Le sous-système Fieldbus pourrait arriver dans le noyau Linux 5.2

Linux Kernel

Il était il y a quelques semaines, la version 5.0 du noyau Linux est sortie et même si cette version a finalement été réalisée l'équipe de développement n'a pas arrêté de travailler dans les prochaines versions du noyau.

Et est-ce dans les prochaines versions du noyau Linux 5.xx un nouveau sous-système «Fieldbus» pourrait être introduit (ou bus de terrain), cela est probablement attendu de la version 5.2 du noyau Linux. Il devrait avant tout profiter aux milieux industriels.

À propos du bus de terrain

Il est important de se rappeler que le terme bus de terrain (ou bus de terrain) fait référence à un ensemble de protocoles réseau dédiés à contrôle distribué en temps réel des systèmes industriels automatisés Ils nécessitent généralement un système de contrôle distribué et une hiérarchie organisée de systèmes de contrôle pour fonctionner.

Habituellement, au sommet de cette hiérarchie se trouve une interface homme-machine (IHM) à partir de laquelle un opérateur peut surveiller ou contrôler le système.

En bas de la chaîne de contrôle est le fameux bus de terrain qui connecte les automates aux composants qui font réellement le travail (interrupteurs, contacteurs, actionneurs, capteurs, vannes, lumières de console, moteurs électriques…).

Le bus de terrain vous permet de connecter différents systèmes, composants ou instruments dans une grande variété d'environnements industriels.

Il fonctionne sur une structure de réseau qui permet des topologies en chaîne, en étoile, en anneau, en branche et en arbre.

La spécification du bus de terrain existe depuis des décennies et ce sous-système a été développé pour permettre à différents appareils de échanger des données via un bus de terrain, que ce soit Profinet, FLNet ou une autre implémentation.

Le cadre est conçu pour fournir une interface générique pour Fieldbus. Les périphériques du noyau Linux et de l'espace utilisateur.

Un avantage pour les environnements industriels

Profinet est une norme technique de l'industrie pour la communication de données via Ethernet industriel, conçu pour collecter des données et contrôler les équipements dans les systèmes industriels, avec une force particulière dans la livraison de données sous des contraintes de temps strictes (de l'ordre de 1 ms ou moins).

La carte profinet elle-même Il est connecté au système via un bus industriel appelé «anybus».

Le noyau de Linux 5.2 devrait également introduire la prise en charge des cartes HMS Profinet dont la fonction principale est de servir à l'automatisation industrielle qui est basée sur Ethernet et utilise toujours IEEE 802.3u: 100 Mbit / s Fast Ethernet.

Cette norme de communication Profinet utilise TCP / IP et les normes de technologie de l'information telles que: serveur Web: HTTP, protocole de communication: SMTP, transfert de fichiers: FTP).

Profinet il permet également l'utilisation de la technologie XML.

Le sous-système de bus de terrain du noyau Linux a fait l'objet de dix examens publics au cours des derniers mois et a été jugé prêt à être utilisé avec Linux 5.2, qui devrait être définitif d'ici juillet 2019.

Autres changements pour le noyau 5.2

En plus de pouvoir bénéficier d'un avantage avec Fieldbus, Le noyau Linux 5.2 devrait également arriver avec diverses mises à jour AMDGPU.

Depuis que les développeurs AMD qui sont en charge de la prise en charge des pilotes graphiques ont commencé à faire une partie du travail de visualisation dans qui incluent le fait de rendre le code de démarrage progressif plus générique et d'autres correctifs et améliorations.

Il existe également un certain nombre de mises à jour de PowerPlay / gestion de l'alimentation, y compris la prise en charge BACO (Bus Active, Chip Off) pour les cartes avec Vega 12.

Enfin, on s'attend également à ce que Le noyau Linux 5.2 inclut l'option GCC 9 Live Patching puisque comme l'explique un collègue dans son article (vous pouvez le visiter dans ce lien)

Il s'agit d'un compilateur qui devrait être publié dans les prochaines semaines. Il s'agit d'une option conçue pour aider à générer des binaires qui fonctionnent bien pour que Live Patching fonctionne.

Avec l'arrivée du noyau Linux 5.2, cette option sera utilisée par défaut, ce qui peut entraîner des baisses de vitesse.

source: vs.


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données : AB Internet Networks 2008 SL
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.