La FSF a mis en place de nouvelles mesures de gouvernance pour les membres du conseil d'administration

La La Free Software Foundation a approuvé deux documents qui réglementent les responsabilités et le comportement des membres du conseil d'administration et établir une nouvelle norme pour la gestion d'une organisation.

Ces nouvelles règles devant être établies, chaque membre du conseil d'administration doit signer le document « Contrat des membres du conseil », qui définit la liste des responsabilités et les règles de travail.

Le deuxième document, le Code d'éthique du conseil d'administration, établit les normes générales de déontologie que les membres du conseil doivent suivre. Au début de l'année prochaine, compte tenu des documents présentés, il est prévu de revoir la composition des membres actuels du conseil d'administration et de commencer à attirer de nouvelles personnes pour gérer l'organisation.

Les nouvelles exigences établies voir le conseil d'administration comme un organe de surveillance et de conseil qui contrôle les activités de l'administration du Fonds (président et directeur exécutif) et que, en outre, sa tâche principale est de contribuer à la réalisation des objectifs fixés pour le Fonds.

D'autre part, il est également mentionné que tous les membres du conseil sont interdits d'interférer directement avec le personnel et de communiquer avec les médias au nom de l'ensemble de l'organisation (Toutes les demandes des médias doivent être adressées à un représentant spécialement sélectionné, et les problèmes de personnel doivent être résolus lors des assemblées générales ou par l'intermédiaire du président/directeur général.)

"La FSF a toujours été un phare constant pour la liberté et contre les abus généralisés des utilisateurs d'ordinateurs", a déclaré le président de la FSF, Geoffrey Knauth. « L'année dernière, le conseil d'administration s'est rendu compte que nous étions confrontés à un défi et à une opportunité d'améliorer nos pratiques de gouvernance et de recruter de nouveaux dirigeants au conseil d'administration de la FSF. Je suis fier de cette étape importante dans ce travail en cours.

De plus, on constate que les exigences encadrent la participation obligatoire aux comités et la présence aux réunions annuelles du conseil, ainsi qu'au moins 75 % des réunions tenues par les comités. membres du Conseil doit consacrer au moins 100 heures par an à travailler dans l'organisation. Le document prescrit également une discussion générale annuelle avec une évaluation des activités de chaque participant et interdit la divulgation d'informations confidentielles sur les travaux du Fonds, si sa divulgation n'est pas approuvée par écrit.

Tous les membres actuels du conseil d'administration ont signé et se sont engagés à respecter les nouvelles normes de gouvernance. Ces normes constitueront une partie importante du nouveau processus de la FSF pour l'évaluation et le recrutement des membres du conseil d'administration, qui est en cours de révision et sera annoncé au début de 2022. Tous les candidats membres du conseil d'administration doivent respecter ces normes lorsqu'ils rejoignent le conseil d'administration. .

Knauth a déclaré: "Nous voulons clarifier les devoirs et les responsabilités des membres du conseil d'administration, tout en travaillant dur pour attirer de nouveaux talents afin que la Fondation continue d'aller de l'avant, afin qu'elle soit toujours là pour protéger les libertés qu'elle a gagné tant d'efforts. «

Le Code de déontologie interdit de faire passer les intérêts personnels et les intérêts de tiers avant, y compris les membres associés, aux intérêts de l'organisation dans son ensemble, ou en créer l'apparence :

  • Interdit d'agir au nom de l'organisation, d'accepter des pots-de-vin ou de promouvoir des décisions dans leur propre intérêt
  • Présenter un comportement harcelant ou discriminatoire dans le cadre d'activités liées à l'organisation
  • Violer la confidentialité des procédures internes ; utiliser les biens, le personnel et d'autres ressources de l'organisation à des fins personnelles
  • Participer à des activités qui nuisent à l'organisation; chercher à provoquer la séparation, le non-établissement ou la détérioration des relations avec les employés, les sponsors et autres personnes ou entités de la FSF qui interagissent avec lui.

Enfin, si vous souhaitez en savoir plus sur l'actualité, vous pouvez consulter la note originale dans le lien suivant


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données : AB Internet Networks 2008 SL
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.