Clubs utilisateurs. Un pas de plus sur la voie de Linux

Clubs utilisateurs

L'histoire n'est pas une série d'événements qui se déroulent de manière linéaire. Un événement est le résultat de la somme des conséquences de nombreux autres grands et petits événements qui se sont déroulés à des moments différents dans différentes parties du monde.

J'ai interrompu l'histoire sur Internet pour commencer à raconter l'histoire de la naissance du mouvement du logiciel libre. Il est maintenant temps de reprendre cette histoire pour arriver au point où les deux se rencontrent. Rappelez-vous que dans l'article précédent, nous avons laissé Richard Stallman mDouloureux car l'environnement professionnel des programmeurs se commercialisait et perdait l'esprit original de collaboration associé au mouvement hacker. Pourtant, cet esprit était plus vivant que jamais ailleurs.

Au début des années 70, la fabrication des ordinateurs est simplifiée et rendue plus économique grâce à la production en série de microprocesseurs. De cette façon, il était possible commercialisant des kits de composants électroniques pour les passionnés pour construire leurs propres micro-ordinateurs.

L'intérêt suscité par ces kits était grand, et des clubs sont rapidement apparus où ceux qui ont construit leurs propres équipes, et ceux qui voulaient apprendre à le faire, se sont réunis en personne pour échanger des idées et se renseigner sur les nouvelles. Ces groupes avaient des qualités qui manqueraient à Stallman chez les programmeurs professionnels: l'amour du savoir pour lui-même, le désir d'exploiter pleinement la capacité de la technologie et la vocation d'être utile aux autres en partageant ce que l'on sait.

Ces groupes d'utilisateurs étaient généralement des organisations à but non lucratif comptant un nombre variable de membres qui se réunissaient une fois par mois et, en fonction de leur taille et de leurs ressources, publiaient un bulletin imprimé. En outre, des membres plus expérimentés se sont portés volontaires pour répondre aux demandes des utilisateurs novices. Comme il est devenuPlus populaires, les fabricants de kits (et plus tard d'ordinateurs et de logiciels assemblés) ont commencé à assister à des réunions pour promouvoir leurs produits. Mais, comme l'ont décrit certains participants, ce n'était pas le discours promotionnel typique, mais plutôt ils ont enseigné des trucs et donné des informations utile pour les participants.

AT&T. L'ennemi à vaincre

Nous avons déjà des ordinateurs entre les mains d'utilisateurs non professionnels et un protocole de communication universel pour les connecter. Il fallait juste se débarrasser d'AT & T. pour qu'Internet atteigne les masses.

AT&T, une société qui possédait les brevets de Graham Bell depuis le XIXe siècle, était devenue le monopole des communications téléphoniques aux États-Unis au XXe siècle. Leur domaine était si absolu que les utilisateurs ne possédaient même pas leurs téléphones. ils ne pouvaient pas non plus connecter des appareils non-professionnels au réseau. En tant que seul fabricant de modems, AT&T n'a jamais pris la peine de proposer autre chose que des appareils coûteux et encombrants.

La puissance de l'entreprise a commencé à se fissurer lorsque le Hush-A-Phone est apparu, un dispositif en plastique qui équipait le récepteur du téléphone et empêchait la transmission d'un son autre que la voix de l'expéditeur. Une décision de justice a permis à l'appareil d'être commercialisé malgré les protestations d'AT & T selon lesquelles il endommageait son réseau.

Une décennie plus tard, la société a subi une défaite finale lorsque Ronald Reagan est arrivé au pouvoir. Fanatique du libre marché et promoteur d'une forte déréglementation de l'économie. Le gouvernement américain a profité de la demande du fabricant pour un appareil permettant d'intégrer le téléphone dans une radio, évitant d'avoir à se tenir à côté de l'appareil pour communiquer. Lorsque AT&T a menacé les utilisateurs de couper leur connexion, le fabricant s'est tourné vers le régulateur. La compagnie de téléphone finirait par accepter de se diviser et le réseau téléphonique de se libérer.

Les clubs utilisateurs se connectent au réseau

Mais, avant cela, il y avait déjà des avancées. En 1975, la Federal Communications Commission des États-Unis a finalement permis à l'utilisateur de connecter n'importe quel appareil au réseau tant qu'il ne l'endommageait pas. L'un des premiers modems disponibles pour les utilisateurs à domicile dans le cadre du nouvel arrangement a été acheté par un certain Ward Christensen.

Christensen était eLe créateur de xmoDEm, un programme qui permettait aux ordinateurs de l'époque de communiquer entre eux en utilisant le réseau téléphonique traditionnel. Ce logiciel était librement partagé entre les clubs d'utilisateurs et adapté à différents systèmes d'exploitation.


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

5 commentaires, laissez le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données : AB Internet Networks 2008 SL
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.

  1.   Fantôme dit

    Chaque fois que vous faites les articles les plus merdiques, à quel point vous êtes mauvais

    1.    Diego allemand Gonzalez dit

      Nous t'aimons aussi

      1.    Fantôme dit

        Vraiment. Avez-vous vu à quel point il est mal écrit? , Entre vous et lignux…. Vous avez un niveau très bas, et cela montre que vous n'avez pas les connaissances ou la capacité d'écrire, du moins renseignez-vous au préalable sur le sujet, cher Diego. Tu n'as aucune idée.

        1.    Raul Coño arrête de demander dit

          Vous savez que ce n'est pas écrit non? Google Traduction est perceptible pour les ligues

          1.    Diego allemand Gonzalez dit

            Je vous mets au défi de rechercher l'original en anglais