Comparaison BSD vs. Linux: toute la vérité

beastie et smoking

Il ya beaucoup de comparatif de ce type sur Internet, mais la grande majorité est faite par de fervents défenseurs de BSD. Cela les rend peu fiables et impartiaux, j'ai donc décidé de faire cette comparaison personnelle. En tant qu'utilisateur des distributions Linux et FreeBSD, je peux être assez clair lorsqu'il s'agit d'analyser les deux systèmes, à la fois leurs avantages et leurs inconvénients. Au préalable, je tiens à préciser que les deux sont de très bons systèmes et, surtout, gratuits. Avec cela, je ne veux pas laisser BSD mauvais pour lui-même, mais pour expliquer pourquoi Linux est sorti victorieux et est plus répandu.

Quelle saveur préférez-vous? Linux a des centaines de distributions qui sont adaptés aux besoins des utilisateurs finaux ou à différents syndicats. Au lieu de cela, BSD a des variantes qui se concentrent sur quelque chose de spécifique, comme les performances (FreeBSD), la potabilité (NetBSD), la sécurité (OpenBSD), etc.

El développement dans le cas de BSD, il est réalisé par des groupes de hackers (Core Team) et d'autres qui ont l'intention de rendre le système d'exploitation complet. Linux, en revanche, est un noyau, pas un système d'exploitation complet, et il est développé en collaboration avec des entreprises, des pirates informatiques, des programmeurs de noyau et d'autres contributeurs de la communauté. Linux a certainement plus de contributions et progresse plus rapidement.

En ce qui concerne licences, BSD est une licence propriétaire pour les systèmes d'exploitation BSD. Cette licence est très non restrictive, car elle permet aux dérivés ou forks d'avoir tout type de licence, c'est pourquoi il peut y avoir des BSD commerciaux et fermés, un exemple le Apple MacOSX (CLUF licencié et payé). Au contraire, GPL est la licence sous Linux et elle est plus restrictive, ne permettant pas la fermeture des dérivés. Nous ne verrons donc jamais un Linux qui ne soit pas gratuit.

La stabilité et robustesse c'est plutôt bon dans les deux cas, à la fois sous Linux et BSD. Mais si l'un devait être mis en évidence au-dessus de l'autre, ce serait Linux. BSD a des problèmes de stabilité lorsqu'il travaille avec certains programmes modernes. Étant des noyaux monolithiques, les pilotes affectent la stabilité du noyau en cas de problème. BSD a des problèmes pour débrancher une clé USB sans d'abord la démonter, ce qui génère une panique du noyau. Linux, en revanche, est plus modulaire et permet de supprimer ou d'ajouter des modules plus facilement sans affecter la stabilité du noyau et sans avoir à redémarrer.

El la performance est un autre terrain marécageux dont il existe de nombreuses légendes. FreeBSD est un BSD hautes performances spécialement optimisé. Mais est-ce plus rapide que Linux? Il serait nécessaire de l'analyser soigneusement, la vérité est que dans de nombreux tests Benchmarks effectués par Phoronix, ils ont révélé que BSD est plus lent que les distributions Linux. L'une des raisons du démantèlement du mythe est que BSD est développé sur des ordinateurs Mac OS X qui utilisent le compilateur Clang, un compilateur qui ne se distingue pas précisément pour être l'un des meilleurs. Linux pour sa part est développé grâce au compilateur GCC et celui-ci peut se vanter d'être le meilleur et celui qui génère le code le plus efficace.

Linux est plus assurance pour des contributions telles que SELinux et AppArmor, sans oublier la vaste communauté de développeurs qui vérifient constamment le code pour les bogues et les vulnérabilités et l'améliorent fréquemment. BSD n'est pas aussi audité et donc, bien qu'ils disent que dans BSD, il est plus facile de détecter et de corriger les erreurs par la hiérarchie de l'équipe de développement, ce n'est pas tout à fait vrai. OpenBSD est le BSD destiné à la sécurité et donc le plus sécurisé, mais dans quelle mesure… et en plus sachant que Theo de Raadt, responsable du projet OpenBSD et OpenSSH, a accepté de laisser des portes dérobées pour que le FBI puisse pénétrer ces systèmes.

Dans la section facilité d'utilisationLinux a atteint le grand public avec Ubuntu et il est aujourd'hui plus facile à utiliser que de nombreux BSD. Les deux sont équipés d'interfaces graphiques qui rendent tout plus intuitif, mais Linux a encore progressé à cet égard. En fait, même PCBSD, GhostBSD ou DesktopBSD, clairement orientés vers l'utilisateur domestique, n'ont pas réussi à suivre la grande majorité des distributions Linux.

En ce qui concerne compatibilité matérielleLinux prend en charge les nouvelles technologies et plus de matériel plus rapidement. En fait, Linux n'a pas grand-chose à envier à Windows ou Mac OS X. Dans ce domaine, BSD est à des années-lumière, se retrouvant dans l'état où était Linux il y a dix ans. Une grande partie du problème avec le matériel BSD vient de son développement, puisqu'il est implémenté à l'aide de systèmes Mac OS X, les tests sont effectués sur ces machines en virtualisant le système avec VMWare. Ce qui fonctionne dans la virtualisation peut ne pas fonctionner lors du test du système sur une machine réelle.

El logiciel disponible pour Linux, il est plus large que celui disponible pour les BSD, bien qu'en défense il faut dire que les logiciels Linux peuvent être installés sur BSD en permettant la compatibilité à cet effet. Dans ce domaine, il peut gagner BSD, car il a également des projets comme Wine et d'autres émulateurs qui font fonctionner les logiciels d'autres systèmes d'exploitation. En revanche, lors de l'analyse de la catégorie des jeux vidéo, Linux l'emporte sur un glissement de terrain. Il existe de plus en plus de jeux vidéo pour le système pingouin, alors que ceux-ci sont rares pour BSD.

NetBSD, le système portable par excellence a été porté pour plus de 56 architectures ou familles de matériels. Pensez-vous qu'il bat Linux? Eh bien non, Linux a été porté sur une centaine de plates-formes (VAX, AMD64, x86, Itanium, SPARC, Alpha, MIPS, AVR32, Blackfin, ARM, ARC, Microblaze, SuperH, s390, PA-RISC, Xtensa, OpenRISC, PowerPC, m68k, etc.).

Vous pouvez voir la comparaison BSD vs. Linux plus agrandi et complet dans le blog Architechnology. J'espère que vous avez aimé cette comparaison et que vous savez apprécier le bien du système GNU / Linux, au lieu de critiquer les autres systèmes sans savoir de quoi ils parlent.

Plus d'informations - Jordan Hubbard One laisse Apple

La source - Architecture


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

44 commentaires, laissez le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données : AB Internet Networks 2008 SL
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.

  1.   Apollon Aguirre Macias dit

    Bonne information, je ne savais pas que les systèmes BSD avaient plus de "saveurs", je ne connaissais que le FREEBSD et l'OPENBSD

  2.   Jean dit

    Vous dites que vous serez impartial, mais je ne vois pas de comparaison des avantages de BSD. Être juste capable d'exécuter des binaires Linux.
    BSD nous offre des systèmes très robustes, très stables et ce sont des projets plus sérieux que Linux. Le processus de génération de versions est beaucoup plus strict et contrôlé (sans oublier que FreeBSD est un système d'exploitation complet et que Linux n'est que le noyau).
    Par contre, tout est beaucoup plus organisé, la documentation est excellente et les pages de manuel extraordinaires.
    En ce qui concerne l'utilisation des deux systèmes, dans certains cas, FreeBSD est meilleur, dans d'autres GNU / Linux. J'ai eu des expériences avec un trafic élevé où FreeBSD fonctionne mieux.
    Sans aucun doute, pour un utilisateur normal sur un PC de bureau, GNU / Linux est la meilleure option, en raison du support qu'il offre en matière de matériel et en raison du développement de distributions orientées vers la facilité d'utilisation. Mais dans les serveurs, c'est un problème à analyser, par exemple je ferais plus confiance à un OpenBSD ou FreeBSD agissant comme un pare-feu, en raison de la robustesse dans ce scénario et à cause du pare-feu lui-même (c'est très personnel, mais je préfère pf plutôt que iptables).
    Je vois le développement Linux comme un groupe de personnes qui veulent couvrir autant de matériel que possible, sans entrer trop strictement dans les questions de sécurité. En revanche, le matériel pris en charge dans le BSD est moindre, mais il est garanti qu'il fonctionne de manière très stable dans ce qu'il prend en charge. Peut-être que les progrès sont plus lents, en raison du nombre réduit de développeurs par rapport à Linux, du soutien des entreprises, etc. Mais je le vois beaucoup plus sérieux.
    Un autre sujet très important dans BSD est l'arborescence des ports, elle nous permet d'installer des logiciels à partir du code source, avec l'avantage évident de pouvoir le modifier et l'adapter à nos besoins. Ou compiler avec des drapeaux qui nous donneraient un avantage en fonction de notre architecture.
    En ce qui concerne les licences, le BSD semble plus simple et plus logique. Car si on parle de liberté, la GPL nous interdit de modifier les programmes et de distribuer des binaires sans le code source, alors que BSD ne l'est pas. N'est-ce pas une restriction à la liberté? Avec la licence BSD, je suis libre de faire ce que je veux avec le code.
    En conclusion, les deux sont de très bons systèmes. Cela dépendra du cadre dans lequel ils vont être utilisés ou du goût et de l'expérience de chacun pour décider dans lequel rester.

    1.    ANM dit

      Ne sois pas un idiot Juan. La GPL garantit que le logiciel reste gratuit. C'est une restriction vers un aspect de liberté absolue, pour lui permettre de rester libre, pas absolument.
      GNU / Linux est audité par de nombreuses entreprises. BSD pour quelques-uns seulement.
      Vous disposez d'outils plus performants que BSD et son approche de l'innovation vous permet d'améliorer la technologie et de participer à un grand nombre de scénarios.
      FreeBSD n'est bon que de manière très centralisée.
      Et arrêtez d'être un imbécile, il est plus courant pour les fans de BSD d'attaquer GNU / Linux.
      De plus, FreeBSD dans le support matériel est loin derrière à bien des égards. BSD n'est pertinent que dans de petites zones.

      1.    ton nom dit

        Hola Anm, me pareces un maleducado por tu forma de dirigirte a otros usuarios insultando, además te equivocas estrepitósamente porque aunque la licencia GPL en teoría protege la libertad con el copyleft, en la práctica Linux está repleto de blobs binarios de los que el código fuente il n'est pas disponible. Et cela n'est pas dit par moi, il est dit par exemple par Greg Kroah, l'un des principaux développeurs Linux, que Linux viole la GPL.

        http://www.kroah.com/log/linux/ols_2006_keynote.html

        Donc, si vous n'utilisez pas linux-libre ou le noyau que Debian fournit par défaut, votre noyau est loin d'être gratuit et j'espère que vous n'utilisez pas le plugin Adobe Flash, car ce n'est pas gratuit non plus, ni le client Skype , Spotify etc.

        La plupart des utilisateurs de Linux détestent Microsoft. Savez-vous que Microsoft est l'une des entreprises qui contribue le plus au noyau? Comme beaucoup d'autres entreprises à l'éthique douteuse. Voilà, tout est très social.

        Et puis cette autre chose que vous dites que le monde BSD n'innove pas, avez-vous utilisé SSH? Il a été développé par les gens d'OpenBSD, des protocoles comme TCP / IP et DNS, les piliers d'Internet, ont une grande influence sur le monde Unix et BSD, quand on a découvert que le SSL ouvert ressemblait au fromage de Gruyer du nombre de trous le premier. pour travailler sur une implémentation fiable étaient les gens d'OpenBSD avec LibreSSL. ZFS Savez-vous ce que c'est? les premiers à créer un portage étaient les gens de FreeBSD, savez-vous ce qu'est pkgsrc, l'un des systèmes de paquets les plus avancés? Connaissez-vous DranonflyBSD l'un des systèmes d'exploitation les plus avancés? Et les cages de FreeBSD qui, jusque-là, très peu d'entreprises avaient fait quelque chose de similaire. Et ainsi de suite pendant un long moment, etc.

        Et puis vous vous permettez d'appeler des fanatiques d'utilisateurs de BSD ... mais s'il vous plaît, si vous êtes ignorant sur une question au moins ne le diffusez pas avec cette arrogance, vous fanatique.

        Enfin, commentez que cela est signé par un utilisateur GNU / Linux qui préfère la licence GPL pour son aspect social, mais je reconnais que les gens de BSD font très bien les choses alors que Linux est de plus en plus un poison du noyau plein de correctifs et de blobs binaires que chaque entreprise met pour soutenir leurs produits.

        1.    noobsaibot73 dit

          Dans certaines parties, rejoignez-moi, je suis d'accord avec vous:

          1) Anm est impoli, ne pas être d'accord est logique et normal, cela génère un débat et c'est une bonne chose de ne pas insulter.
          2) BSD n'est pas un mauvais système d'exploitation, peu importe qui il peut être, ce qui se passe, c'est que pour certaines choses, il est meilleur que Linux et pour d'autres pas, en tenant compte de vos goûts et de vos besoins, vous pouvez en utiliser un ou le autre et aussi quelque chose de mieux, à utiliser les deux, en se complétant mutuellement.
          3) Ce n'est pas exactement qu'il contribue au noyau, c'est qu'ils ont vu le potentiel de Linux (celui qui auparavant n'autorisait pas l'accès depuis une partition Windows) et maintenant (quelle girouette), pour payer il a été dit, pour pouvoir l'utiliser (le noyau). Comment? Eh bien si vous regardez de plus en plus de distributions Linux, vous avez des applications Windows, comme Skype, ou un accès aux applications Office ... Oui, Linux embarque de plus en plus de logiciels propriétaires (Nvidia et pilotes tiers, Chrome, Dropbox, Steam , le plugin Flash Player, Teamviewer, Opera, Spotify, Crossover, Vivaldi, WPS et bien d'autres qui m'ont laissé dans le pipeline). Et il a également un logiciel espion (si Microsoft a reconnu que Skype vous espionne, vous pouvez le rechercher sur Google et le voir par vous-même).
          4) Mais cela ne s'arrête pas là, non seulement Microsoft le fait, mais Canonical le fait aussi. Certains se souviendront d'un gars qui vous a dit télémétrie Ubuntu, ils lui ont envoyé une note légale de Canonical, lui ordonnant de cesser d'utiliser le terme Ubuntu et son logo (il ne pouvait donc pas en parler).
          Ubuntu et ses dérivés officiels (Xubuntu, Lubuntu ...) ne contiennent pas seulement de nombreux logiciels propriétaires, ils espionnent tout ce que vous faites. Ce type, sur son blog, a expliqué comment désactiver toute cette télémétrie / logiciel espion pour qu'ils ne jouent pas avec votre vie privée ...
          5) BSD est meilleur que Linux à certains égards et pire à d'autres, mais cela n'en fait pas du tout un mauvais système d'exploitation.
          6) Au sujet des logiciels propriétaires et des logiciels espions, malheureusement, Linux, dans de nombreuses distributions, n'est plus gratuit, et a des logiciels espions, félicitations, une étape de plus pour ressembler à Windows. BSD dans ce sens est toujours gratuit et sans ce logiciel espion appelé skype.
          7) Nous devrions nous inquiéter de ce que fait Microsoft avec Linux ... Les distributions Linux 100% gratuites sont de moins en moins nombreuses.

    2.    vagabond dit

      Il est vrai que BSD peut être très efficace comme pare-feu, mais lorsque vous voulez des options plus avancées comme l'équilibrage des données QOS ou la configuration d'un serveur Radius, cela n'existe pas dans BSD. Il est très limité en termes d'options sous Linux, il existe des milliers de modules de noyau pour gérer un serveur lorsque vous voulez commencer à faire des choses un peu plus avancées BSD échoue. Après celui de l'arborescence des ports ... pour cela il y a Gentoo et même Arch avec son Arch Build System.

      1.    ahoj dit

        c'est un mensonge que Microsoft est celui qui contribue le plus au noyau. Une fois que vous corrigez cette approche, vous avancerez quelque chose.

  3.   Jean dit

    Avec toute la vérité? S'il vous plait…. Linux plus sécurisé que BSD? Plus efficace? Mère…

  4.   satartique dit

    Vous devriez mieux vous documenter. Theo n'a jamais accepté de laisser des portes dérobées sur OpenBSD. De plus, Darpa a cessé de faire des dons pour avoir critiqué la politique internationale des États-Unis. De plus, le code OpenBSD a été audité et il n'y a pas de portes dérobées, et cela a été fait pour prouver une fausse accusation.

  5.   Jean dit

    Quelle comparaison juste (?), Je ne vois que des commentaires en faveur de Linux et bla bla bla. Je suis un utilisateur Linux mais j'ai toujours aimé * BSD.
    Que BSD est comme Linux il y a 10 ans? Quelle grande spupidité avez-vous à lire avec ce pseudo expert Internet. Presque toujours les nouvelles technologies sont en BSD et Linux avec au plus 3 mois de différence (par exemple la commande TRIM, AHCI, IPv6 et bien d'autres)
    Quoi qu'il en soit, je pense que les jihadistes de GNU sont ennuyés que BSD n'utilise pas les licences GPL, utilise son compilateur gcc et se qualifie de logiciel libre et tout ce verbiage.

  6.   moltisanti dit

    Bref, je viens de découvrir qu'il n'y a que quelqu'un de plus taliban qu'un fanboy Linux: un fanboy BSD !!!

  7.   ja dit

    jaja
    système monolithique et modulaire, si vous ne savez pas, n'ouvrez pas la bouche

    1.    L'ignorant dit

      Ce garçon a-t-il déjà utilisé kldload? il lui! pauvre ignorant ... je ne sais pas comment ils lui ont laissé publier des ordures comme ça, en savoir plus avant de comparer ...

  8.   Yo dit

    La comparación mas ridícula y poco seria que vi en mi vida realmente digna de un IGNORANTE que ama Linux, el hecho de que varios usemos Linux no quiere decir que menospreciemos BSD líderes en rendimiento y seguridad entre otras cosas, este blog debería comparar no denigrar, quel ridicule.

  9.   Joseph dit

    Dans ma tentative de me rapprocher de Linux - en voulant quitter Windows - j'ai trouvé plus de tendance au fanatisme qu'à la technologie. Il y a peu de blogs où les comparaisons entre d'autres OS sont abordées de manière impartiale, sans parler entre les mêmes distributions Linux! BSD attire mon attention (même si je ne l'ai pas utilisé) et je pense que même s'il s'agissait d'un système d'exploitation moche, il n'y aurait aucune raison d'insulter ses utilisateurs.

  10.   Abckof dit

    Se documenter davantage, c'est ce qu'il faut faire avant de publier juste des coups! .. un système d'exploitation n'est jamais meilleur car il est utilisé par un certain nombre d'utilisateurs, sinon pour les contributions et solutions qui apportent à l'utilisateur, de quelque manière que ce soit, un utilisateur de Mac pourrait dire que Mac est meilleur que Windows ou Linux ou BSD, dans presque tout le fanatisme informatique aveugle l'ouverture aux nouvelles technologies ou la réingénierie des systèmes qui, d'après ce que nous comprenons, c'est le système qui s'adapte à l'utilisateur et non l'inverse.

  11.   César Augusto Balcazar de los Santos dit

    Mais pour la performance il a tout à fait raison, même si beaucoup sont inventés ici pour leur fanatisme que bsd est plus rentable. Les benchmarks le prouvent, mieux c'est parlé avec des tests.
    http://www.phoronix.com/scan.php?page=article&item=pcbsd-101-first&num=1

  12.   Juan Torres dit

    Le noyau Linux n'est pas aussi modulaire que le BSD ...

    De plus, je n'ai rien vu des avantages de BSD. J'utilise des systèmes Linux, mais je voulais tester FreeBSD. Et c'est dommage que le lien envoyé à la fin de l'article ne soit pas disponible.

  13.   Mec avec une barbe à la taille dit

    Si vous voulez "toute la vérité", la voici (venant de quelqu'un qui a utilisé les deux):

    Si vous avez besoin d'un serveur sans trop de complications ou d'un environnement de programmation stable et complet et que vous ne vous souciez pas des limitations de la licence GPL, alors choisissez Linux.

    Si vous avez besoin de tout ce qui précède et que vous préférez la licence BSD qui est fondamentalement si gratuite que vous pouvez même fermer le code, travailler dessus et le vendre (comme Apple l'a fait avec Mac OS ou Sony avec PS3 et PS4), alors choisissez BSD.

    En termes de performances, peu importe! Ne vous laissez pas moquer. Si Google utilise Linux et que la NASA utilise BSD ce n'est pas tant pour la performance que pour des raisons purement techniques, en fait la plupart des scientifiques de laboratoire utilisent ... Windows! Si vous avez un ordinateur pas très ancien (et il est livré avec Windows pré-installé) Linux et BSD fonctionneront sans difficulté (j'ai un vieil ordinateur de 2006 avec 1 Go de RAM que j'utilise pour expérimenter et il exécute les versions les plus récentes des deux sans problèmes).

    Et si vous êtes un gars normal qui ne s'intéresse à rien de ce qui précède et pour une raison quelconque, Windows ne vous convient pas, alors choisissez Linux, qui est quelque chose comme un Unix pour les débutants avec quelques "ornements" (GNOME, KDE, UNITY, etc.), et laissez BSD aux utilisateurs les plus avancés.

    Avec tout ce qui précède, Linux et BSD ont de nombreux problèmes (incompatibilité des pilotes, bugs, etc.), et vous pouvez avoir des moments très amers (je ne pense pas qu'il soit nécessaire de les mentionner tous, vous savez ce que je suis parler de). Parfois, une simple mise à jour peut jeter le système sur vous et je me fiche de ce que les fans ont à dire: si vous n'avez pas dit "ça craint!" à plusieurs reprises lorsque vous utilisez Linux ou BSD, vous ne les avez pas suffisamment utilisés.

  14.   Polvoron dit

    Je les ai déjà tous passés en revue et je pense que je peux donner un avis objectif, même si quelqu'un dira sûrement patatá! et # @ grrr!, mais j'y vais:
    FreeBSD: pour un suspect commun comme non: les complexités de l'installation, les connaissances avancées sous UNIX et les bugs, plus constants que d'habitude qui vous conduisent souvent à réécrire presque tous les fichiers de configuration, vous renvoient. Maintenant, si vous comptez l'utiliser pour gérer un réseau, alors oui, parce que pf n'est pas iptables, et parce qu'il est plus rapide en conjonction avec Apache et Mariadb…. Et jusqu'ici je pêche.

    Linux: il faut commencer par: lequel d'entre eux? Vous ne pouvez pas généraliser et englober dans le mot linux aussi la gamme chromatique des distributions, les mettre dans un entonnoir et dire: Güindous fortin!. Linux est hétérogène et sortant. Linux est la paella. FreeBSD est du riz blanc. Mais laissant les métaphores parce que j'ai faim et que le frigo est vide, la dernière fois que j'ai regardé le brocoli, il avait muté et donnait du bois de chauffage au porc haché. Étape avec mes expériences:

    -Ubuntu: J'ai commencé avec 6.04. Beaucoup de problèmes. Beaucoup de. Un mal de tête. Mais j'ai enduré et suis venu le 10.04 puis le 12.04, même si j'ai dû le laisser là parce que le disque dur a explosé, et ils ont installé Windows 8 sur le nouvel ordinateur 64 bits. Mais je ne l'ai pas réinstallé. Configurable. Pour un utilisateur moyen, c'est génial. De plus, vous pouvez faire beaucoup de choses avec, mais quand je suis allé télécharger 14.04, j'ai entendu dire qu'un dérivé le brodait ...
    -Linux Mint: J'ai essayé la distribution basée sur Ubuntu 14.04 et… elle consomme moins de ressources, vous pouvez faire la même chose qu'Ubuntu et c'est très bien. Pour les deux, le fait que: ils peuvent être utilisés comme serveurs, bien que plus imprécis que FreeBSD, vous pouvez les configurer pour le piratage, le pentesting, la conception graphique, les jeux, le multimédia, la programmation: NetBeans, QT Creator (communauté), Gambas, etc. .., et toutes les bibliothèques que vous recherchez pour Ruby, Python, C ++, VBasic, Borland, Pascal, Java ... Hautement configurable de toutes les manières, pas seulement l'apparence que les utilisateurs de FreeBSD signalent comme idiote, quand quoi cela facilite l'utilisation, mais tout.
    Pour le serveur: FreeBSD, ArchLinux, Red Hat et leurs dérivés, et Suse.
    Pour les utilisateurs, quel que soit leur niveau: TOUS, même si je ne recommanderais pas FreeBSD, ArchLinux, Gentoo à ceux qui viennent de Windows sans passer par d'autres distributions "maison" telles que Chromixium, Zorin ou Chaletos.

    1.    Mariano dit

      Les versions tournantes ne sont pas utilisées sur un serveur ... manco

      1.    Edouard Inda dit

        Hehehe, oups

      2.    forocochino dit

        La simple lecture du titre de ce résumé de l'entrée précédente dans techrepublic m'a dit que je ne devrais pas perdre mon temps.

        Toutes nos félicitations. Votre article trollsensacionalista a obtenu une autre entrée. Également une liste noire à l'échelle du domaine, cependant.

        Je vais poster sur taringa pendant un moment et lire les nouvelles de Forocoches. au revoir.?

  15.   joan dit

    Je ne suis pas d'accord avec la plupart des choses que cet article commente. En dehors de dire des mythes (le truc à propos de Theo de Raadt et du FBI), ou que BSD est un ancien logiciel, ou que Linux est plus sécurisé, etc., il ne plonge pas également dans les deux systèmes d'exploitation (enfin, Linux n'est qu'un noyau , le système serait GNU).

    Ce que les "linuxers" ne pensent pas (pour mémoire que j'utilise Debian GNU / Linux sur mon ordinateur portable depuis plus de 10 ans), c'est que si vous supprimez les pilotes propriétaires, les bibliothèques propriétaires et les logiciels propriétaires de Linux, Linux ne le ferait pas. ont autant de support matériel et autant de jeux et d'applications que l'article prétend avoir.
    Dans FreeBSD ou OpenBSD, nous voulons seulement avoir des logiciels 100% libres et des pilotes 100% libres, avoir un système d'exploitation sûr, fiable et robuste mais, surtout, qui donne aux utilisateurs la liberté de le modifier et de le distribuer librement, et qu'aucune application des tiers les espionnent.

    C'est la différence aujourd'hui, que le "linuxero" moyen veut juste avoir un bureau chupiguay avec de nombreuses applications, et ils oublient l'origine de la raison pour laquelle Linux a été créé, et spécifiquement, pourquoi Richard Stallman a créé GNU.

    Avec BSD, nous gardons cet esprit. En plus, bien sûr, d'avoir les bureaux normaux (Gnome3, KDE4, xfce, et tout ce qui précède), des applications de programmation (Geany, Emacs, etc.) et des services d'hébergement, de sécurité, d'analyse, etc.

    En conclusion, si vous supprimez tout ce qui est propriétaire de GNU / Linux (non libre, dans Debian), cela pourrait ressembler beaucoup plus à n'importe quel ordinateur sur lequel BSD est installé.

    Salut à tous. Vive le logiciel libre et vive l'anarchisme.

    1.    ton nom dit

      Joan, entièrement d'accord avec tout ce que tu dis et vive l'anarchie!

      Un problème, Joan, à votre avis, pensez-vous que c'est plus socialement responsable, une distribution basée sur Linux sous licence avec une approche très sociale comme la GPL mais qui est en fait devenue ceci:

      http://www.linuxfoundation.org/about/members

      En plus des blobs, binaires, firmwares et bots dont j'ai parlé en réponse au commentaire d'Anm.

      Ou les systèmes d'exploitation BSD sont plus socialement responsables, avec un développement plus soigné, mené par des communautés de hackers, sans grandes entreprises errant à l'aise, mais avec une licence qui, si elle ne réduit pas la liberté des utilisateurs, ne la préserve pas non plus.

      L'idéal pour moi serait quelque chose comme GNU / BSD mais ce sera qu'il n'y a pas beaucoup de sentiment! XDDD

  16.   Jorge dit

    Bons commentaires dans l'ensemble. Mais j'en vois un peu risqué en utilisant des termes peu amicaux et inutiles. N'oublions pas que nous sommes sur le web et que tout le monde nous lit.

  17.   elvis dit

    Les opinions ne sont que des opinions. Il est facile d'être rejeté sans montrer de données concrètes.

  18.   uracile dit

    Joan. Sans rentrer dans les disqualifications car nous sommes ici pour discuter à l'amiable, je pense que vous avez excellé dans la dernière partie de votre commentaire.
    Comme vous, j'utilise aussi Linux. Cela me semble être un OS, tout simplement magnifique.
    Je crois humblement que votre référence au besoin de non-free peut être due à votre configuration matérielle spécifique.
    Dans mon cas, tout mon système fonctionne à merveille, y compris la carte vidéo (même si j'installe les pilotes propriétaires NVIDIA via son panneau de contrôle).
    Pour le reste, j'utilise des applications de toutes sortes et je n'ai pas eu à utiliser de référentiel supplémentaire non libre en dehors de ceux que Debian fournit par défaut.
    Salutations.

  19.   Antonio dit

    Désolé de relancer un article de 2014, mais en tant qu'utilisateur de logiciel libre, j'aimerais faire un commentaire.

    J'utilise GNU / Linux dans un environnement plus personnel. Sur 2 ordinateurs, j'en ai un avec uniquement GNU / Linux et l'autre un dualboot avec GNU / Linux et Windows (malheureusement, j'ai besoin de certains programmes, moins ils fonctionnent mieux sous Windows). Mais dans mon travail, j'ai un serveur FreeBSD monté, et auparavant il était sur GNU / Linux.

    Je pense que GNU / Linux, bien qu'il soit également robuste pour les environnements de travail, recherche davantage les environnements de bureau, et BSD en tant que serveur est merveilleux

  20.   gavilandoftheforest dit

    J'ai quitté l'Université de Californie. Autrement dit, mes 40 premières années j'étais en Californie pendant les années de développement d'IBM-PC, Microsoft, Apple, Google, Silicon Valley, etc. Je ne suis pas un expert en informatique (biologie), mais j'ai développé des ordinateurs tous mes vie à des fins commerciales. Je pense que l'auteur a touché à tous les domaines, mais l'essentiel doit avoir
    plus de mots: la licence est tout. Si vous avez besoin d'un système sur lequel vous avez un contrôle total, choisissez BSD. Linux et GNU ne sont pas vraiment gratuits - c'est comme dire que le Parti populaire est populaire. Si vous avez l'habitude de payer pour Windows et que vous avez un peu de capacité technique et que vous voulez remplacer votre argent par du travail et en mangeant votre noix de coco, choisissez Linux. Choisissez la distribution qui fonctionne le mieux sur votre ordinateur - vous devez passer des semaines et essayer.
    Si vous êtes un professionnel dont le but est de développer des programmes internet pour les entreprises
    et peut-être voulez-vous les faire correspondre avec le système d'exploitation (et les programmes associés), choisissez FreeBSD. Si vous envisagez de développer uniquement des programmes Internet communs (CMS, etc.), choisissez Redhat / Fedora. Mais, dans les deux cas, au final, vous allez apprendre tous les systèmes, Java,
    Apache, Tomcat, Postgres, Whitebeam, node, Clang, etc., etc. Ensuite, vous pouvez vous spécialiser,
    si cela compte. Il existe également des émulateurs Android sur Linux, non? Un excellent Android
    tablette peut-être mieux et vous pourrez oublier le passé, les illusions de liberté, vos souhaits et avaler tout ce que Google décide, sinon GNU, le clan Windows, ou les accords internationaux (Berne). La liberté n'est pas une petite maison. (Excusez mon Spanglish, s'il vous plaît.)

  21.   Sébastien Marchionni dit

    Salut. Je suis un utilisateur Linux. Je vous raconte mon expérience pour quiconque peut vous servir.

    Je ne vais pas comparer avec FreeBSD parce que je ne l'ai pas utilisé, mais il est évident que dans beaucoup de choses, Linux va gagner et dans beaucoup de choses que Linux perdra, en fonction des besoins de l'utilisateur.

    En termes de performances, tous les Linux ne peuvent pas être inclus comme s'ils étaient identiques. Je testais de nombreuses distributions jusqu'à ce que finalement j'obtienne Debian, qui contenait tout ce que je voulais et dont j'avais besoin. Jusqu'à ce que systemd arrive et que j'essaye Slakware et Devuan. Bien que je sois passé par de nombreuses distributions, j'ai été choqué quand j'ai essayé Slackware, la différence de vitesse et de fluidité par rapport à Debian était totale, c'était comme faire un saut dans le futur. Parmi les autres distributions que je n'avais jamais essayées, la différence avait été si remarquable.

    Linux mint: Peut-être le système d'exploitation le plus simple à utiliser pour l'utilisateur de bureau régulier. Beaucoup diront non, mais ils le disent généralement parce qu'ils sont déjà habitués à Linux et à ses dérivés et qu'ils sont tous également faciles. Je l'ai essayé avec mes vieux hommes qui ont environ 70 ans et n'ont aucune compétence en informatique et je me suis adapté plus rapidement avec Windows (à la fois xp et 7). Je travaille en tant que technicien, j'ai donc demandé à des clients de le tester et le résultat était le même. Pour ceux qui ne comprennent rien du tout, c'est la chose la plus simple qui soit. En soi, l'installation est plus simple que le réglage d'une horloge. Mettez le live cd et il y a un raccourci qui dit "installer linux mint" double-cliquez, mettez le pays, la langue, attendez quelques minutes et redémarrez.

    Devuan: il ne m'a pas répondu comme Debian, il est en phase de test et cela montre, aussi comme ils m'ont clarifié, ils se concentrent d'abord sur le faire fonctionner en tant que serveur. Pour un utilisateur ordinaire, ce n'est pas idéal.

    Debian et les logiciels libres: j'ai toujours utilisé tous les logiciels libres à l'exception des pilotes vidéo, aussi fanatiques soient-ils, ils finissent par tomber pour des pilotes privés ou accepter des pilotes gratuits sacrifiant les performances de la carte vidéo.

    Sur les licences: Dire que les BSD sont plus libres car ils permettent de fermer le code et ainsi de suite, est une vision individualiste et à court terme. GNU garantit la liberté de développement technologique, tandis que BSD garantit la liberté d'utilisation technologique par l'individu. Maintenant, dans la pratique, comme on dit que c'est la même chose, il est plein de programmes Linux qui ne sont pas conformes à GNU. Plus important encore, en vous conformant à GNU, vous pouvez implémenter quelque chose comme systemd, vous pouvez aussi avec BSD; Ce que je veux dire, c'est que quelqu'un de méchant trouverait toujours un moyen.

    En termes de sécurité, linux a des distributions spécifiques à cet effet, comme FreeBSD et aussi pour le casser, comme Kali.

    Ma conclusion est la suivante: ces discussions et comparaisons sont triviales. En ce qui concerne la sécurité, les performances, la possibilité de modifier etc ... des connaissances très poussées sont nécessaires pour être décisives. Les quelques personnes qui peuvent ressentir et être affectées par ces différences sont probablement celles qui travaillent déjà dans les groupes de développement Linux et FreeBSD, qui n'écrivent et ne testent pas de distributions ou qui travaillent dans une petite entreprise gérant des serveurs.

    De plus et à cause de mon travail, je me lasse de voir des gens obsédés par la performance. Ils paient cher pour du matériel de pointe qu'ils emballent ensuite dans un PC mal équilibré; Ils recherchent un logiciel capable de répondre à des millions d'événements imprévus avec des milliers de fonctions qu'ils n'utilisent jamais (ce qui est plus facile que de corriger l'erreur, de le refaire correctement à partir de zéro), en utilisant des applications pour que le PC gère mieux les ressources mais à en même temps, les consommant pour utiliser autant de ces applications. Je travaille également en tant qu'expert et conseiller sur ces questions avec un cabinet d'avocats, et TOUTE cette «sécurité» dont ils présument tant est résolue de manière simple, violant les gens et non les machines (comme le faisait Kevin Mitnick à l'époque). Il y a le paradoxe suivant, toutes ces questions détaillées et spécifiques, sans prise de conscience et sans engagement envers quoi que ce soit, ne sont d'aucune utilité et si vous avez ce niveau de conscience, d'ordre et de professionnalisme, elles finissent par être inutiles.

    Je vais essayer FreeBSD et peut-être après un certain temps je l'arrêterai et cela ne fonctionnera pas pour moi, non pas parce que c'est mauvais mais d'après ce que je vois, il ne répondra pas à ce dont j'ai besoin, de la même manière que des centaines de distributions Linux et toutes les fenêtres le font. Pour un autre FreeBSD, c'est peut-être exactement ce dont vous avez besoin. Quelqu'un d'autre peut utiliser un Linux particulier mais il a appris à utiliser FreeBSD et il est à l'aise avec cela et il le sait et c'est définitivement un outil de travail: la même chose peut arriver à un utilisateur Linux.

    En utilisant FreeBSD, j'aurai les connaissances nécessaires. Les gens qui développent BSD ou Linux ne peuvent pas être dans tout, ils en choisissent un et continuent à le développer, de la même manière que nous en choisissons un et continuons à l'utiliser pour travailler, à la différence que nous pouvons changer tout le temps alors qu'ils ne le font pas. et c'est pour cela que nous finissons par discuter fanatiquement de ces questions, alors que les seuls qui ont vraiment le droit de parler fanatiquement sont ceux qui, chaque jour, lorsqu'ils se lèvent, se mettent au travail pour rendre possibles ces systèmes dont nous parlons tant.

    PS: La note et les commentaires, indépendamment du fait que BSD est désavantagé, m'encouragent encore plus à l'utiliser car je n'ai jamais pu trouver d'analyse impartiale sur le sujet, à la fois par des personnes BDS et Linux et la seule option est de l'utiliser moi-même.

    1.    Isaac PE dit

      Salut,

      Vous avez critiqué mon article en alléguant une série de vos considérations personnelles. Je pourrais me rendre intéressant et vous dire que vous n'avez pas raison ou vous réfuter, mais quand j'ai écrit cet article, peut-être que je pensais à d'autres choses différentes de ce que je crois maintenant avec un peu plus d'expérience. Par conséquent, je ne peux honnêtement dire que vous avez absolument raison. Amen!

      Merci de nous lire. Salutations.

  22.   Sébastien Marchionni dit

    Ne critiquez pas votre article. Autant les commentaires mais ni l'un ni l'autre. Mais le fait que vous soyez toujours «en concurrence» pour la performance d'un outil au lieu de penser à quoi il sert et qui va l'utiliser. Pour donner un exemple, la plupart d'entre nous détestent sûrement les fenêtres ici, mais pour une banque ou quelqu'un qui travaille dans des bureaux (en Argentine, mon pays) c'est le seul système qu'ils vont utiliser, au-dessus de XP, et le seul qui apprend va vous aider. De plus, vous n'aurez pas besoin de l'apprendre en profondeur, juste le très, très basique. Avec Linux, la même chose se produit sur des milliers de Linux, tous pour des choses différentes. Debian m'a servi, en partie à cause de sa facilité d'utilisation et de sa stabilité, bien sûr, j'y suis venu pour un problème idéologique, j'estime que de nombreuses autres distributions me serviraient, mais je suis venu à Debian et il a répondu à tout ce dont j'avais besoin.

    Maintenant, j'ai passé un certain temps avec Devuan, qui a des problèmes que je ne peux pas résoudre, alors je suis passé à Slackware. Pour ce que je l'utilise, les deux sont utiles et en quoi ils sont différents je n'ai pas autant de connaissances que pour en profiter, ce qui arrive généralement à la plupart des utilisateurs de Linux; qu'il est difficile à utiliser est un mythe; Plus qu'un mythe, c'est une chose du passé, aujourd'hui ils sont tous faciles à utiliser pour un utilisateur standard. Lorsqu'un problème survient c'est autre chose, dans mon cas par exemple je suis systématiquement à court de serveur x à chaque mise à jour et sans l'administrateur réseau. En termes de performances, si vous compilez des sources quelle que soit la distribution, la vitesse est perceptible.

    Mon point est le suivant, la plupart sont extrêmement pointilleux sur un système sans être extrêmement sages pour en tirer le meilleur parti.

    Avec l'arrivée de systemd, ce que nous aimions tant de Linux est complètement perdu et tout est unifié, comme une sorte de petites variantes de fenêtres avec leurs frameworks. Peu de distributions ne l'utilisent pas, certaines de celles qui n'ont pas déjà dit qu'elles allaient l'implémenter. Les possibilités sont alors réduites et l'idée de FreeBSD commence à devenir plus attractive. De FreeBSD, il est toujours critiqué de ne pas avoir une grande variété de pilotes et donc de moins performer. Ce n'est vraiment que dans les jeux que cette différence de vitesse pourrait être significative, pour laquelle directx est toujours plus élevé sur Windows de toute façon. Peut-être quelqu'un qui a besoin de faire de gros rendus vidéo ou de gros calculs en laboratoire, mais les deux derniers devront utiliser ce que leur entreprise leur dit d'utiliser, pas ce qui fonctionne le mieux. J'ai pour exemple mon meilleur ami qui travaille au ministère de la Défense et où l'on s'attend à une sophistication et à un choix minutieux des outils à utiliser, cela se résout trivialement par des questions de contrats avec les entreprises, de budget etc ... c'est-à-dire que l'argent décide et non l'intellect.

    C'est vrai ce que vous dites des fervents défenseurs de FreeBSD, je les ai lus, mais c'est exactement la même chose avec Linux et Windows (Mac ne mérite pas d'être mentionné). Il est presque impossible de ne pas être impartial car il y a un problème sous-jacent important qui divise, qui a à voir avec le rôle que nous accordons à l'information, aux connaissances et au développement technologique. En fin de compte, ce qui a tendance à enflammer nos passions a plus à voir avec cela qu'avec la performance réelle. Je le dis aussi en tant que personne qui aime Linux mais aussi les jeux et quand il s'agit de jouer à l'opengl et au vin, ils ont des performances totalement inférieures, bien sûr, il y a des jeux pour lesquels le PC est si abondant que cela n'a pas d'importance, mais pour les plus récents Cela fait.

    PD: desde mi punto de vista systemd es la destrucción de Linux como lo conocemos y tendríamos que centrarnos en aprender y sobre todo promocionar las distros que no lo usen e inclusive apoyar opciones distintas como BSD en pos de que no surjan «nuevos windows con otro nom".

  23.   Sébastien Marchionni dit

    Au fait, depuis le début, j'ai clairement indiqué que c'étaient mes considérations personnelles.

  24.   David dit

    Je suis ingénieur logiciel dans une entreprise orientée vers le développement de logiciels de sécurité, en particulier je travaille avec la théorie du compilateur, et je suis désolé Isaac, votre argument est plus que médiocre en comparant GCC avec CLang (devant LLVM), je ne le fais pas sachez si vous vous êtes arrêté un jour pour comprendre l'architecture d'un compilateur et de l'autre, mais bien que GCC fasse son travail, c'est comme comparer une 600 à une Ferrari, je ne vais pas discuter des différences dans lesquelles vous pouvez les voir. http://clang.llvm.org/comparison.html#gccSi Linux utilise GCC, c'est parce que le code du noyau est très étroitement couplé aux options spécifiques à GCC.

    Je me considère également comme un programmeur "décent" dans l'espace noyau Linux et BSD, ainsi que dans l'espace utilisateur, et je le fais aussi bien sous Linux que FreeBSD.

    En ce qui concerne la sécurité, il est vrai que SELinux peut sembler intéressant, mais dans ma vaste expérience, je n'ai vu personne qui l'utilise correctement, malgré le fait que Red Hat l'installe par défaut sur leurs systèmes et sur Fedora. Même ainsi, je peux admettre que Linux peut avoir certains avantages de sécurité, cependant, en termes de reconnaissance de Linux, il repose sur des CGroups qui me semblent être un système complexe et malheureux par rapport aux pistes d'audit FreeBSD, les espaces de noms du noyau (qu'est-ce que les gens connus sous le nom de conteneurs dans l'espace utilisateur) sont une imitation grossière des prisons BSD et présentent de nombreuses lacunes (voir le problème / proc dans les conteneurs).

    Malheureusement, ni Linux ni BSD ne peuvent prétendre être un micro-noyau, leur architecture est basée sur l'exécution de modules liés et pour être honnête, j'ai vu Linux exploser plus de paniques du noyau que les BSD.

    La performance? Eh bien, cela dépend, Linux a de nombreuses entreprises derrière lui et de nombreux pilotes sont très préparés, le cas de la e1000e (carte réseau Intel) me vient à l'esprit, il se peut que dans des cas spécifiques de ce style BSD, il ait un inconvénient , mais il ne faut pas oublier que de nombreux fabricants basent leur matériel réseau sur des BSD (commutateurs, routeurs) avec du matériel spécifique et c'est là que les pauvres Linux sont humiliés.

    Linux est un gâchis sanglant, / sys, / proc, ioctls (et je ne parle pas seulement de terminaux ou de périphériques bloc / caractère), l'ouverture de sockets de type NETLINK, sysctls ... Tout cela pour communiquer avec un noyau, dans FreeBSD vous Je vais le résumer: sysctl, point final.

    Et je ne vais pas développer beaucoup plus, que les comparaisons sont haineuses, tout le monde cherche des informations:

    ZFS contre btrfs
    PF vs iptables, ou si vous voulez, netfilter
    Hiérarchie FS dans FreeBSD vs Linux, et dites-moi à quoi servent / run et / var / run; / media, / mnt et / run / media; / opt et / usr / local et beaucoup d'absurdités.

    Et pourquoi ne pas aller plus loin, l'abomination de systemd, le créateur de votre magnifique bonjour démon, avahi daemon.

    Lisez le code FreeBSD (/ usr / src) et Linux, puis choisissez ce que vous utilisez

  25.   Erg Eubeth dit

    klxox nkcnsxgxbx issfsjsh

  26.   Rodrigo Mariano VillarVespa dit

    gnu / linux est meilleur et a également plus de logiciels

  27.   David Glz dit

    Heavens, après avoir lu tous ces commentaires, j'ai réalisé qu'il y avait une controverse entre quel système est meilleur qu'un autre pendant des années ... en comparant par exemple le Mac OS à Windows dans l'une de ses versions et en comparant Windows avec Linux, et maintenant je le vois avec Linux et BSD dans l'une de leurs versions. La vérité est qu'ils sont tous bons car ils disent que cela dépend du type d'utilisateur et à vrai dire, chaque personne dira que l'OS qu'ils utilisent est le meilleur car ils utilisent un seul point de comparaison ou plusieurs, la comparaison OS. est même sur les téléphones portables ... grâce à ma chance je dirais, j'ai été lié à de nombreux systèmes d'exploitation depuis Windows 97 qui était le premier OS que j'ai utilisé, puis c'était XP et là je n'avais toujours pas de point de comparaison parce que ce n'était qu'une mise à jour et une amélioration, alors j'ai eu l'expérience De rencontrer des étudiants en informatique, ils ne m'ont rien appris: v mais j'ai pu passer du temps et apprendre d'eux, ils ont utilisé Debian, c'est là que j'ai appris qu'il y avait plus d'OS et qu'ils étaient utilisés pour d'autres choses J'ai compris que pour un utilisateur normal c'était Windows et oui Vous vouliez un serveur, vous utilisiez Linux, pourquoi se sont-ils entraînés et mis en place des serveurs sous Linux, il faut noter que j'étais en lycée, je ne comprenais pas comment tout cela fonctionnait très bien, j'ai commencé à enquêter et à lire beaucoup sur lehistoire des systèmes d'exploitation actuels et de leurs origines, puis j'ai rencontré Mac OS et de nombreuses distributions Linux à l'époque, je pensais que BSD était un Linux: v mais maintenant que j'ai une connaissance plus approfondie de la structure d'un OS et de son noyau, aussi de le langage C, etc, je suis un utilisateur Linux à ce jour j'utilise Archlinux J'ai commencé à l'utiliser pour apprendre et je l'ai aimé, en ce moment je télécharge openBSD, d'après ce que je vois, c'est très bien de pouvoir utiliser le code dans comme vous le souhaitez, qui est également très stable mais cela ne veut pas dire que je vais arrêter d'utiliser Arch Linux, ni que j'arrête d'utiliser windows, comme pour Mac je l'aime pour sa facilité et sa simplicité d'utilisation en un jour tu apprends pour faire fonctionner l'équipement, mentionner les avantages et les inconvénients de chacun ne dit pas si l'un est meilleur qu'un autre, cela aide simplement un utilisateur à choisir en fonction de ses besoins, pourquoi tous les OS ont des approches différentes jusqu'à aujourd'hui, il n'y en a pas de parfait.

  28.   JJSC dit

    Quelle polémique, les deux sont bons, stables et sérieux, vive tout ce qui a un héritage d'UNIX (autre que Microsoft);)

  29.   anon dit

    Ecoutez, je ne pense ni ne réfute qui a écrit cet article, ni ne le juge. Je vais juste commenter mes expériences en utilisant les deux * types * de systèmes: au cas où quelqu'un trébucherait sur ce blog et prévoyait d'envoyer rm à Windows, ou même d'essayer d'autres systèmes.
    Linux: utilisez Gentoo. Très bon, à la fois graphique et à télécharger et installer. Un peu foutu à installer avec des commandes, mais si vous osez ou connaissez une syntaxe, alors c'est à vous. Eh bien, je suis toujours en train de le tester dans VirtualBox, alors peut-être que j'ajouterai autre chose à l'avenir car je ne l'utilise pas beaucoup et je voudrais le "tester" un peu plus.
    Arch… eh bien, pour autant que je sache, il n'est disponible qu'en x64. Mauvais point: il fut un temps où mon processeur était x32 ou x86, je ne m'en souviens pas très bien. Kick and renegade pour que vous puissiez même le tester en VB; tout cela était inutile. Mais comme Gentoo, un casse-tête si vous voulez l'installer avec des commandes. C'est pourquoi, lorsque vous avez acheté un tel processeur, je n'ai pas pensé à l'installer. Les commandes sont presque comme dans n'importe quel Linux, mais comme je l'ai dit, je ne l'ai pas utilisé, alors peut-être que maintenant je vais essayer de le tester.
    Linux Mint: super. Très bien pour les utilisateurs comme moi, qui recherchent quelque chose de plus de bureau parce que je ne suis pas un hacker, encore moins pour passer des heures à taper des commandes et à modifier des fichiers pour que le système fasse une tâche basique médiocre. Je me souviens que j'avais un centre logiciel, ou quelque chose de similaire, où je pouvais télécharger les programmes qu'ils m'avaient suggérés. De bons programmes, une grande variété d'entre eux, j'ai pu installer .deb sans problème. De bonnes performances, il se décline en deux types d'architectures. Bonne apparence graphique (avec l'environnement graphique par défaut). Je dirais que c'est recommandé pour ceux qui ne recherchent pas quelque chose de compliqué. Je le crois, mais depuis aujourd'hui ils vous jettent pour avoir donné votre avis ... de toute façon, je m'en fous de ce qu'ils pourraient me critiquer, c'est pour ça que je laisse ça.
    Ubuntu:… quelques problèmes, je pense que je m'en souviens. La principale raison pour laquelle j'ai arrêté de l'utiliser est que j'ai lu sur les portes dérobées, je ne sais pas si c'est ici ou ailleurs. Je devrais le vérifier moi-même.
    Debian: super. Bien que si vous n'aimez pas gérer les commandes, mieux vaut utiliser Ubuntu, Linux Mint ou revenir à Windows. Grande variété de programmes. Grande facilité d'utilisation pour l'utilisateur. Il se décline en plusieurs architectures. Très stable, même si vous coupez la "mise à jour apt-get" ... préparez-vous à redémarrer l'installation. Il a également de nombreux programmes de toutes sortes. Autre information sur l'installation: très facile, mais je ne sais pas pourquoi diable ça échoue maintenant que j'essaye de l'installer dans VB (j'ai un soupçon; continuez à lire et vous verrez pourquoi je pense que l'installation échoue).
    Red Hat: dans ma vie, j'ai pu utiliser une autre version qui n'était pas celle des premières années. Je pense que c'est à partir du moment où il s'appelait Red Hat, maintenant je pense qu'il s'appelle RHEL (Red Hat Enterprise Linux). Je ne donnerai pas mes données personnelles à une entreprise qui ne me laisse même pas tester le système pour voir comment il est.
    Solaris: identique à Red Hat. Bien que j'aie essayé de télécharger OpenSolaris, c'était plus ou moins la même chose.
    Oracle: ne l'utilisez jamais, vous devriez. Ou du moins essayez-le.
    Mandriva: Je ne l'ai pas non plus utilisé, je ne sais pas grand-chose.
    openSUSE: non plus, je ne l'ai jamais essayé. Je ne sais pas si je vais le faire.
    Précédent: J'ai bien aimé quand j'ai entendu dire qu'il n'y avait pas besoin de télécharger des "versions" ou quelque chose comme ça: une seule version ou quelque chose comme ça, mais j'y ai pensé et j'ai décidé d'utiliser un autre OS.
    Manjaro: Je pense que je l'ai utilisé une fois. Je ne me souviens pas beaucoup.
    Eh bien, ce sont ceux dont je me souviens de Linux. Passons maintenant au gros, au dur et au lourd: BSD-UnixLike.
    HardenedBSD: poubelle complète. J'ai à peine réussi, après plus de deux semaines de batailles (car j'ai déjà dit que je ne suis ni programmeur, ni hacker, ni l'un de ces génies) à installer ne serait-ce que les bases. Il n'est disponible qu'en x64. Il n'utilise pas "pkg" comme FBSD, il utilise "pkg-static", dont j'ai à peine lu (et je ne sais pas non plus si FreeBSD en sait beaucoup), mais pour autant que je puisse l'utiliser, cela a fonctionné comme le paquet traditionnel. Malheureusement, après avoir fait fonctionner son programme d'installation, je n'ai même pas pu installer pkg, car il me disait qu'il manquait une bibliothèque ou quelque chose du genre. Dans le forum FBSD, ils voulaient juste m'en parler, car c'était un autre système d'exploitation, mais ils m'ont dit d'essayer de le réinstaller; c'est peut-être la mise à niveau qui ne s'est pas bien terminée. Je ne sais pas. Mauvais goût de bouche.
    FreeBSD: mauvais et bon. Amour-haine. Problèmes et solutions, même si parfois je ne les ai même pas trouvés. J'ai un lecteur DVD et jusqu'à présent, je ne peux pas le faire fonctionner sur ce système. Il utilise le format UFS, d'après ce que je sais. Un type de format encore plus exotique et inconnu que ceux que j'ai vus sous Linux. Format indémontable dans tous les Linux que j'ai essayé, même si ce n'était pas dans beaucoup. Difficile, parfois impossible, de gérer certaines choses. Et oubliez d'utiliser les anciennes versions: j'ai lu des informations sur les utilisateurs qui utilisent encore des versions antérieures à 10. Je ne savais rien à ce sujet et j'ai essayé d'installer 10.2 sur mon PC, échec. J'essaye d'installer 10.3, un désastre. J'en ai marre et je cherche 11.1. Enfin, mais uniquement sur DVD. Depuis par x ou par z, cela m'a toujours donné une erreur en essayant de l'installer sur USB. Bien sûr, ne pensez pas à utiliser 11.0: j'ai lu un utilisateur qui a cessé de travailler sur deux ou trois choses ou sur l'ensemble du système, je ne me souviens pas bien. Si vous êtes un hacker, vous êtes un informaticien, on vous donne ces manies, ou vous voulez juste vous battre comme moi pour voir même comment c'est pour vous-même, installez-le. Il a les ports, qui plantent parfois et parfois pas. Vous avez pkg, ce qui n'est pas mal, mais avec un peu de chance, ils ne le changeront pas de sitôt comme c'était le cas avec "pkg_add" ou "pkg_delete" je pense, qui est maintenant "pkg" et tout ce que vous voulez faire. Vous pouvez renforcer le système, vous avez des outils pour cela, selon lei. Vous pouvez vous passer de l'environnement graphique, presque comme sous Linux, mais pour moi du moins, c'était un peu plus facile à gérer pour moi que sous Linux. Et je ne sais pas quoi dire d'autre: c'est presque comme Linux, juste très différent. Il n'utilise pas systemd, donc si vous ne l'aimez pas ou le détestez, vous pouvez utiliser ce type de système d'exploitation, qui je pense ne l'utilise pas (je pense qu'il utilise systemv; je suis désolé, je ne suis pas un hacker et je ne suis pas intéressé à être corrigé avec un air de supériorité, donc si je me trompe et que vous voulez me le faire voir, essayez de ne pas être prétentieux).
    Pour le moment, à part Windows 7, XP, 98, 95, et les prétendues ordures vista et le vrai ultra mrd de win 8 et 8.1… ce sont ceux que j'ai utilisés. Bien au-dessus, donc si vous avez l'intention de venir m'attaquer avec des arguments informatiques ou de hacker, je vous fais déjà savoir que je n'ai pas l'intention de vous répondre. D'abord parce que je ne commente pas ici pour ça. L'autre est que je ne vais pas parler de ce que je ne sais pas. Et enfin, parce que même si vous savez, si vous êtes prétentieux et que vous êtes supérieur pour utiliser tel ou tel (comme tous les bons fans), essayez d'abord de sortir de votre système habituel et essayez d'utiliser quelque chose qui ne mord pas.

  30.   XXXXX dit

    Prétendez qu'une page appelée LinuxAdictos est impartiale.
    bref, la seule bonne chose à propos de bsd est que vous pouvez exécuter / émuler Linux. WoW cette comparaison est drôle.

  31.   esteban aussi dit

    Tant que bsd prend en charge 32 bits, peu importe, linux a cessé d'être au moment de ne pas utiliser 32 bits.bits n'a pas bien qu'il soit comme on dit obsolète, je travaille sur l'amélioration du 64 bits système et améliorer les pilotes qu'ils retirent de la circulation

  32.   Andros dit

    Je ne me sens pas impartial dans l'article, les détails BSD tels que la robustesse de ZFS, l'émulateur Linux, la documentation dans le manuel FreeBSD ou les fantastiques Ports qui étaient bien avant AUR dans Archlinux manquent. D'autres sites Web comme https://programadorwebvalencia.com/bsd-vs-linux-en-escritorio/ , ou la documentation officielle https://www.freebsd.org/doc/es/articles/explaining-bsd/comparing-bsd-and-linux.html Ils donnent une information supplémentaire qu'il est important de ne pas ignorer.

  33.   Patri dit

    NomadBSD ou GhostBSD sont beaucoup plus faciles à installer que n'importe quel GNU / Linux, ou OpenBSD, que leur installateur est merveilleux, et vous ne le mentionnez pas dans l'article. NomadBSD peut fonctionner sur une simple clé USB avec persistance et vous avez un FreeBSD complet qui n'a pas besoin d'un disque dur, ou si vous préférez l'installer plus tard sur le disque dur.

    De plus, l'article commente de nombreux mensonges dont je ne sais pas d'où l'auteur les a tirés, comme le fait que FreeBSD est développé à partir de MacOS X ¿??

    Il ne commente pas non plus à quel point le système SystemD est obsolète et fastidieux et pourquoi de plus en plus de distributions imitent les systèmes BSD et éliminent le démarrage de SystemD, car c'est dommage. En fait, il existe même des distributions qui utilisent le logiciel GNU avec le noyau FreeBSD comme Debian, par exemple.

    L'article ne mentionne pas non plus qu'il y a plus de développeurs actifs dans BSD et d'événements tels que les Hackathons que la communauté chupiguay d'utilisateurs qui changent de fonds d'écran, de thèmes et d'icônes dans les distributions Linux et qu'ils ne font qu'imiter Windows, au lieu de s'inquiéter d'avoir un bon code, une documentation utile et à jour, et mettre la sécurité au cœur du système d'exploitation, comme le fait OpenBSD.