Brève clarification sur les environnements graphiques libres

Fenêtres de dessin

KDE, GNOME, X11, Wayland, X.org Server, Compiz, ... de nombreux noms pour différentes choses. Et c'est que les utilisateurs moins expérimentés sur ce sujet peuvent rencontrer certains doutes lorsqu'ils quittent Microsoft Windows ou Apple Mac OS X en termes de environnements graphiques.

Dans les systèmes Microsoft et Apple, les environnements graphiques ont peu changé, l'environnement Aqua De Mac ou du passage de Moon (Windows XP) à Aero (Vista et 7) et plus tard à Metro UI (Modern User Interface) sous Windows 8, ils ont peu d'effet sur les utilisateurs de ces systèmes d'exploitation.

Schéma du fonctionnement d'un environnement graphique

Dans les systèmes * nix gratuit Cela peut être plus compliqué car nous devons gérer de nombreux noms de projets pour différents systèmes qui se complètent et nous offrent une multitude d'alternatives. Mais il faut faire la différence entre le serveur d'écran, l'interface graphique ou l'interface utilisateur graphique (environnement de bureau), le gestionnaire de fenêtres, etc.

El environnement de bureau est une implémentation du interface utilisateur graphique cela nous permet d'avoir accès et de faire des configurations dans nos équipements de manière graphique. Il a en fait la même fonction que le terminal, seul tout est fait graphiquement. En ce sens, nous avons plusieurs environnements libres, tels que KDE, GNOME, CDE, Xfce, LXDE, Unity, LXDE, Cinnamon, etc.

El gestionnaire de fenêtres c'est le logiciel en charge de l'affichage des fenêtres dans les systèmes avec GUI. Ainsi, chaque environnement de bureau aura besoin d'un gestionnaire de fenêtres pour créer les effets graphiques et afficher les fenêtres. Dans cet aspect, nous trouvons des noms tels que Metacity, Mutter (tous deux utilisés dans GNOME), KWin (pour KDE), Compiz, XFWM (XFCE), Enlightenment (pour E16 ou E17), Blackbox, IceWM, UltimateWM (associé au projet UDE) ), Fluxbox, JWM, Openbox, FVWM, Virtual Tabbed WM, AfterStep, WindowsMaker, Matchbox, DynamicWM, HaZe, etc.

Finalement, le serveurs d'affichage. Le serveur d'écran est un programme qui coordonne et gère les entrées et sorties de ses clients, et ceci est réalisé grâce à un protocole de communication étant une partie très importante de l'interface graphique. En tant que serveurs d'écran, nous avons X.org bien connu dans le monde Linux, en plus de Wayland, SurfaceFlinger (pour Android), le célèbre et nouveau moi (de Canonical pour Ubuntu), etc. Tous ces serveurs d'affichage fonctionnent comme un élément supplémentaire des gestionnaires de fenêtres vus dans le paragraphe précédent.

J'espère avoir clarifié quelque chose pour vous et ne vous ai pas encore plus dérangé ...


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

Un commentaire, laissez le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données : AB Internet Networks 2008 SL
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.

  1.   Innercin dit

    Excellente explication, tout est clair, jusqu'à ce que je comprenne