JingPad A1, une tablette avec JingOS qui renouvelle notre foi dans les tablettes avec Linux

Jing Pad A1

Vous serez sûrement familier si je dis que "l'avenir de Linux sur les appareils mobiles est prometteur, tant que les développeurs n'abandonnent pas leurs projets" ou quelque chose de similaire. Et c'est quelque chose que je pense depuis que j'ai acheté mon PineTab: cela promet car vous pouvez installer beaucoup de logiciels, y compris celui de bureau, mais ce n'est pas une option pour le moment, à moins que vous ne soyez développeur ou que vous souhaitiez en faire un utilisation spéciale non-utilisateur avec elle. On verra comment tout va dans quelques années, mais aujourd'hui le Jing Pad A1 et un serviteur a planté de nouveau ses oreilles.

Le JingPad A1 est le première tablette du projet JingLing, qui développe JingOS. C'est un système d'exploitation basé sur Ubuntu et avec une interface très similaire à celle utilisée dans l'iPad d'Apple, utilisant le logiciel KDE à l'intérieur, tel que son Plasma Mobile. Ce que nous pouvons actuellement installer sur le PineTab, ou les meilleures options, sont Arch Linux et Mobian avec Phosh, une interface que je n'aime pas personnellement, Manjaro aussi avec Phosh ou avec un Plasma un peu laissé de côté ou un Ubuntu Touch qui, Bien que j'aime Lomiri, il ne peut pas exécuter d'applications de bureau pour le moment.

JingPad A1 publiera son prix en mai

Peut-être que certains utilisateurs sont intéressés par une information: JingLing est une société chinoise, et je commente cela au cas où ils ne leur feraient pas confiance. Hormis l'origine, c'est une tablette qui, sur papier, est bien au-dessus du PineTab dans les spécifications, bien que PINE64 nous permette de lancer / installer différents systèmes d'exploitation, sans compter que tout, tant logiciel que matériel, est gratuit et open source.

En ce qui concerne les spécifications du JingPad A1, qui est le protagoniste de cet article, nous avons les éléments suivants:

  • Écran de 11 pouces, AMOLED, 2368 × 1728, 266ppi, 4: 3. Il sera capacitif et compatible avec un stylo.
  • Propre clavier.
  • Processeur 4 x ARM Cortex-A75 2 GHz + 4 x ARM Cortex-A55 1.8 GHz.
  • 6 Go de RAM.
  • 128 Go de stockage.
  • Caméras: 16MP le principal et 8MP l'avant (le flash n'est pas mentionné).
  • Batterie 8000mAh.
  • Modem 4G / 5G.
  • Il prendra en charge les applications Android.
  • Poids de 500gr.
  • 6.7 mm d'épaisseur.

Compatible avec les applications Android

De ce qui précède, il y a plusieurs choses qui se démarquent, comme la RAM ou les caméras, mais ce qui m'intéresse le plus, c'est qu'elle supportera Applications Android. JingLing n'a pas fourni plus de détails à ce sujet, mais il semble qu'ils aient réussi à inclure quelque chose lié à Anbox par défaut afin que leur JingOS puisse exécuter des applications à partir du système mobile de Google sans que nous ayons à trouver nos vies par nous-mêmes. Et, en théorie, une tablette comme celle-ci, avec ces spécifications, avec une interface aussi soignée et capable d'exécuter des applications Android sonne trop bien.

Quant à support de clavier, et en voyant ce qui se passe avec PINE64, les utilisateurs non anglophones ou chinois, je pense que nous ne devrions pas avoir beaucoup d'espoir. Selon toute probabilité, il n'y aura pas de version espagnole de la version officielle, qui est sans aucun doute la meilleure. Oui, il devrait y avoir d'autres génériques sur Amazon lui-même, mais vous devez faire attention au choix, car cela ne garantit pas que cela fonctionne parfaitement (bien que cela devrait).

Le JingPad A1 coûtera ...

Il y a encore des choses à savoir et l'entreprise les dévoilera en juin. Un mois avant, en mai, ils nous diront combien nous pouvons réserver pour et achetez le JingPad A1. Si vous êtes intéressé, vous devez vous abonner à ce lien. la page là où il est promu, il se vend très bien, c'est-à-dire qu'il peint tout comme s'il s'agissait de la meilleure option sur le marché, mais il faut rester sceptique. En partie, parce que tout ce qu'ils disent n'est pas vrai: ce n'est pas la première tablette avec Linux qui comprend un clavier que nous pouvons démonter, ni, bien qu'elle l'inclue par défaut, ce n'est pas la première compatible avec un Stylus. Nous ne connaissons pas non plus les performances qu'il offrira.

Dans tous les cas, et comme je l'ai mentionné, l'avenir de Linux sur les tablettes semble bon. Croisons les doigts pour que les développeurs n'abandonnent pas leurs projets.


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données : AB Internet Networks 2008 SL
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.