Maui Shell, un nouvel environnement utilisateur des développeurs Nitrux

Récemment le développeurs de la distribution Nitrux, offrant son propre environnement de bureau "NX Desktop", fait connaître l'annonce de créer un nouvel environnement utilisateur Maui Shell qui peut être utilisé sur les ordinateurs de bureau, les appareils mobiles et les tablettes, s'adapter automatiquement à la taille de l'écran et les méthodes de saisie disponibles.

L'environnement se dévoile sous le concept de « Convergence », ce qui implique la possibilité de travailler avec les mêmes applications à la fois sur les écrans tactiles des smartphones et tablettes, ainsi que sur les grands écrans des ordinateurs portables et PC.

Par exemple, un skin pour smartphone peut être formé sur la base de Maui Shell, qui, lorsqu'il est connecté à un moniteur, un clavier et une souris, peut transformer votre smartphone en un poste de travail portable. Le même skin peut être utilisé pour les ordinateurs de bureau, les smartphones et les tablettes, sans qu'il soit nécessaire de créer des versions distinctes pour les appareils avec des facteurs de forme différents.

Le shell utilise les composants de l'interface graphique MauiKit et le framework Kirigami développé par la communauté KDE. Kirigami est un plug-in pour Qt Quick Controls 2, et MauiKit propose des modèles d'interface utilisateur prêts à l'emploi qui vous permettent de créer très rapidement des applications qui s'adaptent automatiquement à la taille de l'écran et aux méthodes de saisie disponibles.

L'environnement utilisateur Maui Shell Il est composé de deux éléments :

  • Un emballage Cask qui fournit un conteneur qui englobe tout le contenu à l'écran. Le shell comprend également des modèles de base pour des éléments tels que la barre supérieure, les boîtes de dialogue contextuelles, les cartes à l'écran, les zones de notification, la barre d'accueil, les raccourcis, l'interface d'appel de programme, etc.
  • Gestionnaire de composés Zpace, responsable de l'affichage et du placement des fenêtres dans le conteneur Cask, traitement des bureaux virtuels.

La barre supérieure contient la zone de notification, le calendrier et les commutateurs pour un accès rapide à plusieurs fonctions courantes, telles que l'accès aux paramètres réseau, la modification du volume, le réglage de la luminosité de l'écran, le contrôle de la lecture et la gestion de la session. Au bas de l'écran, il y a un panneau d'accueil, qui affiche les icônes des applications épinglées, des informations sur les programmes en cours d'exécution et un bouton pour naviguer dans les applications installées (lanceur). Les programmes disponibles sont classés ou regroupés selon le filtre spécifié.

Lorsque vous travaillez sur des moniteurs normaux, le shell fonctionne en mode bureau, avec un panneau ancré en haut, qui n'est pas couvert par des fenêtres ouvertes en plein écran, et les éléments du panneau sont automatiquement fermés lorsque vous cliquez en dehors d'eux. L'interface de sélection d'application s'ouvre au centre de l'écran. Les commandes sont conçues pour utiliser la souris.

Dotée d'un écran tactile, la coque fonctionne en mode tablette portrait : Les fenêtres ouvertes remplissent tout l'écran et sont affichées sans éléments décoratifs. Sur un bureau virtuel, pas plus de deux fenêtres sont autorisées, qui sont placées côte à côte ou en pile, par analogie avec les gestionnaires de fenêtres de tuiles. Les fenêtres peuvent être redimensionnées avec un geste de « pincement », ou les fenêtres peuvent être déplacées en les faisant glisser avec trois doigts ; Lorsque vous déplacez une fenêtre hors du bord de l'écran, elle est transférée vers un autre bureau virtuel. L'interface de sélection d'application occupe tout l'espace disponible sur l'écran.

Sur les téléphones, les éléments du panneau et la liste des applications s'étendent en plein écran : Un mouvement coulissant sur le côté gauche du panneau supérieur ouvre un bloc avec une liste de notifications et un calendrier, et sur la droite, un bloc de paramètres rapides. Si le contenu de la liste des applications, des notifications ou des paramètres ne tient pas sur un seul écran, le défilement est utilisé. Une seule fenêtre peut être affichée pour chaque bureau virtuel, qui occupe tout l'espace disponible et chevauche le volet inférieur. À l'aide de gestes de balayage à l'écran, vous pouvez ouvrir la barre inférieure ou basculer entre les applications ouvertes.

Le projet est en cours de développement. Les fonctionnalités non encore implémentées incluent la prise en charge des configurations multi-écrans, un gestionnaire de session, un configurateur et l'utilisation de XWayland pour exécuter des applications X11 dans une session basée sur Wayland.

La première version expérimentale est incluse en option dans la mise à jour de décembre de la distribution Nitrux 1.8. Il existe deux options pour démarrer Maui Shell : avec votre propre serveur composite Zpace à l'aide de Wayland et le lancement d'un shell Cask distinct au sein d'une session basée sur le serveur X. La première version alpha est prévue pour mars, la version bêta est prévue pour juin et la première version stable est prévue pour septembre 2022.

Le code du projet est écrit en C++ et QML et est distribué sous licence LGPL 3.0.

Enfin, si vous souhaitez en savoir plus, vous pouvez consulter les détails dans la lien suivant


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

Un commentaire, laissez le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données : AB Internet Networks 2008 SL
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.

  1.   José Benaque dit

    Quel père!!! Je suis le projet depuis plus d'un an. Espérons que c'est une bonne interface graphique qui peut faire le saut vers l'unification des appareils.