Il existe un AppImage avec WinRAR pour Linux, au cas où vous l'auriez manqué et que les archiveurs que vous connaissez ne vous satisfassent pas

WinRAR dans AppImage

Lorsque vous testez un logiciel, il y a quelque chose qui fonctionne pour vous et que vous êtes efficace avec, vous arrêtez de chercher. Il a toujours été dit: "mieux vaut mal connu que bon inconnu", et il est probable que beaucoup de ceux qui n'utilisent leur ordinateur qu'au niveau utilisateur ne passent pas à Linux en pensant à cela. Ou dans le confort, je ne sais pas. Il n'est pas toujours facile de changer, et c'est pourquoi il existe des options telles qu'un WinRAR entièrement fonctionnel pour Linux.

Comme vous pouvez le voir dans la capture d'écran d'en-tête, j'ai là une fenêtre WinRAR ouverte dans l'édition KDE de Manjaro, où, il faut le dire, même l'icône de l'application apparaît. Comment est-ce possible? Eh bien, la première chose à dire est que c'est un AppImage, un package "similaire" à flatpak et snap en ce sens qu'ils contiennent tout le nécessaire pour fonctionner sans recourir à des logiciels supplémentaires, également appelés dépendances.

Cette AppImage WinRAR fonctionne avec WINE

Le secret pour que cela soit possible n'est pas difficile à deviner : utiliser le VIN. Mais il a quelque chose qui ne lui permet pas d'être parfait : il est en portugais et il semble que la langue ne puisse pas être changée. Je comprends toutes les options, mais c'est quelque chose qui doit être pris en compte. le développeur l'a publié sur sa chaîne YouTube (lien direct), où il propose également plus d'AppImages en tant que jeu Dragon Ball pour PC.

Logiquement, ce que fait WinRAR peut être fait avec de nombreux autres logiciels, comme File Roller, Ark o PeaZip, entre autres, mais ce ne sont pas les WinRAR d'origine. Par contre, on peut aussi l'installer avec PlayOnLinux ou directement depuis WINE, mais l'avantage de cette version est qu'elle se trouve dans une AppImage. Avoir des options n'a jamais été mauvais.

L'écriture de cet article était disponible en février 2022, lors de sa publication. Linux Adictos ne contrôle pas le Google Drive où il est hébergé.

Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

4 commentaires, laissez le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données : AB Internet Networks 2008 SL
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.

  1.   Utilisateur Rafael Linux dit

    Comme vous le dites, avoir des options n'a jamais été une mauvaise chose, mais je ne conseillerais jamais de télécharger des logiciels exécutables (tels que cet AppImage) à partir de référentiels privés (le GDrive du "développeur"). Vous ne savez pas ce qui se passe d'autre dans le "paquet".

    Cependant, téléchargez-le depuis le site officiel, installez-le avec Wine, puis ajoutez WinRAR en tant que service à Dolphin (voir https://www.appimagehub.com/p/998397/) me semble plus prudent, pour ceux qui ont la nostalgie «Winrarera». Voir le premier commentaire sur ce lien, où il explique ce qui doit être fait pour le faire fonctionner dans Plasma.

    1.    richo dit

      Merci pour l'explication

  2.   Barbara dit

    Quel est l'intérêt de sauter Linux si nous allons continuer à préférer les applications Windows, surtout quand il y a tant de choix de compression ou de décompression pour Linux ? Ce post ne fait qu'encourager les mauvaises pratiques et la médiocrité.

  3.   richo dit

    merci pour la remarque