La version bêta d'AlmaLinux 9 est déjà sortie et arrive basée sur RHEL 9

Il ya quelques jours la sortie de la version bêta de la distribution AlmaLinux 9 a été annoncée, construit à partir des packages de branche Red Hat Enterprise Linux 9 et contenant toutes les modifications proposées dans cette version.

La distribution est identique à RHEL dans les fonctionnalités, à l'exception du changement de marque et de la suppression des packages spécifiques à RHEL tels que redhat-*, insights-client et subscribe-manager-migration*. AlmaLinux est gratuit pour toutes les catégories d'utilisateurs, développé avec la participation de la communauté et utilisant un modèle de gestion similaire à l'organisation du projet Fedora.

Principales nouveautés d'AlmaLinux 9

Dans la version bêta, nous pouvons trouver que migration de la distribution vers Python 3 terminée la branche par défaut est donc Python 3.9 et Python 2 est obsolète.

Le bureau est basé sur GNOME 40 et la bibliothèque GTK 4 et dans lequel les bureaux virtuels en mode Résumé d'activité ont été modifiés en orientation paysage et affichés sous la forme d'une chaîne de défilement continu de gauche à droite. Chaque bureau affiché en mode vue d'ensemble fournit une représentation visuelle des fenêtres disponibles qui défilent et se développent dynamiquement au fur et à mesure que l'utilisateur interagit. Il fournit une transition transparente entre la liste des programmes et les bureaux virtuels.

GNOME dispose d'un pilote de démon de profils d'alimentation qui permet de basculer entre le mode d'économie d'énergie, le mode d'équilibre de puissance et le mode de performances maximales à la volée.

Tous les flux audio ont été déplacés vers le serveur multimédia PipeWire, qui est maintenant la valeur par défaut au lieu de PulseAudio et JACK. L'utilisation de PipeWire vous permet d'apporter des capacités de traitement audio professionnelles dans une édition de bureau standard, de vous débarrasser de la fragmentation et d'unifier l'infrastructure audio pour différentes applications.

Par défaut, Le menu de démarrage GRUB est masqué s'il s'agit de la seule distribution installée sur le système et si le dernier démarrage a réussi. Pour afficher le menu au démarrage, maintenez simplement la touche Maj enfoncée ou la touche Esc ou F8 plusieurs fois.

Les composants de sécurité mis à jour sont également mis en évidence, depuis maintenant la distribution utilise une nouvelle branche de la bibliothèque cryptographique OpenSSL 3.0. Par défaut, des algorithmes cryptographiques plus modernes et sécurisés sont activés. Le package OpenSSH a été mis à jour vers la version 8.6p1. Cyrus SASL a été déplacé vers le backend GDBM au lieu de Berkeley DB. Les librairies NSS (Network Security Services) ne supportent plus le format DBM (Berkeley DB). GnuTLS a été mis à jour vers la version 3.7.2.

Amélioration significative des performances de SELinux et réduction de la consommation de mémoire, car la prise en charge du paramètre "SELINUX=disabled" pour désactiver SELinux dans /etc/selinux/config a été supprimée (le paramètre spécifié ne désactive désormais que le chargement de la politique, et en fait, la désactivation de la fonctionnalité SELinux nécessite désormais de transmettre "selinux=0" au noyau) .

des autress changements qui ressortent :

  • Ajout de la prise en charge expérimentale de WireGuard VPN.
  • Par défaut, la connexion SSH en tant que root est désactivée.
  • Il est maintenant recommandé d'utiliser nftables pour gérer le pare-feu.
  • Un nouveau démon mptcpd est inclus pour configurer MPTCP (MultiPath TCP), l'utilisation de mptcpd permet de configurer MPTCP sans utiliser l'utilitaire iproute2.
  • Package de scripts réseau supprimé, NetworkManager doit être utilisé pour configurer les connexions réseau.
  • Nouvelles versions des compilateurs et des outils de développement inclus : GCC 11.2, LLVM/Clang 12.0.1, Rust 1.54, Go 1.16.6, Node.js 16, OpenJDK 17, Perl 5.32, PHP 8.0, Python 3.9, Ruby 3.0, Git 2.31 , Subversion 1.14, binutils 2.35, CMake 3.20.2, Maven 3.6, Ant 1.10.
  • Par défaut, Clang est utilisé pour construire l'émulateur QEMU.
  • SSSD (System Security Services Daemon) a augmenté les détails du journal
  • La prise en charge d'IMA a été étendue pour vérifier l'intégrité des composants du système d'exploitation à l'aide de signatures numériques et de hachage.
  • Par défaut, une seule hiérarchie de groupes de contrôle unifiée (cgroup v2) est activée.
  • Ajout de la prise en charge de la synchronisation précise de l'heure basée sur le protocole NTS. Le serveur chrony NTP a été mis à jour vers la version 4.1.
  • Fourni un support expérimental pour KTLS (implémentation au niveau du noyau de TLS), Intel SGX (extensions de protection logicielle), DAX (accès direct) pour ext4 et XFS, support pour AMD SEV et SEV-ES dans l'hyperviseur KVM.

Enfin, si vous souhaitez en savoir plus, vous pouvez consulter les détails dans le lien suivant.

Obtenez la version bêta d'AlmaLinux 9

Pour ceux qui sont intéressés à pouvoir télécharger cette nouvelle version, ils doivent savoir que le compilations offertes ils sont pris en charge pour les architectures x86_64, ARM64, s390x et ppc64le dans les formes de démarrage (780 Mo), minimum (1,7 Go) et image complète (8 Go).

Les versions de RHEL 9 et AlmaLinux 9 sont attendues début mai.


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

Un commentaire, laissez le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données : AB Internet Networks 2008 SL
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.

  1.   Fab dit

    Merci pour cet article très intéressant ! depuis fin mai la version stable d'almalinux 9 est sortie