Google pousse les utilisateurs de Chromium, un moteur largement utilisé, à passer à Chrome

Chrome sans API Google

Le navigateur Web le plus utilisé au monde est Chrome, développé par Google. Si on parle de son moteur, les choses s'améliorent encore, car Chromium est celui qui en fait bouger d'autres comme Opera, Vivaldi ou courageux, donc la partie société d'Alphabet devrait être satisfaite. Mais ce n'est pas le cas, du moins on peut le penser après le dernier mouvement effectué par la société du célèbre moteur de recherche et repris par un développeur qui collabore avec Fedora.

Comme nous pouvons le lire ce fil Twitter, Google a annoncé qu'il ne prendrait plus en charge la synchronisation et les autres API "exclusives à Google". Cela se traduira par d'autres navigateurs, tels que Chromium qui incluent certaines distributions comme Fedora, deviendront moins fonctionnels dans ce qui, personnellement, ne semble pas être l'un des meilleurs mouvements que Google puisse faire et je pense que cela a été fait de mauvaise foi.

Google rendra les autres navigateurs moins fonctionnels

Google a annoncé qu'il coupait l'accès à Sync et aux "autres API exclusives de Google" à toutes les versions, à l'exception de Google Chrome. Cela rendra la version Chromium de Fedora beaucoup moins fonctionnelle (avec toutes les autres distributions Chromium packagées). Notamment, Google a accordé aux créateurs des packages de distribution Chromium ces droits d'accès en 2013 via des clés API, en particulier pour que nous puissions avoir des versions open source de Chromium avec (presque) la parité des fonctionnalités avec Chrome. Le raisonnement donné pour ce changement? Google ne souhaite pas que les utilisateurs puissent "accéder à leurs données de synchronisation Chrome personnelles (telles que les favoris) ... avec un navigateur autre que Google, basé sur Chromium". Ils ne comblent pas une faille de sécurité, ils exigent simplement que tout le monde utilise Chrome.

Comme moi, Callaway est clair à ce sujet, et le dit à la fin de la citation. Non pas qu'ils font quoi que ce soit pour notre sécuritéAu lieu de cela, l'intention de Google est que chacun utilise le navigateur qu'il contrôle à 100%.

Ce qui se passera dans le futur est inconnu, mais Callaway doute que ce serait une bonne option d'offrir Chromium dans Fedora s'il est coupé, et dit à la société que Sundar Pichai s'exécute qu'il est encore temps de rectifier cette décision tyrannique. Certains navigateurs basés sur Chrome Ils utilisent leur propre système de synchronisation, donc ne pas pouvoir synchroniser les mots de passe et les signets ne serait pas un gros problème, mais ce n'est pas le cas avec Chromium. Il faudra aussi voir s'il est possible de récupérer la synchronisation avec une future extension ou s'ils obligent à tout synchroniser manuellement, en plus de cela il reste à voir avec quelles autres coupures nous surprendront.

Pour le moment, je suis heureux d'utiliser Firefox, même si j'espère que l'entreprise recule.


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

4 commentaires, laissez le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données : AB Internet Networks 2008 SL
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.

  1.   Jaime dit

    Eh bien, donnez x l'œillet à Chrome ... et à Google, et arrêtez de collecter autant de données utilisateur ... ..

  2.   Cloué dit

    AOSP n'inclut pas les services Google, il semble donc qu'ils soient similaires aux autres Google open source.

  3.   Morgan trimax dit

    voici l'opportunité pour ces gens qui pensent être des "hackers" et rêvent de construire leur propre "distribution" GNU, comme si plus de distributions étaient nécessaires, il existe de nombreuses applications pour linux mais elles doivent être mises à jour ou renouvelées mais pas folles le «cube» ennuyeux et inutile qui à l'époque était décrit comme un «miracle» de l'ingénierie «open source»

  4.   Javi dit

    Les USA et Google recherchent ce qui sera sûrement dans un avenir pas trop lointain la naissance d'un nouveau système d'exploitation créé par Huawei ou une autre entreprise chinoise qui fera une concurrence féroce à toutes les entreprises américaines, il est possible que nous gagnions tous les utilisateurs à condition de respecter les aspects liés à la protection des données.