Anglicismes, informatique et Linux

on parle espagnol

J'ai aimé l'article d'El Tux Eléctrico intitulé «Raisons d'avoir notre Linux en anglais«, Ceux qui me connaissent de plus près savent que je l'aime et que je suis assez lourd en orthographe, j'aime la langue espagnole et j'apprends à l'utiliser, même si mon écriture n'est pas parfaite (je me trompe et je le sais) j'essaye bien écrire et j'adore corriger les détails des autres (oui, parfois je suis un taliban orthographe). Cela fait partie de ma façon d'être.

Les anglicismes m'ont toujours dérangé, ils ne me paraissent pas répréhensibles mais ils sont souvent maltraités et à plusieurs reprises ils sont utilisés de manière arbitraire, jetant des mots anglais qui existent déjà dans la langue.

Ce que postule El Tux Eléctrico c'est tout le contraire, postulent que nous pouvons résumer (ce n'est pas une citation textuelle) en:

L'informatique est linguistiquement anglaise depuis le début, lors de la traduction de ses concepts le sens est perdu et donc nous devrions utiliser Linux en anglais, cela rendrait la vie plus facile pour tout le monde.

Le premier est un fait concret, des fonctions des langages de programmation aux noms de certaines touches sont en anglais.

Mais alors les problèmes viennent, s'il s'agit encore plus de l'Amérique latine, car la maîtrise d'une autre langue est le privilège de ceux qui par profession ont été contraints de l'étudier, l'enseignement public n'offre pas un niveau d'apprentissage qui permette à la majorité de comprendre. par omission d'un système d'exploitation entièrement anglais.

Dans mon cas personnel, j'utilise (curieusement) le navigateur en anglais et le courrier électronique dans la même langue, tout cela cependant en raison de fonctionnalités supplémentaires (dans le cas du courrier électronique) ou de l'emplacement des référentiels et bien que ce ne soit pas problématique pour moi d'utiliser eux, je l’utiliserais volontiers en espagnol chilien.

performant

En utilisant une langue autre que la leur, un utilisateur novice qui ne parle pas la langue peut apprendre à utiliser un programme par cœur et ignorer complètement ce que, par exemple, «Enregistrer le lien sous» signifie dans le navigateur. Avec Linux c'est exactement la même chose, je pense à l'accès à l'information et je pense qu'il est important de protéger l'utilisation du langage et de savoir comment l'utiliser pour donner accès à de nouveaux utilisateurs et ne pas leur donner plus de problèmes.

Si l' équivalences c'est un problème, il suffit que nous utilisions un dictionnaire: fichier et fichier sont des mots différents pour représenter la même chose, ce qu'on appelle en anglais «filet«. Je ne pense pas qu'un Espagnol soit si confondu avec un programme de traduction pour le Mexique car au lieu de dire fichier, le mot "fichier" apparaît, avec une recherche google ou, allez, dans un thésaurus, c'est tout. La géolocalisation des programmes et des systèmes ne rend pas les systèmes indéchiffrables, du moins en espagnol, il semble exagéré de le penser.

80% des concepts informatiques en anglais sont facilement traduisibles sans inventer de néologismes. Et pourquoi cela me semble-t-il si important? Parce que l'utilisation de mots descriptifs et dans notre langue aide les utilisateurs à comprendre comment les choses fonctionnent.

Je donne un exemple avec un mot qui est toujours utilisé en anglais mais qui pourrait parfaitement être traduit:

«Routeur» -> Routeur

«Router» semble abstrait, mais avec «router», vous comprenez mieux à quoi sert le périphérique effectuant le travail.

«Connexion» -> Authentification Authentification.

«Performance» -> Performance (: P)

Et donc. Pas, Je ne dis pas que les commandes de la console Linux sont traduites, Ce serait comme demander que les noms personnels d'un anglais soient traduits, mais il me semble que plus le système est hispanisé, mieux c'est à moins que le mot ne colle même pas comme (dans le cas de LXA!) «Bitacorero» , on dit "Blogger" ou "blogger" qui est un anglicisme adapté à la morphologie espagnole et on l'utilise car il n'y a pas d'autre alternative.

Si les gens veulent apprendre à utiliser Linux, ne le compliquons pas davantage. En utilisant un autre langage, nous éloignons les gens de Linux.


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

13 commentaires, laissez le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données : AB Internet Networks 2008 SL
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.

  1.   le n'importe qui dit

    Très bon article ...

  2.   Mundi dit

    Totalement d'accord.

  3.   Juan C dit

    Oui, utiliser Linux en anglais ajoutera un peu de complexité à l'expérience. et si vous voulez un système d'exploitation sur lequel travailler et ne pas apprendre des choses qui ne vous intéressent pas, l'installation en espagnol est une option qui ne pose pas de problème.

    Quoi qu'il en soit, je comprends l'intérêt du tux e., Mais je pense que cela s'applique presque uniquement aux utilisateurs techniques (ordinateur et similaire)

  4.   Raul dit

    Il y a 20 ou 25 ans, pendant mes études universitaires, nous avons fait l'achat de livres d'étude en groupe (pour économiser les coûts et partager les livres). Mais un collègue a acheté tous ses livres en anglais.
    Avant notre demande je soutiens que c'était mieux pour trois raisons: 1 ils sont moins chers, 2 sont plus mis à jour et 3 je ne les comprends pas de la même manière!

  5.   bachi.tux dit

    Vive le terminal anglais! : RÉ

  6.   Sergio dit

    Mec mais si nous faisons des traductions, faisons-les bien.

    L'authentification n'existe pas, c'est l'authentification (vous pouvez la vérifier dans le DRAE, qui d'ailleurs je ne peux pas lier ici je ne sais pas pourquoi).

    Cela arrive souvent, nous voulons utiliser des termes en espagnol et nous nous trompons. Le cryptage n'est pas un cryptage, mais un cryptage. Bizarre n'est pas bizarre, c'est bizarre. Et bien d'autres encore ...

  7.   f sources dit

    @Sergio: En cela, je suis totalement d'accord avec vous, en fait je change ce mot en ce moment.

  8.   vincentgeratorix dit

    bah ... actuellement un OS à un nouveau niveau utilisateur XD peut être utilisé sans connaissance de l'anglais ... alors si quelqu'un veut en savoir un peu plus, être un "utilisateur" XDDD alors généralement il y a des mots qui sont utilisés en anglais , comme s'ils étaient en espagnol, sans connaître la traduction, mais ils signifient, par exemple:

    routeur, commutateur, modem, FAI, Windows, cartouche (d'imprimantes ... je n'utilise pas ce mot, mais ma mère et ma tante le font, même si je les corrige XD) et donc ... parfois elles ne savent même pas que le mot vient des États-Unis

    les lammers pareillement ... ils utilisent des mots sans en connaître le vrai sens ...

    et ceux qui ont des connaissances plus avancées, ou qui veulent les avoir, connaissent bien les mots, avec leur signification correcte ... alors utiliser linux in ing est destiné aux informaticiens, aux webmasters, aux programmeurs et aux personnes qui souhaitent utiliser leur PC plus pour l'offenser et dire que c'est lent XDDDDDDD

  9.   David Fury dit

    Très bon article. Salutations depuis l'Espagne.

    À propos, le fichier et le fichier en Espagne sont utilisés de manière interchangeable. Je n'aurais aucun problème à utiliser l'espagnol chilien ou mexicain.

  10.   Cesser dit

    Très bon article. Exemple de style LXA!, Le reflet.

    Et je suis d'accord avec tout le monde. Pour les utilisateurs, il est plus facile d'avoir leur OS dans leur langue. Pour les experts, dans la langue d'origine.

    Salutations!

  11.   anonyme dit

    Erreur dans la prise!
    Cette erreur m'a déconcerté au début, mais elle faisait référence à une erreur de socket lorsqu'un programme ne pouvait pas se connecter au réseau… ..

  12.   ubersoldat dit

    Selon vous, et pas seulement pour l'espagnol, mais pour toutes les langues. Bien qu'il y ait encore du chemin à parcourir, je pense que la traduction de Linux en espagnol est très bonne. En fait, à la maison, j'ai Linux en espagnol pour ma femme et ma fille, mais au travail c'est en anglais et je n'ai aucun problème à passer de l'un à l'autre puisque tout est au même endroit, juste l'étiquette change.

  13.   adisvel dit

    Bonjour, je suis totalement d'accord. En fait, j'analyse le même phénomène ici à Cuba, peut-être pouvez-vous m'écrire et nous partagerons des informations. d'accord?