La nouvelle version de Vulkan 1.3 est déjà sortie et ce sont ses nouveautés

Après deux ans de travail, Khronos a annoncé la sortie de la nouvelle version de la spécification Vulkan 1.3. La nouvelle spécification intègre des corrections et des extensions accumulées sur deux ans.

à côté un plan a été soumis pour mettre en œuvre la prise en charge de la nouvelle spécification et des extensions supplémentaires dans les cartes graphiques et les pilotes de périphériques. Intel, AMD, ARM et NVIDIA préparent des produits compatibles avec Vulkan 1.3.

Par exemple, AMD a annoncé que le support de Vulkan 1.3 sera bientôt disponible sur la série de cartes graphiques AMD Radeon RX Vega, ainsi que sur toutes les cartes basées sur l'architecture AMD RDNA. NVIDIA se prépare à publier des pilotes compatibles Vulkan 1.3 pour Linux et Windows, et ARM ajoutera la prise en charge de Vulkan 1.3 aux GPU Mali.

Pour ceux qui ignorent Volcan, ils devraient savoir que est une API qui se distingue par sa simplification cardinale des contrôleurs, la suppression de la génération de commandes GPU côté application, la possibilité de brancher des couches de débogage, l'unification des API pour diverses plates-formes et l'utilisation d'un rendu de code intermédiaire précompilé pour l'exécution côté GPU.

Pour garantir des performances et une prévisibilité élevées, Vulkan fournit aux applications un contrôle direct sur les opérations GPU et une prise en charge intégrée du multithreading GPU., ce qui minimise la surcharge du contrôleur et rend les fonctionnalités côté contrôleur beaucoup plus simples et plus prévisibles. Par exemple, des opérations telles que la gestion de la mémoire et la gestion des erreurs implémentées dans OpenGL côté pilote sont déplacées vers la couche application dans Vulkan.

Vulkan couvre toutes les plates-formes disponibles et fournit une API unique pour les ordinateurs de bureau, les appareils mobiles et le Web, permettant d'utiliser une API commune sur plusieurs GPU et applications. Grâce à l'architecture multiniveau de Vulkan créant des outils qui fonctionnent avec n'importe quel GPU, les OEM peuvent utiliser des outils génériques pour la révision du code, le débogage et le profilage pendant le développement.

Principales nouveautés de Vulkan 1.3

Dans cette nouvelle version de Vulkan 1.3 qui est présentée, il est mis en évidence queLa spécification SPIR-V 1.6 a été mise à jour définir une représentation intermédiaire des shaders qui soit universelle à toutes les plateformes et peut être utilisé à la fois pour les graphiques et le calcul parallèle. SPIR-V implique la séparation d'une phase de compilation de shaders distincte en une représentation intermédiaire, permettant de créer des interfaces pour divers langages de haut niveau. Basé sur plusieurs implémentations de haut niveau, un seul code intermédiaire est généré séparément qui peut être utilisé par les pilotes OpenGL, Vulkan et OpenCL sans utiliser le compilateur de shader intégré.

Un autre changement qui se démarque est que se propose le concept de profils de compatibilité. Google est le premier à développer un profil de base pour la plate-forme Android ce qui facilitera la détermination du niveau de prise en charge des fonctionnalités avancées de Vulkan sur un appareil qui va au-delà de la spécification Vulkan 1.0. Pour la plupart des appareils, la prise en charge des profils peut être fournie sans installer les mises à jour OTA.

le implémentation de la prise en charge des passes de rendu simplifiées (Streamlining Render Passes , VK_KHR_dynamic_rendering) qui vous permettent de commencer le rendu sans créer de passes de rendu ni d'objets framebuffer.

De plus, de nouvelles extensions ont été ajoutées pour faciliter la gestion de la compilation d'un pipeline de graphes :

  • VK_EXT_extended_dynamic_state, VK_EXT_extended_dynamic_state2 – Ajoute des états dynamiques supplémentaires pour réduire le nombre d'objets d'état compilés et attachés.
  • VK_EXT_pipeline_creation_cache_control : Fournit un contrôle étendu sur le moment et la manière de créer des pipelines.
  • VK_EXT_pipeline_creation_feedback : Fournit des informations sur les pipelines compilés pour faciliter le profilage et le débogage.

D'autre part, plusieurs fonctionnalités qui sont passées d'optionnelles à obligatoires sont également mises en évidence. Par exemple, il est désormais obligatoire d'implémenter des références de tampon (VK_KHR_buffer_device_address) et le modèle de mémoire Vulkan, qui définit comment les threads parallèles peuvent accéder aux données partagées et aux opérations de synchronisation.

à côté un contrôle détaillé des sous-groupes est fourni (VK_EXT_subgroup_size_control) où les fournisseurs peuvent prendre en charge plusieurs tailles de sous-groupes et les développeurs peuvent choisir la taille de leur choix.

Une extension a été fournie VK_KHR_shader_integer_dot_product Quoi peut être utilisé pour optimiser les performances des cadres d'apprentissage automatique par le biais d'opérations de produits ponctuels accélérées par le matériel.

Enfin il convient de noter que les exigences de la spécification Vulkan 1.3 sont conçues pour le matériel graphique de classe OpenGL ES 3.1, qui assurera la prise en charge de la nouvelle API graphique sur tous les GPU prenant en charge Vulkan 1.2.

La boîte à outils Vulkan SDK devrait être publiée à la mi-février. En plus de la spécification de base, des extensions supplémentaires pour les appareils de bureau et mobiles de milieu de gamme et haut de gamme devraient être prises en charge dans le cadre de l'édition Vulkan Milestone.

Enfin, si vous souhaitez en savoir plus, vous pouvez consulter les détails dans la lien suivant


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données : AB Internet Networks 2008 SL
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.