Mozilla de mal en pis : à partir de Firefox 92, le navigateur affiche des publicités camouflées dans les suggestions

 

Publicité à partir de Firefox 92

Ce mardi, Mozilla il a lancé la dernière version de votre navigateur web avec comme principale nouveauté la prise en charge du format AVIF. Je sais que certains d'entre vous me critiqueront quand je dirai que je ne l'ai pas utilisé depuis longtemps car j'ai opté pour une alternative avec une petite partie privée, le Vivaldi qui offre tant aux utilisateurs exigeants, mais des nouveautés comme celle-ci seulement confirme que l'entreprise ne sait pas se réinventer. Sur deux pas que vous faites avec votre Firefox, on semble être à l'envers.

La dernière chose est afficher de la publicité, bien qu'ils aient pris grand soin dans le texte où ils parlent de la fonction de ne pas utiliser ce mot. Ils s'assurent également que tout respecte notre vie privée, mais les suggestions de recherche incluent de la publicité, avec laquelle ils essaient d'obtenir des avantages des accords avec leurs partenaires.

La publicité pour Firefox 92+ n'apparaît qu'aux États-Unis

 

Cette nouveauté est connue sous le nom de Firefox Suggest et Mozilla le définit en tant que nouvelle fonctionnalité qui sert de guide fiable vers le meilleur du Web et affiche des informations pertinentes. Pour cela, utilisera notre emplacement, nos mots-clés et affichera des suggestions, qui en d'autres termes n'est rien de plus qu'une publicité personnalisée basée à la fois sur notre région et nos recherches.

Logiquement, les utilisateurs n'aiment pas du tout cette nouveauté, et certains préfèrent payer un abonnement pour voir ce type de suggestions qu'ils viennent qualifier de « flippantes ». Mais la bonne chose est n'apparaît actuellement qu'aux utilisateurs aux États-Unis, cela et cela peut être désactivé à partir de la section confidentialité des paramètres du navigateur.

Firefox a perdu 50 millions d'utilisateurs ces dernières années, et je pense que des mouvements comme celui-ci ne font qu'être d'accord avec ceux d'entre nous qui ont opté pour d'autres options. Et, qu'on se le dise, c'est mal, très mal, puisque c'est le seule alternative open source à ChromiumMais ils doivent prendre leur logiciel phare plus au sérieux et ne pas trébucher comme ça s'ils ne veulent pas que les choses empirent pour eux. Qui vous a vu et qui vous voit, Mozilla.


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

11 commentaires, laissez le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données : AB Internet Networks 2008 SL
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.

  1.   octavio dit

    Cela ne fonctionne pas pour moi, jusqu'à présent je continue avec Firefox, très bien tout

  2.   pd dit

    Le site Web où cet article est publié (Linux Addicts) reproche à Firefox d'avoir inclus de la publicité, alors que ce site Web comprend lui-même trois blocs d'annonces Adsense et une annonce contextuelle SeedTag dans la première image de l'article, le tout dans la partie supérieure que la pratique occupe la totalité écran utilisant un moniteur de résolution 2K, il affiche également une fenêtre contextuelle ennuyeuse (pour de nombreux utilisateurs) demandant l'autorisation de recevoir des notifications. Il y a encore plus de publicité au milieu du contenu de l'article en incluant des publicités InArticle qui obligent le lecteur à les ignorer pour continuer à lire. Le titre frise le sensationnalisme du clicbait avec ce "Mozilla de mal en pis" (inclus dans le titre du flux), ainsi que le titre de la page ne correspond pas au titre du flux d'abonnement et de l'article où il est inclus pour attirer l'attention et provoquer un clic et une visite sur ce site.

    Firefox et Mozilla ont besoin d'une sorte de financement pour payer leurs employés qui développent et nous donnent un navigateur avec une licence de logiciel libre, gratuite et de haute qualité qui rivalise avec les géants technologiques mondiaux qui ont des financements abondants, utilisent leur position dominante dans leur profit contre leurs concurrents et utilisent l'ingénierie fiscale pour échapper à l'impôt à l'échelle mondiale.

    En tant qu'utilisateur de Firefox, si cette forme de publicité qui ne me semble pas trop gênante sert à couvrir une partie des coûts et à poursuivre son développement, elle ne me paraît pas mauvaise, du moment qu'elle respecte la vie privée de ses utilisateurs, notamment de pouvoir de le désactiver facilement si un utilisateur le souhaite. Pour moi, Firefox reste un navigateur qui répond parfaitement à mes besoins, bien mieux que d'autres options, y compris le Chrome le plus utilisé, et l'un des rares à privilégier le fait que le Web reste gratuit et respecte la vie privée.

    1.    Juan Carlos dit

      Très bien expliqué et je suis d'accord avec toi.
      Pour l'auteur, je comprends que votre publication est personnelle, mais j'aimerais aussi connaître votre point de vue, sur la vie privée de Vivaldi et pourquoi vous préférez laisser vos données entre les mains de Vivaldi plutôt que Firefox ou l'un de ses forks

      1.    pablinux dit

        Ce que Vivaldi m'offre n'est en aucun cas proposé par Firefox. Avec une chaîne, je peux ouvrir trois onglets et mettre l'interface en plein semi-écran pour mettre une fenêtre pour l'éditeur d'un blog, une autre avec les informations qui m'intéressent (comme l'actualité d'un navigateur) et une autre pour voir ça non Un de mes collègues a publié ou publie le même article. C'est un petit exemple.

        À propos des données, je suppose que vous voulez dire que Vivaldi n'est pas open source, mais c'est 92-94% (je ne me souviens pas). La seule chose fermée est l'interface et d'autres choses comme les notes. Le reste est Chromium, et c'est open source.

        Mais, en résumé, je suis plus productif avec un navigateur avec mail, notes, fenêtres en mosaïque, je peux supprimer la barre d'URL, celle avec les onglets, les chaînes de commandes qui me permettent de tweeter quelque chose en direct, ça m'évite d'avoir à accepter les cookies des pages web... Firefox ne me convient pas. J'ai écrit un article il y a des mois, et les choses se sont encore améliorées.

        https://www.linuxadictos.com/vivaldi-el-navegador-para-usuarios-exigentes-que-invita-al-cambio-con-sus-funciones-especiales.html

        Ce Firefox, dans les forums, ils le qualifient de "effrayant", car ils regardent simplement ce que vous recherchez et d'où. Que vous ayez confiance ou non est déjà une question de foi.

        Salutations.

      2.    MRGM148 dit

        Quelle coiffure ils ont mis à l'auteur, ça s'appelle de l'hypocrisie

      3.    Diego allemand Gonzalez dit

        Jean Charles:
        Pablinux ne possède pas LinuxAdictos et n'a pas de pouvoir de décision en la matière. Et de toute façon, Actualidad Blog est une société commerciale, pas une fondation à but non lucratif.
        Brave est financé par la publicité, mais vous n'avez pas besoin d'activer cette option pour le voir
        Et, il ne semble pas que la Fondation Mozilla veuille rivaliser avec les grands géants mondiaux, mais plutôt qu'elle soit de plus en plus disposée à se lier à Google.

        1.    amer dit

          Bref, le problème n'est pas de savoir s'il vient avec de la publicité ou non, le problème c'est qu'il est activé par défaut même si vous pouvez le désactiver. Énorme problème de clic pour désactiver une option.

  3.   Vicfabgar dit

    Clairement Mozilla a perdu le contrôle... Maintenant, quand la version de Snap dans Ubuntu 21.10 arrive, Trojan va brûler.

    Salutations.

  4.   UseLinuxForPrivacy Only dit

    Je pense la même chose que pd, ça ne me dérange pas que Firefox place de la publicité, j'utilise Brave Browser sur Windows et Firefox sur Linux, et dans Brave je laisse les options pour me montrer la publicité activée, notamment celle de l'image de fond qui change à chaque fois que j'ouvre un nouvel onglet, eh bien, c'est avec quoi je les supporte pour qu'ils ne disparaissent pas et que tout reste dans le monopole de Google Chrome.

    Firefox j'aimerais qu'il place aussi de la publicité de style Brave, comme celle que je viens d'expliquer ci-dessus, ce n'est pas gênant, je vois la publicité pendant quelques secondes presque en plein écran, et je soutiens la survie des logiciels libres/open source , et je ne vois rien de mal à cela.

    Je le répète, je pense que tu as été assez coriace Pablinux, que Firefox n'a pas toutes les fonctionnalités de Vivaldi (dont il est spécialisé), ça ne veut pas dire que c'est mauvais, la seule chose que je critique c'est que les WebApps ne peut pas être activé. Passant à Firefox sur Android, il est l'un des rares à accepter l'installation d'extensions telles que Decentraleyes, Privacy Badger, etc.

    Note : Voici une idée avec laquelle vous pouvez faire un article, et c'est que j'utilise le "Profile Manager" de Firefox sous Linux, celui qui s'active en ajoutant "-p -no-remote" à la fin du raccourci; Pourriez-vous vérifier si cela fonctionne toujours avec l'application snap que nous serons obligés d'utiliser dans les prochaines versions de Firefox ?

    Salutations.

    1.    UseLinuxForPrivacy Only dit

      Je veux juste préciser que quand je veux dire que je veux voir de la publicité dans le navigateur, que ce n'est PAS une publicité personnalisée comme celle de Brave Browser, PAS comme cette publicité OUI personnalisée comme celle implémentée par Mozilla, que ce OUI est invasif à la confidentialité et à l'extraction de données et qu'à ce stade, je suis totalement d'accord avec Pablinux.

      J'espère que Mozilla rectifiera cela et placera des publicités comme Brave NON personnalisées dans votre navigateur.

      salutations

  5.   VAPG1974 dit

    La seule chose qui pourrait sauver Mozilla, à mon avis, c'est de le récupérer entre les mains de M. Eich.