Debian vous demande de désactiver HyperThreading si vous avez les derniers processeurs Intel

Logo Intel

Récemment, un bug sérieux est apparu. Ce bug affecte les utilisateurs disposant des derniers processeurs Intel, Processeurs des plates-formes Intel Skylake et Kaby Lake. Plates-formes qui pourraient nous faire perdre des données et même entraîner un comportement anormal et imprévisible du système d'exploitation.

Les premiers à avoir remarqué ce bogue sérieux ont été les développeurs Debian, qui ont alerté sur le problème et ont indiqué une solution possible à ce problème. Cependant, ce problème affecte tous les systèmes d'exploitation, c'est-à-dire que la plate-forme que nous utilisons n'a pas d'importance car elle nous affectera si nous avons ces processeurs.Depuis Debian, il est recommandé ou soit désactiver HyperThreading ou mettre à jour le microcode du processeur. Debian a déjà publié une mise à jour du microcode du processeur pour Debian Jessie et le tout nouveau Debian Stretch. Mais malgré cela, il existe toujours des distributions et des utilisateurs qui n'ont pas mis à jour ou ne mettront pas à jour leur distribution, donc il est recommandé d'aller dans le BIOS et de désactiver HyperThreading. Le problème sur lequel les développeurs Debian commentent réside dans l'HyperThreading des nouveaux processeurs Intel, donc sa désactivation résout momentanément le problème, mais il est toujours là.

Pour sa part, Intel n'a pas commenté ce bogue ou sur la façon de résoudre le problème que les gars de Debian rapportent, mais tout comme Intel est silencieux, d'autres entreprises et développeurs le font également. Apparemment, ce bug est passé inaperçu pour tout le monde. Et c'est sérieux car selon Debian, Ce bogue est responsable des messages d'erreur tels que des données corrompues, des pertes de données, etc.. Erreurs critiques pour les utilisateurs de serveurs et d'autres ordinateurs utilisant ces processeurs Intel.

Dans tous les cas, que nous ayons ou non le microcode mis à jour, il est préférable de désactiver HyperThreading, au moins jusqu'à ce qu'Intel, le propriétaire de la plate-forme, le décide. Au moins, notre équipe sera en sécurité, tu ne penses pas?


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

4 commentaires, laissez le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données : AB Internet Networks 2008 SL
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.

  1.   Conceptions RRE dit

    Le libellé est très vague. Très paresseux.

    «… Ils ont alerté sur le problème et ont indiqué une solution possible à ce problème. Cependant, ce problème affecte… ». Corrigez cela.

    Et où sont les sources?

  2.   Rolo dit

    Quelle tristesse de lire des commentaires comme ceux de @RREDesigns qui ne prennent pas en compte le dévouement et l'effort.
    Est-il simple de critiquer sans rien contribuer, à moins que @RREDesigns ne veuille faire un article à publier sur linuxadictos

  3.   Léonard Ramirez dit

    Selon rolo

  4.   Vinix dit

    Mensonge, cela affecte TOUT l'hyperthreading. J'ai un ancien PC de test, un PIV mononucléé à 3.04 GHz avec HT. Le Win10 le tire sans problème et avec le HT activé sous Linux, il meurt avec une triste menthe.