Linux Mint a le plaisir d'annoncer que Warpinator est disponible sous forme de package Flatpak.

Warpinator sur Kubuntu

Chaque mois, le développeur principal de Linux Mint Clément Lefebvre publie une newsletter mensuelle sur l'avancement de son projet. Au Août 2020 Ce n'est pas qu'il nous ait parlé de nombreux changements dans son système d'exploitation, au-delà de certaines corrections qui sont venues de Linux Mint 20 et LMDE 4 à Linux Mint 19.3, mais ils ont traité de deux sujets intéressants. L'un d'eux est que nous pouvons déjà utiliser déformateur sur n'importe quelle distribution Linux.

Warpinator est une sorte d'AirDrop pour les appareils utilisant le système d'exploitation Linux, c'est-à-dire qu'il nous permet d'envoyer des fichiers à des ordinateurs connectés au même réseau Wi-Fi. L'outil était annoncé depuis un certain temps et était disponible dans Linux Mint, mais il est maintenant disponible sous forme de package Flatpak, ce qui signifie que nous pouvons l'utiliser dans n'importe quelle distribution tant que le support est activé. Le lien direct vers Flathub est il est.

Warpinator et Web App Manager, la dernière version proposée par Linux Mint à tous les utilisateurs Linux

L'autre outil dont nous parlons dans la newsletter de ce mois-ci est BLANC, une que Avons-nous mentionné en juin dernier, on parle de Peppermint 11 et qu'il est utilisé pour créer des webapps. ICE est en développement depuis 2010, mais maintenant Linux Mint fait partie du projet, ou plus précisément, ils ont entamé un dialogue pour collaborer avec Peppermint.

Ce que Linux Mint a lancé porte le nom de Web App Manager et, bien qu'il soit basé sur ICE, il comprend:

  • Nouveau nom et icône.
  • Nouvelle interface utilisateur.
  • 100% compatible de / vers ICE.
  • Un backend fractionné pour permettre à ICE et à Web App Manager d'utiliser plus facilement la même base de code s'ils souhaitent tous deux conserver des interfaces utilisateur distinctes.
  • Possibilité de modifier des applications Web.
  • Prise en charge des thèmes d'icônes avec des icônes automatiquement devinées pour les sites Web populaires.
  • Amélioration des téléchargements de favicon (y compris la prise en charge de favicongrabber.com).
  • Possibilité d'afficher ou de masquer la barre de navigation Firefox.
  • Prise en charge complète de la traduction pour toutes les langues principales (au lancement).
  • Une fois l'application créée, elle apparaîtra dans le menu de l'application comme n'importe quelle autre.

Les utilisateurs intéressés peuvent maintenant tester la version bêta de Web App Manager disponible dans ce lien, mais nous vous conseillons qu'il s'agit d'un paquet DEB pour Debian / Ubuntu et ses dérivés. Web App Manager viendra probablement également sur Flathub lors de la sortie de sa première version stable. En attendant, nous pouvons jeter un œil à la version bêta et installer la version stable de Warpinator sur notre distribution Linux.


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

Un commentaire, laissez le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données : AB Internet Networks 2008 SL
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.

  1.   usuario15 dit

    L'outil pour créer des webapps semble être une solution pour ceux qui les ont créés avec du chrome et après avoir migré vers LM 20, ils ne peuvent plus le faire. Cela me semble une bonne idée, mais il serait intéressant que M. Lefrebvre se lève le cul et propose une alternative à ceux qui veulent installer Chromium à partir des référentiels