Apple pourrait-il autoriser son système d'exploitation?

Sierra de macos

Certains médias et certaines rumeurs suggèrent que Apple semble ignorer certains de ses produits et éventuellement se concentrer sur d'autres comme les appareils mobiles qui ont fait leur succès, c'est-à-dire les smartphones et les tablettes. Bien qu'il semble que l'année prochaine, nous verrons renouveler certains produits tels que l'iMac, le Mac Pro et le Mac Mini, ils sont pour le moment en arrière-plan pour la société de Cupertino.

C'est pourquoi certains se demandent si votre pari est iOS et vos produits écoénergétiques, pourquoi ne pas obtenir une licence macOS? Cela permettrait à de nombreux autres fabricants d'équipements informatiques, tels que HP, ASUS, Dell, Acer, etc., d'assembler des ordinateurs et de fournir une autre alternative au Windows presque omniprésent. Autrement dit, pour pouvoir avoir des PC de bureau et des ordinateurs portables avec macOS installé. À mon avis, ce ne sera pas le cas, du moins à court terme.

Ce déménagement peut-être cela nuirait davantage à Linux, car il y aurait une nouvelle concurrence qui n'a plus dans le sens où vous ne pouvez pas installer un macOS sur un appareil non Apple, donc soit vous achetez un appareil Apple, soit vous oubliez macOS. Et je dis en principe parce que vous savez déjà que ce n'est pas du tout vrai, il existe des images modifiées du système Apple pour pouvoir les installer sur des ordinateurs non Apple (voir Hackintosh).

Que cela affecte plus ou moins Linux et qu'ils finissent par le faire ou non, ce que je répète, je ne pense pas qu'ils le feront, du moins dans quelques années. Il est vrai qu'Apple investit de nombreuses ressources dans iOS et dans le développement de son SoC série As. Les dernières conceptions de ces puces en viennent à avoir d'assez bonnes performances pour être de faible consommation. Cela a conduit certains à suggérer qu'Apple pourrait cesser de compter sur les microprocesseurs Intel comme il le faisait à son époque avec les puces Motorola et IBM (brisant le fameux AIM).

Bref ... toutes les rumeurs. Qu'est-ce que tu penses?


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

5 commentaires, laissez le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données : AB Internet Networks 2008 SL
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.

  1.   Rodrigo dit

    Aller! Aller!!!

  2.   Temps infini dit

    sans blague…. cela ne se produira tout simplement PAS.

  3.   Miguel Mayol Tour dit

    Vers Linux? Chrome OS dans tous les cas. Celui qui essaie GNU / Linux, et l'aime, ne change pas, nous ne sommes qu'à 2% sur le bureau mais ceux d'entre nous qui en savent le plus, et je ne pense pas que ce nombre atteigne deux chiffres parmi les distributions habituelles. (MS peut changer son noyau de NT à Linux maintenant qu'il est devenu un membre platine de la fondation, comme à l'époque Apple est passé à FreeBSD avec beaucoup d'améliorations dans ses systèmes d'exploitation, mais ce ne serait pas GNU, mais comme Android ou Chrome OS "Quelque chose" qui utilise le noyau Linux, qui n'est pas petit)

  4.   Félix Mongort dit

    À mon avis, la seule alternative à Windows est Linux. Généralement, celui qui quitte Windows n'est pas d'entrer dans un autre écosystème encore plus fermé que Windows, comme c'est le cas avec OS X. Généralement, l'utilisateur MAC est un autre type d'utilisateur à part. Un profil différent de celui de Windows et Linux. C'est un utilisateur qui est plus captif de l'écosystème MAC que les utilisateurs de Windows et Linux ne le sont pour leurs écosystèmes.

    Licence OS X si ce serait une alternative pour l'utilisateur MAC qui veut renouveler l'équipement et ne veut pas dépenser beaucoup de bêtises sur du nouveau matériel en payant un supplément pour porter le sceau de la pomme. Il pourrait rester lié à l'écosystème MAC, mais sans être lié à l'achat du matériel auprès d'un seul fabricant.

    À mon avis, Apple ne prendrait cette mesure que dans un cas désespéré où chaque année, il perdait des milliers d'utilisateurs de MAC, soulevant des doutes sur l'existence de la plate-forme. Mais pour le moment, cela ne semble pas être le cas. En fait, avec leur nouvelle gamme de Macbooks, ils se vendent comme des petits pains. L'audience MAC est pratiquement fixe, sans gagner ni perdre d'utilisateurs de manière significative. Mais ils ont tellement de marge avec leurs prix gonflés qu'ils n'abandonneront guère l'entreprise. OS X est le crochet, mais l'entreprise vend le matériel à des prix hyper-gonflés. En comparaison, la vente de licences signifierait une baisse des ventes de matériel. Et à part les licences sont préservées. Autrement dit, si vous disposez d'une licence de système d'exploitation, vous achetez une nouvelle machine et vous installez l'ancien système.

  5.   Romeojose dit

    Les bénéfices juteux d'Apple, je pense, ne proviennent pas principalement de la vente de leurs appareils, mais des ventes dans l'Appstore et iTunes, toute la musique vendue dans le monde entier, les jeux, les pièces virtuelles ou les gemmes et les applications à la fois sur macOS ou iOS, si Apple n'accorde pas de licence à son macOS, c'est à cause de sa doctrine traditionnelle, peu importe si le changement les double, voire triple les ventes dans sa boutique en ligne, bien qu'il puisse également y avoir un risque; "Piratage" ou comme certains l'appellent "partage", plusieurs teras, d'ailleurs XD, comme il arrive à Windows, Android ne le fait pas, car il vit du spam XD.