Redonner vie à un vieux notebook avec Debian et Raspberry Desktop

 

Faire revivre un vieux cahier Cela aurait pu être l'une de ces histoires d'amour que le cinéma nous livre pour la Saint-Valentin. Une fille qui croyait avoir été abandonnée pour toujours, trouve un garçon qui fait ressortir le meilleur d'elle-même et lui donne une nouvelle vie. Seulement c'était une semaine après la Saint-Valentin et la fille est un vieux cahier. Quant au gars, c'est Debian Buster avec le bureau Raspberry Pi.

Je souhaitais depuis longtemps avoir un Chromebook, non pas en tant qu'appareil mais en tant que concept. L'idée d'un ordinateur avec un système d'exploitation léger avec rien de plus qu'un navigateur qui peut être utilisé pour se connecter à des applications en ligne. La seule chose qui au lieu de Google, ce serait ma propre installation Nextcloud.

La fille d'un ami a jeté un vieux ordinateur portable Compaq Presario CQ40300LA, opportunité dont j'ai profité à la volée. Les caractéristiques de l'équipement sont:

  • Écran LCD de 14.1 pouces
  • Microprocesseur Intel Celeron 585 2,16 GHz
  • Carte vidéo Intel Graphics Media Accelerator 4500M (intégrée)
  • 2 Go de RAM DDR1
  • Disque dur de 160 Go
  • Graveur de DVD
  • Haut-parleurs Altec Lansing
  • Webcam avec microphone
  • Système d'exploitation Windows Vista
  • Batterie au lithium-ion à 6 cellules (47 Wh)

Inutile de dire que la première chose que j'ai faite lorsque j'ai eu l'ordinateur portable en ma possession a été de me débarrasser de Windows Vista. Étant donné que le projet Chromebook est reporté jusqu'à ce que j'achète une nouvelle batterie, je voulais essayer une distribution complète qui fonctionnerait sur des ordinateurs légers.

Faire revivre un vieux cahier

J'ai commencé par essayer certaines des distributions dérivées de Manjaro, mais le programme d'installation était inflexible avec la quantité de RAM et a refusé de continuer.

Ensuite, j'ai essayé avec Lubuntu 20.10. Dans ce cas, l'installation s'est bien déroulée, tout comme le démarrage. Il y avait deux inconvénients. Je suis très myope et j'ai eu du mal à voir les menus. D'un autre côté, j'ai dû installer Chromium car essayer d'ouvrir n'importe quelle page avec Firefox gèlerait le système.

Le prochain sur la liste était Linux Mint 20.1 avec le bureau XFCE. L'installation s'est bien déroulée et l'opération une fois installée était tout simplement parfaite.

Mais, il n'y avait pas de chimie. Ce n'était pas un équipement que je voulais utiliser si ce n'était pas nécessaire. Je viens de brancher l'ordinateur pour mettre à jour le système d'exploitation.

Coup de foudre

Certains des comptes que je suis sur Twitter ont commenté une version du système d'exploitation Raspberry Pi créée pour les ordinateurs de bureau.

S'appuyant sur Debian Buster, la distribution fournit le bureau du système d'exploitation Raspberry Pi, ainsi que la plupart des logiciels fournis avec le système d'exploitation Raspberry Pi, pour tout ordinateur PC ou Apple Mac.. Bien que l'image téléchargée soit utilisée à la fois pour 32 et 64 bits, le programme d'installation du programme vous permettra de choisir l'architecture pour laquelle vous souhaitez les installer.

Le support d'installation peut être créé avec l'un des outils courants. Si vous utilisez une clé USB, au démarrage, vous aurez la possibilité de démarrer en mode live avec persistance ou sans persistance. (En utilisant la persistance, vous pouvez conserver les modifications que vous apportez au support d'installation et elles seront chargées à chaque démarrage.

Si je n'avais pas vu qu'il était livré avec Windows Vista et installé personnellement Raspberry Pi Desktop, j'aurais juré qu'il s'agissait du système d'exploitation qui venait de l'usine. L'intégration est si parfaite que même le bouton d'arrêt fonctionne, ce qui ne s'est produit avec aucune des deux autres distributions Linux que j'ai essayées.

Le réseau WiFi et la webcam ont fonctionné la première fois. Les performances du bureau en mode direct et une fois installé sont totalement fluides. En fait, j'avais cinq onglets Chromium ouverts sans problème.

L'interface graphique rappelle beaucoup l'ancien GNOME. Une barre supérieure qui vous donne accès au menu des applications, au navigateur et au gestionnaire de fichiers sur son côté gauche. Sur le côté droit l'horloge et les indicateurs.

Parmi la sélection de logiciels, nous trouvons d'anciennes connaissances; LibreOffice, le lecteur vidéo VLC et le navigateur Chromium. De plus, une sélection d'environnements de développement pour Python et Java et un émulateur IC sont inclus.

Depuis le Centre logiciel, vous pouvez ajouter divers titres parmi ceux disponibles pour GNOME et KDE.

Un inconvénient est qu'il n'est pas entièrement traduit, de sorte que le nom des dossiers et le menu de certaines applications restent en anglais.

Plus d'informations


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

10 commentaires, laissez le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données : AB Internet Networks 2008 SL
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.

  1.   Davino siège dit

    Ça a l'air bien, y aura-t-il un tutoriel sur la façon de l'installer sur youtube?

    1.    Diego allemand Gonzalez dit

      Je n'ai pas regardé, de toute façon, il s'installe comme n'importe quel Debian

    2.    zack dit

      C'est du luxe, il vous suffit de retirer la télémétrie de Microsoft.

  2.   Mephisto Feles dit

    J'ai un Dell Latitudes D610 de 2005 depuis quelques temps fonctionnant avec Debian 10 Stable 32 bits, avec environnement Mate et ça marche 1A, sans envier plus de modernité

  3.   Tyga dit

    Meilleur test Bunsenlabs avec openbox et tout va bien J'ai un Acer avec Intel Atom et cela fonctionne bien

  4.   Mephisto Feles dit

    J'ai un ordinateur portable Dell Latitude D610 de 2005, un disque dur de 40 Go, un Pentium 32 bits et 2 Go de RAM fonctionnant de manière enviable avec l'environnement graphique Debian 10 Stable and Mate, mieux qu'un nouveau. Ils ne font pas comme avant…

  5.   Miguel Rodriguez dit

    Ugh, il est de plus en plus complexe de ressusciter un ancien équipement, en particulier malgré sa compatibilité avec les systèmes 64 bits, la plupart de ces équipements ont été conçus avec des systèmes 32 bits à l'esprit et par conséquent, les ressources sont généralement très limitées lorsque vous souhaitez installer un Système 64 bits.

    1.    Gerardo dit

      Miguel. Il y a des options pour tout. J'ai un dell inspiron 1525 uniquement en tant que lecteur, avec PuppyLinux, vous pouvez mettre à jour Firefox et il exécute à la fois Netflix et Prime, Disney, DirectvGO et toute plate-forme sans coupures ou quoi que ce soit.
      Même Spotyfi des modules complémentaires de Firefox

  6.   Gerardo dit

    Il m'est venu l'année dernière, ñCompaq Presario 40. Seul l'écran ne fonctionne pas, il est donc connecté à un moniteur.
    Ubuntu 16 + mupen64 + mame + znes. Un grand objectif pour passer la quarantaine

  7.   Alex dit

    Ce portable a un Mobile Intel GL40 à coup sûr qu'il pourrait utiliser une mise à jour du processeur, je suis presque sûr que le chipset qu'il possède prend en charge un Intel Core 2 Duo T7200 et avec 2 modules de 2 Go DDR2 800 MHz et un disque SSD économique de 120 Go ArchLinux se déplacerait parfaitement bien avec LXDE