LABWC, un serveur composite pour Wayland qui se veut une alternative à Openbox

La publication de la première version du projet a été annoncée LABWC, Quoi développer un serveur composite pour Wayland avec des fonctionnalités similaires au gestionnaire de fenêtres Boîte ouverte, car le projet est présenté comme une tentative de créer une alternative à Openbox pour Wayland.

LABWC est un compositeur Wayland empilable basé sur la bibliothèque WLROOTS conçu par les gens de Sway. Parmi les caractéristiques de LABWC figurent le soi-disant minimalisme, une mise en œuvre compacte, hautement personnalisable et haute performance. Le code du projet est écrit en C et est distribué sous la licence GPLv2.

À propos de LABWC

Comme mentionné le serveur composite pour Wayland «LABWC» s'inspire d'Openbox et se veut léger et rapide avec une apparence similaire. LABWC comme base, utilise la bibliothèque wlroots, développée par les développeurs de l'environnement utilisateur Sway et qui fournit des fonctions de base pour organiser le travail d'un administrateur composite basé sur Wayland.

Le composant XWayland DDX est pris en charge pour exécuter des applications X11 dans un environnement basé sur Wayland.

La première version de LABWC a un support de base pour les configurations OpenBox, comme la possibilité d'analyser la configuration des fichiers de thème, en plus d'autres principes fondamentaux en cours d'implémentation.

Cette première version prend en charge les éléments suivants:

  • xdg-shell
  • éventuellement xwayland-shell
  • Boutons xbm pour agrandir, iconifier et fermer
  • protocole de couche (partiel)
  • suivi de la corruption pour réduire l'utilisation du processeur
  • implémentation très basique du menu racine
  • la configuration et le thème sont rechargés dans SIGHUP
  • fichiers d'environnement et de démarrage automatique de style openbox
  • 3 options de configuration (compatible openbox)
  • 9 options de thème (compatible Openbox)
    - `window.active.title.bg.color`
    - `window.active.handle.bg.color`
    - `window.inactive.title.bg.color`
    - `window.active.button.unpressed.image.color`
    - `window.inactive.button.unpressed.image.color`
    - `menu.items.bg.color`
    - `menu.items.text.color`
    - `menu.items.active.bg.color`
    - `menu.items.active.text.color`
  •  5 actions (compatible openbox)
    - " ''
    - " ''
    - " ''
    - " ''
    - " ''

En outre, il est mentionné que les plugins peuvent être connectés avec l'implémentation de fonctions comme prendre des captures d'écran, afficher des fonds d'écran sur le bureau, placer le panneau et les menus.

Par exemple, vous avez le choix entre trois options dans le menu de l'application: bemenu, fuzzel et wofi. Vous pouvez utiliser Waybar comme panneau.

Alors que le le skin, le menu de base et les raccourcis clavier sont configurés à l'aide de fichiers configuration au format xml.

Comment installer LABWC?

Pour ceux qui souhaitent pouvoir installer ce composeur sur leur système, ils doivent suivre les instructions que nous partageons ci-dessous. Ceux qui sont utilisateurs d'Arch Linux, Manjaro ou de toute autre distribution dérivée d'Arch Linux, ils doivent ouvrir un terminal et y saisiront la commande suivante pour télécharger les dépendances nécessaires:

sudo pacman -S meson wlroots cairo pango libxml2 glib2

Après cela, ils obtiendront le code source LABWC en exécutant la commande suivante dans le terminal:

git clone https://github.com/johanmalm/labwc

Et maintenant, nous n'aurons plus qu'à effectuer la compilation en tapant ce qui suit:

cd labwc
meson build
ninja -C build

Maintenant, pour ceux qui sont utilisateurs de Debian ou de toute autre distribution basée sur Debian, ils doivent taper ce qui suit dans le terminal:

sudo apt install libcairo2-dev libpango1.0-dev libxml2-dev libglib2.0-dev

git clone https://github.com/johanmalm/labwc
cd labwc
git clone https://github.com/swaywm/wlroots subprojects/wlroots
cd subprojects/wlroots && git checkout 0.12.0 && cd ../..
meson build
ninja -C build

Quant à ceux qui sont utilisateurs d'Ubunut et dérivés, les commandes à saisir dans le terminal sont les suivantes:

git clone https://github.com/johanmalm/labwc
cd labwc
git clone https://github.com/swaywm/wlroots subprojects/wlroots
cd subprojects/wlroots && git checkout 0.12.0 && cd ../..
meson build
ninja -C build

Enfin, il est mentionné qu'à l'avenir, la prise en charge des fichiers de configuration Openbox est prévue et les skins Openbox, fournir un travail sur les écrans HiDPI, implémenter la prise en charge de la couche-shell, de la gestion de la sortie wlr et des protocoles externes de niveau supérieur, intégrer la prise en charge des menus, ajouter la possibilité de supprimer les invites d'écran (osd) et l'interface pour changer de fenêtre dans Alt + Style d'onglet.

Pour ceux qui souhaitent en savoir plus sur LABWC, ils peuvent visiter le site du projet sur GitHub.


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

Un commentaire, laissez le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données : AB Internet Networks 2008 SL
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.

  1.   Miguel Rodriguez dit

    J'espère que les responsables de la version GTK3 de LXDE sont conscients qu'ils finiront par faire le saut vers Wayland une fois que LABWC sera suffisamment mature pour remplir le rôle d'Openbox.