La nouvelle version de FFmpeg 5.1 est déjà sortie, découvrez les nouveautés

Après six mois de développement la sortie de la nouvelle version du package multimédia populaire FFmpeg 5.1 a été annoncée, qui comprend un ensemble d'applications et une collection de bibliothèques pour des opérations sur divers formats multimédias (enregistrement, conversion et décodage de formats audio et vidéo).

Pour ceux qui ne connaissent pas FFmpeg, sachez que c'est un projet de logiciel libre Cela permet aux utilisateurs de décoder, encoder, transcoder, multiplexer, démultiplexer, diffuser, filtrer, diffuser de l'audio et de la vidéo, entre autres choses.

Il convient également de mentionner que le package contient libavcodec, libavutil, libavformat, libavfilter, libavdevice, libswscale et libswresample qui peuvent être utilisés par les applications. Ainsi que ffmpeg, ffserver, ffplay et ffprobe, qui il peut être utilisé par les utilisateurs finaux pour le transcodage, le streaming et la lecture.

Principales nouveautés de FFmpeg 5.1

Dans cette nouvelle version de FFmpeg 5.1 qui est présentée, il est mis en évidence que prise en charge supplémentaire du système de fichiers décentralisé IPFS et le protocole utilisé avec lui pour lier les adresses IPNS permanentes, ainsi que la prise en charge du format d'image QOI ainsi que la prise en charge du format d'image PHM (Portable Half float Map).

Un autre des changements qui se démarque dans cette nouvelle version qui est présentée est que implémenté la possibilité d'utiliser l'API VDPAU (décodage vidéo et présentation) pour l'accélération matérielle du décodage vidéo au format AV1.

En plus de cela, aussi ajout de l'option "-o" à l'utilitaire ffprobe pour générer le fichier spécifié au lieu de la sortie standard, également ajouté de nouveaux décodeurs : DFPWM, Vizrt Binary Image, ajouté de nouveaux encodeurs : pcm-bluray, DFPWM, Vizrt Binary Image, ajouté des packers de conteneurs multimédias (muxer) : DFPWM et ajouté des décompresseurs de conteneurs multimédias (démultiplexeur) : DFPWM.

D'autre part, il est également mentionné que Je sais que la prise en charge de l'ancienne interface a été supprimée pour le décodage vidéo matériel XvMC.

En ce qui concerne nouveaux filtres vidéo ajouté dans cette nouvelle version :

  • SITI : Effectue un calcul des caractéristiques de qualité vidéo SI (informations spatiales) et TI (informations temporelles).
  • avsynctest - Effectue des vérifications de synchronisation audio et vidéo.
  • feedback : redirigez les images recadrées vers un autre filtre, puis fusionnez le résultat avec la vidéo d'origine.
  • pixelize : effectue la pixellisation de la vidéo.
  • colormap : reflet des couleurs des autres vidéos.
  • colorchart : génère un nuancier.
  • multiplier - Multiplie les valeurs de pixel de la première vidéo par les pixels de la deuxième vidéo.
  • pgs_frame_merge - Fusionne les segments de sous-titres PGS en un seul paquet (flux binaire).
  • blurdetect - Détecte les images floues.
  • remap_opencl : effectue le remappage des pixels.
  • chromakey_cuda - est une implémentation de chromakey qui utilise l'API CUDA pour accélérer.

Et de la nouveaux filtres sonores :

dialogue : génération de son surround (3.0) à partir de la stéréo, avec transfert vers le canal central du son des dialogues vocaux présents dans les deux canaux stéréo.
tiltshelf : amplifie/coupe les hautes ou basses fréquences.
virtualbass – Génère un canal de basse supplémentaire basé sur les données des canaux stéréo.

Pour ceux qui souhaitent en savoir plus sur cette nouvelle version ou en savoir plus sur FFmpeg, ils peuvent consulter les détails dans le lien suivant

Téléchargez et obtenez FFmpeg 5.1

Enfin, pPour ceux qui veulent installer ou mettre à jour FFmpeg 5.1 Il faut savoir que ce package se trouve dans la plupart des distributions Linux ou si vous préférez, vous pouvez télécharger son code source pour le compiler. à partir du lien ci-dessous.

Et pour effectuer l'installation depuis le code source, il suffit d'exécuter le script déjà connu :

./configure
make
make install

Dans le cas de ceux qui utilisent Ubuntu, Debian ou tout autre dérivé de ces distributions, ouvrez simplement un terminal et exécutez-y la commande suivante :

sudo apt install ffmpeg

Alors que dans le cas de Fedora, la commande à exécuter est la suivante :

sudo install ffmpeg

Et dans le cas de ceux qui utilisent Arch Linux, Manjaro ou tout autre dérivé d'Arch Linux, il suffit d'exécuter la commande suivante :

sudo pacman -S ffmpeg

Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données : AB Internet Networks 2008 SL
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.