Peppermint 8, la distribution la plus légère de toutes, est désormais accessible à tous

Il existe de nombreuses distributions de lumière, mais lorsqu'il s'agit de travailler avec elles, seules quelques-unes sont sauvées et utilisées malgré l'existence d'autres plus légères selon la documentation. La menthe poivrée est l'une de ces distributions de lumière qui, bien qu'elle ne soit pas la plus légère, est la plus utilisée.

Peppermint 8 est la dernière version stable de cette distribution. Une version basée sur Ubuntu, sur Ubuntu 16.04.2 mais qui a quelques ajouts et modifications qui en font une distribution légère par rapport aux autres saveurs officielles d'Ubuntu.

MATE est le bureau par défaut de Peppermint 8 Mais il n'est pas livré avec toutes les applications MATE ou Ubuntu, mais ses développeurs ont choisi le meilleur et le pire de chaque logiciel pour tout combiner dans Peppermint.

Par exemple, Firefox a été abandonné et remplacé par Chromium, les utilisateurs continueront donc à disposer de la mémoire flash sans avoir à effectuer de modifications dans le navigateur Web. X-Editor et XViewer Image de Linux Mint remplaceront les programmes Pen et Gnome Eye des anciennes versions de Peppermint.

Mais c'est Ice, le framework web qui a la distribution qui a le plus changé et la chose la plus importante dans la distribution. Peppermint 8 fonctionne de manière similaire à Chrome OSEn d'autres termes, de nombreuses applications s'exécutent côté serveur et non sur l'ordinateur client. Cela signifie que de nombreux ordinateurs pauvres en ressources ont beaucoup de puissance pour effectuer des tâches quotidiennes telles que la lecture de vidéos, la navigation sur le Web ou l'édition de textes.

Les modifications apportées à la version en détail peuvent être trouvées dans le site officiel. Aussi dans la page de téléchargement de menthe poivrée vous trouverez l'image ISO d'installation de cette nouvelle version.

Peppermint 8 est une excellente version et une version qui corrige de nombreux bugs et problèmes de la distribution ainsi que la mise à jour du logiciel de base. Mais l'expérience utilisateur reste la même et cela vaut certainement la peine d'essayer.


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

10 commentaires, laissez le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données : AB Internet Networks 2008 SL
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.

  1.   Viktor dit

    N'existe-t-il aucun moyen de faire en sorte que mes applications Linux Mint s'exécutent côté serveur plutôt que côté client afin que je puisse le rendre aussi léger que Pepermint?

  2.   Vive le Projet Seconde République! dit

    Vous dirigez l'article "Peppermint 8, la distribution la plus légère de toutes, est désormais accessible à tous." Mais alors vous dites: "La menthe poivrée est une de ces distributions lumineuses qui bien qu'elle ne soit pas la plus légère". Ils étaient?
    Je vous le dis avec de bonnes vibrations: avant d'écrire un article, informez-vous mieux sur le sujet. N'écrivez pas pour écrire. Vous vous êtes déjà ridiculisé avec le truc WannaCry.

    Les mises en page plus légères et "adaptées au travail" sont nombreuses. Je ne sais pas d'où vous venez que ce Peppermint 8 est le plus utilisé. Il serait utile de discuter avec les sources plutôt que d'inventer.

    salutations

    1.    Luison dit

      Zas en toda la boca.
      Bien dit

    2.    Gonzalo dit

      Configuration minimale requise pour Peppermint OS:

      * Processeur basé sur l'architecture Intel x86, x86_64 ou amd64
      * 512 Mo de RAM
      * Au moins 3.8 Go d'espace disque disponible

      Si ce n'est pas la lumière pour toi aujourd'hui, dis-moi ce qu'est la lumière

  3.   Julius bello dit

    Peut-il être installé sur un Raspberry PI Zero ??

  4.   arangoiti dit

    Mais quelle putain de manie de discréditer le travail des autres quand il est fait avec toute la bonne foi du monde, alors le monde est clair. D'autre part, vous (Vive la Seconde République du projet), qui sont l'un de ceux qui fusées de lancement à la lune chaque jour, viennent yaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaat moins travailler tranquillement pour les personnes sans but lucratif qui tentent d'informer la communauté. Au fait, je ne suis pas un ami et je ne connais pas la personne qui a écrit l'article, mais je suis au même nombre d'ingénieurs dans le monde.

    Eh bien, rien, salutations et vive GNU / LINUX

    1.    Vive le Projet Seconde République! dit

      Vous pouvez avoir la bonne foi, mais il y a aussi quelque chose qui s'appelle la responsabilité. Quand quelqu'un écrit dans un média qui a l'intention d'informer une communauté, il doit le savoir. Dans le cas de WannaCry, ce même éditeur a précisé qu'il ne comprenait rien, ce qui ne serait pas un problème majeur s'il ne transmettait pas ses erreurs à des lecteurs qui ne connaissent pas le sujet mais recherchent des informations sur des pages comme cette.

      Je n'ai aucune idée de qui est Joaquín García et je n'ai aucune intention de discréditer qui que ce soit. Honnêtement, le commentaire d'avant a été fait avec de bonnes intentions envers l'éditeur. Parfois, une gifle sur le poignet ou un appel au réveil est utile.
      Le garçon se discrédite avec ses contradictions permanentes, son manque de sources (qu'un historien devrait savoir manier) et ses articles qui semblent de la publicité sournoise et qui jettent le doute sur le soi-disant «non lucratif» que vous évoquez.

      En ce qui concerne le reste de vos commentaires, je pense qu'ils sont terminés et ne méritent pas de réponse.

      salutations

  5.   chencho9000 dit

    J'ai arrêté de croire aux distributions légères quand j'ai réalisé qu'elles n'avaient guère d'applications pour elles et qu'il fallait télécharger des bibliothèques au bout du compte et tout finit par être lent et lourd

    1.    Gonzalo dit

      Est-ce que pour être léger, il suffit d'avoir des applications, mais comment vont-ils être légers? Si vous voulez avoir un système d'exploitation avec tout: 60 applications et 20 jeux, vous devrez télécharger de nombreuses bibliothèques
      Si vous voulez que l'âne soit léger, ne pouvez-vous pas le porter?

  6.   vainqueur dit

    Sincères salutations
    Ils ne doivent pas dire du mal de qui que ce soit mais s'il est nécessaire qu'ils aient des sources ou leur propre expérience avérée