Debian 11.2 est là avec des correctifs de sécurité et des corrections de bogues

Debian 11.2

Contrairement à son élève le plus avancé, également connu sous le nom d'Ubuntu, les développeurs à l'origine de ce projet n'ont pas de feuille de route définie dans le temps. Ils jettent les choses quand ils les ont prêts, et après le lancement du mise à jour du point précédent qui est arrivé début octobre, il y a quelques instants ils ont libéré Debian 11.2. Comme d'habitude, le projet Debian nous rappelle de ne pas devenir fou avec ces versions, c'est-à-dire qu'il ne s'agit pas d'une version totalement nouvelle de votre système d'exploitation.

Cette version a eu lieu plus de deux mois après Debian 11.1 et nous a été publiée pour couvrir 30 failles de sécurité et corriger 64 bugs. Parmi les failles de sécurité qu'ils ont corrigées, il y en a une très importante que de nombreux projets doivent corriger, et pas seulement celles liées à Linux, comme celle du vulnérabilité log4j2.

Debian 11.2 peut être installé à partir du même système d'exploitation

Le projet Debian est heureux d'annoncer la deuxième mise à jour de sa distribution stable Debian 11 (nom de code bullseye). Cette version unique ajoute principalement des correctifs pour les problèmes de sécurité, ainsi que quelques ajustements pour les problèmes graves. Les avis de sécurité ont déjà été publiés séparément et sont référencés lorsqu'ils sont disponibles.

Les utilisateurs existants peuvent désormais installer les packages Debian 11.2 depuis le centre logiciel ou depuis le terminal avec la commande mise à jour sudo apt && sudo apt mise à jour complète. Pour nouvelles installations, la nouvelle ISO est déjà celle avec la numérotation 11.2.

Debian 11 a été publié le 14 août et est venu avec des nouvelles comme le noyau Linux 5.10, les bureaux GNOME 3.38 et Plasma 5.20, entre autres, pris en charge jusqu'en 2026 et d'autres améliorations telles que la prise en charge native d'exFAT. Ils en ont également profité pour mettre à jour les packages, notamment GIMP 2.10.22, Vim 8.2, Python 3.9.1 et plus de 59.000 XNUMX autres packages qui permettront d'améliorer, ou plutôt de mettre à jour l'expérience utilisateur lors de l'utilisation des derniers logiciels.


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

Un commentaire, laissez le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données : AB Internet Networks 2008 SL
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.

  1.   Cesar de los RABOS dit

    Je suis un utilisateur de Debian... mais depuis la version 7, le support matériel est au détriment, notamment avec AMD et son "GPU Type : Radeon", mieux NVIDIA ; Je ne peux pas parler d'Intel, car je ne travaille pas avec cette ligne.
    C'est incroyable, mais jusqu'en 2016 "Squeeze" était LTS, c'est toujours redoutable -la consommation de ressources très faibles en 6 secondes vous vous connectez avec UN SSD-, ce que je fais c'est utiliser une machine virtuelle pour surfer sur Internet et en utiliser un peu plus programmes à jour.
    openSUSE, que je n'aime pas beaucoup, ne pose actuellement aucun problème d'installation, avant c'était le chaos... mais je préfère quand même Debian, car vous n'avez jamais à réinstaller si vous changez de PC !