Debian a poursuivi le domaine debian.community pour avoir critiqué le projet 

demande

Le projet Debian, l'asbl SPI (Software in the Public Interest) et Debian.ch, qui représente Debian en Suisse, ils ont gagné un procès de l'Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI) qui impliquait un domaine debian.community qui a hébergé un blog critiquant le projet et ses contributeurs, ainsi que la publication de discussions confidentielles sur la liste de diffusion debian-private.

Contrairement au cas d'échec similaire présenté par Red Hat sur le domaine WeMakeFedora.org, dans laquelle la Cour a jugé que, selon les informations publiées sur le site WeMakeFedora.org, l'activité de l'auteur relève de la catégorie de l'usage loyal de la marque, puisque le nom Fedora est utilisé par le défendeur pour identifier le thème du site qui publie des avis sur Red Hat.

Le site lui-même est non commercial et son auteur ne tente pas de le faire passer pour le résultat des activités de Red Hat ou d'induire les utilisateurs en erreur.

Dans ce nouveau cas Revendications debian.community confirmées et domaine debian.community transféré au projet Debian. La violation de la marque Debian est citée comme raison formelle du transfert du domaine. L'auteur du site debian.community a annoncé qu'il a enregistré un nouveau site, "suicide.fyi", pour la publication continue, où il continuera à publier des critiques de Debian.

Le défendeur n'a aucun droit ou intérêt légitime en ce qui concerne le nom de domaine litigieux, le défendeur est une personne qui a cessé d'être un développeur Debian en 2018. Votre utilisation de
Les marques déposées DEBIAN sont expressément interdites par la version 2.0 (2013) de la politique sur les marques déposées de Debian, qui interdit l'utilisation des marques déposées de manière trompeuse ou fausse ou d'une manière qui discrédite Debian, comme la publicité mensongère. Cette politique interdit également l'utilisation des marques déposées de Debian sans autorisation préalable d'une manière qui suggère une affiliation ou une approbation par le projet ou la communauté Debian, si ce n'est pas vrai ; l'utilisation d'un nom qui prête à confusion avec les marques déposées de Debian ; et l'utilisation de la marque Debian dans un nom de domaine, avec ou sans intention commerciale.

 Il n'y a aucune preuve que le Défendeur utilise ou se prépare à utiliser le nom de domaine litigieux dans le cadre d'une offre de biens ou de services. Le Défendeur n'est pas communément connu pour le nom de domaine en litige…

Daniel Pocock a utilisé les domaines debian.community et WeMakeFedora.org pour publier des critiques aux contributeurs des projets Debian, Fedora et Red Hat. De telles critiques ont provoqué le mécontentement des participants, car certains les ont perçues comme des attaques personnelles.

Dans le cas du domaine WeMakeFedora.org, le tribunal a estimé que l'activité sur le site relevait de la catégorie de l'utilisation loyale de la marque, puisque le défendeur utilise le nom Fedora pour identifier le sujet du site et le site qu'il contient. n'est pas commercial et son auteur n'essaie pas de le faire passer pour l'œuvre de Red Hat ou d'induire les utilisateurs en erreur.

Daniel Pocock était auparavant responsable de Fedora et Debian et maintenu plusieurs packages, mais à la suite de la conflit, s'est opposé à la communauté, a commencé à troller à certains participants et de publier des critiques, principalement dirigées contre l'imposition d'un code de conduite, l'ingérence dans la communauté et la promotion de diverses initiatives menées par des militants du mouvement pour la justice sociale.

Par exemple, Daniel a tenté d'attirer l'attention sur les activités de Molly de Blanc qui, selon lui, sous prétexte de promouvoir un code de conduite, se livrait au harcèlement de ceux qui n'étaient pas d'accord avec son point de vue et tentait de manipuler le comportement des membres de la communauté (Molly est l'auteur d'une lettre ouverte contre Stallman).

Pour ses commentaires caustiques, Daniel Pocock a été banni des plateformes de discussion ou exclu du nombre de participants à des projets tels que Debian, Fedora, FSF Europe, Alpine Linux et FOSDEM, mais a continué à attaquer leurs sites.

Si vous voulez en savoir plus, vous pouvez consulter les détails dans le lien suivant.


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données : AB Internet Networks 2008 SL
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.