Network Security Toolkit 36 ​​​​a déjà été publié et ce sont ses nouvelles

Après un an de développement le lancement de la nouvelle version de Network Security Toolkit 36 a été annoncé, qui a mis à jour sa base vers Fedora 36 avec le noyau Linux 5.18, en plus d'inclure une série d'améliorations et surtout des mises à jour et des corrections de bugs.

Pour ceux qui ne connaissent pas Network Security Toolkit, ils doivent savoir qu'il s'agit d'une distribution conçue pour analyser la sécurité du réseau et surveiller son fonctionnement. Cette distribution Linux comprend un grand choix d'applications liées à la sécurité du réseauPar exemple: Wireshark, NTop, Nessus, Snort, NMap, Kismet, TcpTrack, Etherape, nsttracroute, Ettercap, un moniteur d'interface réseau large bande, un scanner de segment de réseau ARP, un pilote de session pour VNC, un serveur Terminal basé sur WPA PSK et série gestion de la surveillance du port minicom.

Pour les développeurs Web, il y a aussi une console en javascript qui contient une bibliothèque d'objets avec des fonctions qui aident au développement de pages Web dynamiques. De nombreuses tâches pouvant être effectuées au sein du HSM ils sont disponibles via une interface utilisateur appelée GUI HSR.

Pour gérer le processus de vérification de sécurité et l'automatisation des appels à partir de divers utilitaires, une interface Web spéciale a été préparée, qui intègre également une interface Web pour l'analyseur de réseau Wireshark, en plus de l'environnement graphique de la distribution est basé sur FluxBox.

Principales nouvelles fonctionnalités de Network Security Toolkit 36

En esta nueva versión que se presenta, podremos encontrar que la base de datos de paquetes está sincronizada con la versión de Fedora 36, junto con el cual el kernel de Linux 5.18 está involucrado y que se han actualizado a las últimas versiones proporcionadas como parte de application.

Quant à la partie des changements qui se démarquent de cette nouvelle version, il se démarque, par exemple, le accès repensé aux scanners de vulnérabilité OpenVAS (Open Vulnerability Assessment Scanner) et Greenbone GVM (Greenbone Vulnerability Management), qui s'exécutent désormais dans un conteneur séparé basé sur un podman.

Un autre des changements qui se démarque dans la nouvelle version est qu'une colonne avec des données sur RTT (Round Trip Time) a été ajoutée à l'interface Web pour l'analyse ARP et le nombre d'opérations disponibles a été élargi, en plus du fait que Fourni mieux Documentation.

Il convient également de noter la prise en charge désormais des noms d'attributs de feuille de nœud DNS à portée de soulignement dans l'application de recherche NST WUI (par exemple, _spf.google.com).

D'autre part, il est également souligné qu'un contrôle de sélection de carte réseau a été ajouté au widget intégré IPv4, IPv6 et nom d'hôte.

Il est également mentionné que l'ancien menu de navigation de la barre latérale NST WUI a été retiré et, comme toujours, les applications de réseau et de sécurité incluses ont été mises à jour vers leur dernière version qui peut être trouvée dans le manifeste.

Enfin, si vous voulez en savoir plus, vous pouvez vérifier les détails dans le lien suivant.

Télécharger la boîte à outils de sécurité réseau 36

Pour ceux qui sont intéressés de pouvoir tester cette distribution, ils peuvent obtenir l'image iso du système qui n'est disponible que dans l'architecture x86_64 et qui a une taille de 4.1 Go, à partir du lien suivant.

Vous pouvez enregistrer l'image sur une clé USB à l'aide d'unetbootin que vous pouvez obtenir sur son site officiel ou si vous utilisez une distribution Linux, sachez que la plupart d'entre eux ont le package dans leurs référentiels

Pour installer depuis Debian et ses dérivés:

sudo apt-get install unetbootin

Pour Red Hat, CentOS, Fedora ou des dérivés:

sudo yum install unetbootin

Enfin dans le cas d'Arch Linux:

sudo pacman -S install unetbootin

De plus, vous devez également savoir qu'il existe un référentiel spécial pour Fedora qui vous permet d'installer tous les développements créés au sein du projet NST sur un système déjà installé.


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

Un commentaire, laissez le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données : AB Internet Networks 2008 SL
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.

  1.   Mario dit

    il n'y a pas de lien