facile pour l'utilisateur / développeur. Dans tous les cas, Debian 9 sera la base de cette nouvelle version, une base légère car l'image d'installation n'occupe que 200 Mo.

Slax 9.2.1 n'a pas de bureau mais utilisera Thunar, Fluxbox en tant que gestionnaire de fenêtres et xLunch en tant que programme de panneaux. Ce logiciel sera accompagné de Chromium, Leafpad en tant qu'éditeur de texte et émulateur de terminal. Il est curieux que Tomas Matejicek ait décidé de lésiner sur de nombreuses fonctions de la distribution mais ne l’a pas fait avec le navigateur Web.

Peut-être parce que votre travail quotidien, comme celui de nombreux autres utilisateurs, est basé sur le WWW et non sur des applications locales. Le noyau de cette distribution est un noyau de support long, spécifiquement Kernel 4.9, le même noyau qui a actuellement la distribution Debian. Slax est une distribution légère très populaire, l'image d'installation peut être obtenue à partir de le site officiel le projet.

J'ai personnellement testé cette distribution légère et c'est l'une des meilleures distributions qui existent pour les équipes avec peu de ressources, mais il est vrai que son attrait résidait dans sa base Slackware, quelque chose qu'il a actuellement perdu et que ses utilisateurs peuvent ou non. Qu'est-ce que tu penses? Pensez-vous que Slax cessera d'être plus intéressant à cause de ce changement? Avez-vous déjà essayé Slax?


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

8 commentaires, laissez le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données : AB Internet Networks 2008 SL
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.

  1.   rodrigo dit

    Le chef de projet n'a aucune endurance. C'est un coffre froid pour passer à Debian. SLAX sos de B.

  2.   carlos dit

    quel est son nom maintenant, car Slax est déjà mort, debianX? Et si, comme le dit Rodrigo, le chef de projet ne supporte pas les chiffons!

  3.   Pavlus dit

    Je n'ai pas démarré ni le 64 ni le 32 sur des machines différentes

  4.   miguel dit

    Eh bien le changement, Slax avait des problèmes de mise à jour permanente du logiciel et des dépendances

    La dernière fois que je l'ai essayé, les versions de Firefox étaient obsolètes depuis 3 ans, avec le dépôt Debian, cela sera résolu.

  5.   Xavisan dit

    Je travaille avec la distribution debian, mais j'aimerais pouvoir insérer le paquet slackware dans debian, pour pouvoir travailler avec les deux distributions, debian et slax

  6.   Xavisan dit

    J'étais fasciné quand le marketing slackware est entré en orbite, mais quand j'ai vu que la distribution était ubuntuu, une image m'est venue très vite dans mes pensées.

    ubuntu = trous et bugs en masse

  7.   Santiago dit

    Ce n'est plus la même chose; l'essence de cette distribution était d'être un Slackware portable. Grosse erreur d'avoir laissé Slackware comme système principal. En termes de «stabilité» Debian et Slackware ont des politiques très similaires: ils préfèrent exécuter des versions de logiciels d'il y a 3 ans mais que le système est totalement solide. Slackware propose également un support, ce n'est pas une distro morte loin de là. Je ne comprendrai pas la raison du changement et, pour ma part, je quitte Slax (je l'utilise depuis plusieurs années) et déménage chez Porteus. Totalement déçu du passage à Debian.

  8.   David G dit

    Je cherchais une distribution basée sur Debian qui soit légère, le nouveau slax semble être l'alternative. Personnellement, je suis satisfait du paquet deb, à un moment donné j'ai essayé une distribution légère basée sur slackware, au début j'ai essayé d'installer un programme commun d'utilisation quotidienne pour moi, à partir du terminal et de son gestionnaire de paquets (c'était dans les référentiels) . Cela n'a pas fonctionné, une erreur de dépendance; Ce n'est pas que cela n'arrive pas dans Debian ou d'autres distributions, mais cela déçoit et vous fait revenir à ce que vous savez. Sans oublier que la plupart des programmes qui ne sont pas des logiciels libres, tels que skype, teamviewer, ont leurs versions deb et rpm, qui incluent généralement le référentiel une fois installé. Je n'ai vraiment pas besoin d'une distribution légère, car le standard Debian avec XFCE ne dépasse pas les exigences de mon ordinateur portable (la consommation de RAM avec le bureau au repos est de 12%) mais si un ordinateur portable modeste a besoin de moi pour installer quelque chose de léger, il est très susceptible de prendre en compte le slax. Bien que oui, il est regrettable que la base de slackware soit perdue, pour ceux qui la préfèrent. Peut-être que le développeur peut vous fournir un script qui installe le gestionnaire de fenêtres et d'autres composants, pour le monter sur une autre distribution basée sur Slackware. Ou trouvez simplement une autre distribution similaire basée sur un slackware.