Les meilleurs gestionnaires de partition pour Linux

Disque dur avec opérateurs

Vous savez déjà qu'il existe de nombreux programmes qui nous aideront gérer nos partitions de disque sous Linux, mais souvent, cette énorme quantité d'alternatives devient un problème pour les plus novices en la matière et les fait douter de celle à choisir. Comme je le dis toujours, il n'y a pas de classement des meilleurs ou des pires outils de partitionnement, mais vous pouvez en aimer plus que d'autres, mais ils ont tous leurs avantages et leurs inconvénients, alors choisissez celui qui vous convient le mieux ou celui que vous choisissez. mieux s'adapter. Cependant, nous énumérons ici quelques-uns des meilleurs que vous puissiez examiner ...

Vous devez savoir que la gestion des partitions de disque dur est une pratique `` à haut risque '' car si vous ne savez pas exactement ce que vous faites, vous pouvez laisser le système inutile ou vous pouvez charger en un seul coup une grande quantité d'informations importantes que vous ne voudriez pas perdre. Par conséquent, vous devriez utiliser ces programmes si vous savez ce que vous faites, en particulier ceux en ligne de commande, qui ont tendance à être un peu plus compliqués pour les débutants. Si vous êtes débutant, je vous recommande de commencer par les options graphiques des outils dont nous disposons et d'oublier celles de la ligne de commande.

Cependant, nous allons vous présenter ici deux des meilleurs outils de ligne de commande que vous pouvez utiliser pour gérer vos partitions et vos disques durs:

  • Fdisk: c'est un puissant outil de ligne de commande avec une interface en mode texte avec laquelle vous pouvez gérer vos partitions. Leur aide le rend facile à utiliser, mais cela ne veut pas dire que c'est facile pour quelqu'un avec peu de connaissances. Chaque commande de son menu interactif peut être appelée avec une seule lettre, comme m pour l'aide, n pour créer de nouvelles partitions, p pour lister la table de partition, t pour le formatage, w pour écrire la partition, etc.
  • séparé: c'est un autre outil en mode texte dont la principale différence par rapport au précédent est que toutes les actions des commandes envoyées seront appliquées immédiatement. Par conséquent, vous devez le gérer encore plus soigneusement que le précédent ...

Et d'autre part trois des plus pertinents en termes de outils avec GUI:

  • GParted: Je pense que c'est le plus recommandé pour tous les types d'utilisateurs car son interface graphique est simple et intuitive et permet d'effectuer de nombreuses opérations sur les partitions système. Depuis la réapparition, créez un nouveau, formatez, créez des tables de partition, redimensionnez, etc.
  • GNOME: il apporte son propre outil de disque installé par défaut, son interface est simple mais honnêtement, si vous voulez faire quelque chose au-delà des possibilités de cet outil, je recommande GParted.
  • KDE: Comment pourrait-il en être autrement, KDE a également fourni à ses environnements de bureau Plasma un autre outil de partitionnement par défaut. Dans ce cas, l'interface semble plus similaire à GParted et est simple, donc cela pourrait potentiellement être une autre bonne option. Quant aux possibilités qu'il offre, elles sont plus ou moins similaires aux précédentes.

Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données : AB Internet Networks 2008 SL
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.