Station, une appli pour tous les contrôler… des web-apps

Station Les options ne font jamais de mal. Plus il y a d'options, plus nous avons de chances de trouver quelque chose qui répond parfaitement à nos besoins. Pour cette raison, il est bon qu'il y ait autant de programmes différents pour écouter de la musique: chacun est parfait pour un type d'utilisateur. Là où il y a aussi de nombreuses options, c'est dans les applications que je dirai "type Franz", c'est-à-dire que les programmes ont de nombreux services Web différents dans la même application. Celui que nous vous apportons aujourd'hui s'appelle Station, et le promouvoir comme "une application pour les contrôler tous", comme dans Le Seigneur des Anneaux.

Comme Rambox ou Wave, Station a votre propre éditeur pour ajouter plus de services, si cela était nécessaire. Et, eh bien, je pense que oui. Et, pour le moment, un utilisateur comme moi qui aime Twitter Lite ne peut pas s'habituer à la version Web complète, même s'il est vrai qu'il teste avec une nouvelle version qui est exactement la même que la version Lite ou Mobile. Ce n'est qu'un exemple des raisons pour lesquelles il est bon que nous ayons la possibilité de créer de nouveaux services, bien que ce ne soit pas quelque chose d'instantané comme c'est le cas dans Rambox, Wave ou Franz, ce dernier avec sa propre astuce.

Station est un navigateur Web modifié pour exécuter des applications Web

Ce qui différencie Station des autres applications, c'est que c'est un navigateur presque complet. Il a des flèches de navigation qui nous permettront d'avancer ou de reculer. En revanche, chaque service nous permet d'ajouter plus de pages, ce qui dans l'exemple de Twitter nous permettra d'avoir l'écran principal et l'écran de notification sur des pages différentes, par exemple. Pero lo que por una parte es bueno, por otra también es malo, puesto que esto es lo que parece que retrasa la creación de apps propias: cuando las estamos editando, lo que estamos haciendo en realidad es una petición para que nos envíen la app par courrier. Une fois reçu, nous pouvons l'installer en suivant les instructions du mail que nous venons de recevoir.

Station est compatible avec les notifications natives de notre système d'exploitation. En parlant de notifications aussi a un mode ne pas déranger, quelque chose qui manque parfois dans d'autres applications comme celle mentionnée Franz. Et tout ce qu'il offre, il offre Libre. Il existe une option de paiement, mais uniquement pour les entreprises.

La gare est disponible à partir de ce lien. Ce que nous téléchargeons sous Linux est un AppImage, il suffira donc de cliquer dessus avec le bouton droit de la souris, de lui donner les autorisations et de double-cliquer sur son icône. Lorsqu'il nous demande si nous voulons qu'il soit intégré, nous disons oui si nous voulons qu'il apparaisse dans le menu. Sinon, nous pouvons toujours ouvrir le programme en double-cliquant sur son AppImage.

Personnellement, je dois dire que j'aime beaucoup Station. Seul Je n'aime pas que Twitter soit dans sa version complète, mais cela est corrigé en demandant notre propre version (en ajoutant http://mobile.twitter.com) ou en attente de l'ajout permanent du changement d'interface. Vous avez essayé? Que pensez-vous de Station?


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données : AB Internet Networks 2008 SL
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.