MuditaOS, la plate-forme mobile prenant en charge les écrans papier électroniques est désormais open source

Mudita libéré via un article de blog qui a pris l'initiative de publier le code source de plateforme mobile MuditOS, qui est basé sur le système d'exploitation FreeRTOS en temps réel et optimisé pour les appareils avec des écrans construits avec la technologie du papier électronique (e-ink).

La plate-forme a été conçue à l'origine pour être utilisée dans des téléphones minimalistes avec des écrans en papier électronique qui peuvent fonctionner sans recharger la batterie pendant une longue période.

Le noyau du système d'exploitation en temps réel FreeRTOS est utilisé comme base, un microcontrôleur avec 64 Ko de RAM est suffisant pour son fonctionnement. Pour le stockage des données, le système de fichiers à tolérance de pannes impliquait littlefs, développé par la société ARM pour le système d'exploitation mbed OS.

Le système est conforme à HAL (Couche d'abstraction matérielle) et VFS (Virtual File System), qui simplifie la mise en œuvre de la prise en charge des nouveaux appareils et autres systèmes de fichiers. Pour le stockage de données de haut niveau, telles que le carnet d'adresses et les notes, le SGBD SQLite est utilisé.

Des fonctionnalités de MuditaOS, nous pouvons souligner les éléments suivants:

  • Interface utilisateur spécialement optimisée pour les affichages monochromes à base de papier électronique. La présence d'un schéma de couleurs "sombre" en option (lettres claires sur fond sombre).
  • Trois modes de fonctionnement : hors ligne, ne pas déranger et en ligne.
  • Carnet d'adresses avec une liste de contacts approuvés.
  • Système de messagerie de sortie basé sur une arborescence, modèles, brouillons, UTF8 et prise en charge des emoji.
  • Lecteur de musique compatible MP3, WAV et FLAC, gérant les tags ID3.
  • Ensemble typique d'applications : calculatrice, lampe de poche, calendrier, réveil, notes, enregistreur vocal et logiciel de méditation.
  • La présence d'un gestionnaire d'applications pour gérer le cycle de vie des programmes sur l'appareil.
  • Un administrateur système qui s'initialise au premier démarrage et démarre le système après la mise sous tension de l'appareil.
  • Il peut être associé à des écouteurs et des haut-parleurs Bluetooth prenant en charge A2DP (Advanced Audio Distribution Profile) et HSP (Headphone Profile).
  • Il peut être utilisé dans les téléphones avec deux cartes SIM.
  • Mode de contrôle de charge rapide USB-C.
  • Prise en charge de VoLTE (Voix sur LTE).
  • Possibilité de fonctionner comme un point d'accès pour distribuer Internet à d'autres appareils via USB.
  • Localisation de l'interface pour 12 langues.
  • Accès aux fichiers via MTP (Media Transfer Protocol).

Parallèlement, le code de l'application de bureau Mudita Center, qui fournit des fonctions pour synchroniser le carnet d'adresses et l'agenda avec un système fixe, installez des mises à jour, téléchargez de la musique, accédez aux données et aux messages depuis le bureau, créez des sauvegardes, récupérez après une panne et utilisez le téléphone comme points d'accès.

Le programme est écrit à l'aide de la plate-forme Electron et est livré en assemblys pour Linux (AppImage), macOS et Windows. À l'avenir, il est prévu d'ouvrir les applications Mudita Launcher (assistant numérique pour la plate-forme Android) et Mudita Storage (stockage en nuage et système de messagerie).

Jusqu'à présent, le seul téléphone basé sur MuditaOS est Mudita Pure, qui devrait commencer à être expédié le 30 novembre.

Le coût déclaré de l'appareil est de 369 $ et le téléphone est alimenté par un microcontrôleur ARM Cortex-M7 600MHz avec 512 Ko de mémoire TCM et est équipé d'un écran E-Ink de 2.84 pouces (résolution 600 × 480 et 16 nuances de gris), 64 Mo de SDRAM, 16 Go de mémoire Flash eMMC. Prend en charge 2G, 3G, 4G / LTE, Global LTE, UMTS / HSPA +, GSM / GPRS / EDGE, Bluetooth 4.2 et USB Type-C (l'accès Internet et Wi-Fi via un opérateur cellulaire n'est pas disponible, mais l'appareil peut fonctionner comme modem GSM USB), poids 140 gr., mesure 144x59x14,5 mm, batterie lithium-ion remplaçable 1600 mAh avec une charge complète en 3 heures et après l'avoir allumé, le système démarre en 5 secondes.

Pour ceux qui s'intéressent au code MuditaOS, il faut savoir qu'il est écrit en C/C++ et publié sous licence GPLv3. Vous pouvez consulter le note dans le lien ci-dessous.


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données : AB Internet Networks 2008 SL
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.