Voici mon point de vue sur Kdenlive et Openshot, deux éditeurs vidéo

Voici mon point de vue sur Kdenlive et OpenShot

La grande différence entre les logiciels libres et les logiciels propriétaires est la quantité de ressources disponibles pour le développement. Non seulement des connaissances en programmation sont nécessaires, mais également sur les besoins des utilisateurs auxquels elles sont destinées.

Nous savons tous ce que nous attendons d'un lecteur vidéo ou d'un traitement de texte. Mais, cLorsqu'il s'agit de produits très spécifiques tels qu'un programme de CAO pour l'ingénierie spatiale, un système de diagnostic d'imagerie expert ou, dans le cas des éditeurs vidéo, il est également nécessaire de connaître les besoins de l'industrie.

Les généraux de la loi dépendent de ceux d'entre nous qui font les révisions. J'ai utilisé Adobe Premiere Pro, mais pas au niveau d'un éditeur vidéo professionnel, donc ce que je dis dans cet article est une vue très partielle.

Voyons le commentaire que ccantor a fait dans mon article précédent:

Bonjour, en réalité ils sont habitués à faire de petits assemblages, malheureusement ils ne se rapprochent pas des systèmes professionnels et quand j'ai essayé de faire quelque chose de créatif, ils échouent dans toutes les possibilités. Ceux d'entre nous qui utilisent des logiciels libres sont sérieux au sujet de l'absence d'un programme de montage vidéo qui soit vraiment une garantie de faire un travail sérieux, à un bon niveau.

Le meilleur et le pire de chacun

Cette comparaison avec les éditeurs non linéaires propriétaires est plus compliquée pour Kdenlive que pour OpenShot. ELe second n'a jamais eu plus de prétentions que d'être facile à utiliser. L'association avec Blender et Inkscape lui donne d'énormes possibilités graphiques et son interface utilisateur basée sur des icônes est très facile à comprendre.

OpenShot

OpenShot dispose d'un assistant de titre animé basé sur un modèle.

OpenShot est un programme pour ceux qui souhaitent télécharger des vidéos sur les réseaux sociaux et sont satisfaits des options d'édition de base et d'un assortiment décent d'effets et de transitions.

Il est dans la même catégorie qu'Adobe Premiere Rush.

Une fonctionnalité qui manque est la possibilité d'exporter directement vers YouTube et les réseaux sociaux. Quoi qu'il en soit, c'est une fonctionnalité qui ne fonctionnait pas très bien. En toute honnêteté, cela ne fonctionne pas bien dans Premiere Rush non plus

Le gros avantage de Kdenlive (encore une fois, c'est ma vision) est qu'il dispose d'une interface utilisateur vraiment configurable.

Kdenlive

Kdenlive vous permet de changer le style des icônes et le thème de couleur

Personnellement, je me sens plus à l'aise avec les menus déroulants et les raccourcis clavier qu'avec la souris, et ceux de Kdenlive sont vraiment adaptables

Contrairement à OpenShot, qui nécessite l'installation de programmes externes pour la création de titres animés, Kdenlive a le sien. Son utilisation nécessite un certain degré d'expertise et d'essais et d'erreurs car il n'y a aucun moyen de voir comment il se fond avec le clip vidéo jusqu'à ce qu'il se chevauche.

En ce sens, les assistants OpenShot, bien qu'ils n'aient pas autant de possibilités, réduisent également la marge d'erreur.

Cependant, les guides et les grilles sont très utiles.

Une chose que j'ai vraiment aimée à propos de Kdenlive est que lorsque vous intégrez un clip vidéo avec du son, cela les sépare, ce qu'OpenShot ne fait pas automatiquement.

J'ai un moniteur relativement petit, ce qui rend le travail avec beaucoup de pistes et avec les paramètres d'effets et de transitions de Kdenlive un peu gênant. Encore une fois, je vous rappelle que j'écris cet article de mon point de vue.

Au-delà, après quelques minutes de pratique, et la lecture du manuel si nécessaire, l'ajout d'effets et de transitions devient relativement facile.

Je remarque que certains critiques ne prennent pas en charge Kdenlive pour certains formats tels que MKV, MOV et AVI. C'est vrai, contrairement à OpenShot, il ne le prend pas en charge. Peut-être qu'ils devraient se concentrer sur ces choses plus que d'avoir une version pour Windows, qui, selon ces mêmes critiques, est assez instable.

Ce n'est pas non plus comme si Windows manquait d'éditeurs vidéo gratuits.

C'est mon avis sur les deux programmes

Peut-être que l'affirmation qui a suscité l'interrogation du lecteur auquel j'ai tenté de répondre par ces articles était risquée. Kdenlive a plus de fonctionnalités qu'OpenShot (par exemple, capturer des vidéos à partir d'une caméra externe) Mais, il ne prend pas en charge autant de formats et dans certaines choses, il est un peu plus complexe à utiliser.

La bonne chose est de dire qu'ils ont des publics différents. Si vous souhaitez éditer des vidéos sans devenir trop compliqué avec la production, OpenShot est votre programme. Si vous voulez plus de contrôle sur les aspects artistiques, vous devez absolument essayer Kdenlive.


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

6 commentaires, laissez le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données : AB Internet Networks 2008 SL
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.

  1.   Dani dit

    Kdenlive prend en charge autant de formats qu'Openshot pour les raisons suivantes:
    OpenShot dépend en interne de python3-openshot, qui à son tour dépend des bibliothèques libav * de ffmpeg. Mais Kdenlive dépend également de ces bibliothèques. Par conséquent, dans ce sens, ils sont à égalité.

    Par contre, mkv, mov et avi sont supportés dans Kdenlive, puisque c'est ffmpeg qui s'en charge;)

    1.    Diego allemand Gonzalez dit

      Salut. Merci pour ton commentaire
      Aucun des trois n'apparaît dans la liste des formats dans lesquels ils peuvent être exportés. Peut-être que je n'ai pas suffisamment clarifié cela dans le libellé

  2.   claudio dit

    En fait, si vous cherchez quelque chose de professionnel, il y a Cinelerra. Sa courbe d'apprentissage et les ressources qu'elle nécessite se situent également au niveau d'une application professionnelle :-)
    Il existe une version communautaire.
    Il existe également d'innombrables applications sous Linux qui font quelque chose en particulier dans le montage vidéo et qui, lorsqu'elles sont utilisées ensemble, vous permettent de faire beaucoup de tâches d'édition vidéo et audio (je pense que c'était la philosophie d'origine Unix).
    Cordialement

    1.    Diego allemand Gonzalez dit

      Gracias por tu comentario
      Il existe plusieurs versions communautaires de Cinelerra
      Cinelerra CG: Développement rapide, une nouvelle version tous les mois.
      Cinelerra CV: se concentre sur la stabilité.
      Cinelerra CVE: Fourchette du précédent.

      Personnellement, je ne connais personne qui les utilise en permanence.

    2.    Dani dit

      Par curiosité, que voyez-vous dans Cinelerra que Kdenlive n'a pas?

  3.   leillo1975 dit

    Malheureusement, sous Linux, les seules options de montage vidéo professionnelles sont propriétaires, telles que DaVinci Resolve ou Lightworks. Le reste est un maremagnum de différents projets qui se font passer pour des professionnels, et au lieu de s'unir pour avoir une alternative sérieuse, ils jettent chacun de leur côté. En ce moment, je le sais et avec une prétention professionnelle, il y a:

    -Kdenlive : https://kdenlive.org/es/
    -coup de feu : https://shotcut.org/
    -Lame de débit : https://jliljebl.github.io/flowblade/
    -Olive: https://olivevideoeditor.org/
    -Cinelerra : http://cinelerra.org/
    -Des vies: http://lives-video.com/

    J'en ai sûrement laissé sur le chemin….