Avast vend les données de millions d'utilisateurs à de grandes entreprises

Avast vend les données de millions d'utilisateurs

Il ya quelque temps Je vous le disest une extension pour les navigateurs développée par la société Avast données utilisateur collectées. Ce qu'on ne savait pas, c'était pour quoi ils les collectaient. Maintenant c'est clair

D'après une enquête Motherboard et PCMag, la société à l'origine du populaire programme antivirus vous vendez des données de navigation Web très sensibles à plusieurs des plus grandes entreprises du monde.

Les documents, d'une filiale du géant de l'antivirus Avast appelée Jumpshot, montrent que le programme antivirus Avast installé sur l'ordinateur d'une personne collecte des données et les fait reconditionner par Jumpshot dans plusieurs produits différents Je sais plus tard ils vendent à plusieurs des plus grandes entreprises du monde. Certains clients passés, présents et potentiels incluent Google, Yelp, Microsoft, McKinsey, Pepsi, Sephora, Home Depot, Condé Nast, Intuit entre autres multinationales.

L'un des produits les plus populaires de Jumpshot est "All Clicks Feed", qui peut suivre le comportement des utilisateurs, clics et déplacements sur les sites Web avec une grande précision.

On estime qu'Avast compte 450 millions d'utilisateurs tandis que ceux qui sont à vendre sont ceux de 100 millions d'utilisateurs. Avast explique la différence en ce sens qu'il ne fournit à Jumpshot que les données des utilisateurs qui a donné son autorisation. Bien que les enquêteurs n'aient pas pu le vérifier.

Avast vend les données sur ces habitudes de navigation

avast recueille les données des utilisateurs qui s'inscrivent puis les fournir à Jumpshot, mais plusieurs utilisateurs d'Avast ont déclaré qu'ils ne savaient pas qu'Avast vendait des données de navigation, soulevant la question de savoir s'ils savaient vraiment à quoi ils consentaient.

Selon les informations consultées par Motherboard et PCMag, Avast a vendu des données qui Ils incluent les recherches sur Google, les recherches de lieux et de coordonnées GPS sur Google Maps, les personnes qui visitent les pages LinkedIn des entreprises, les vidéos YouTube vues et les personnes qui visitent des sites Web pornographiques. Il est possible de déterminer à partir des données collectées la date et l'heure auxquelles l'utilisateur anonyme a visité YouPorn et PornHub, et dans certains cas le terme de recherche entré sur le site porno et la vidéo spécifique qu'il a vue.

Bien que dans les données les informations personnelles ne sont pas incluses comme les noms d'utilisateurs, ils contiennent encore beaucoup de données de navigation spécifiques, et les experts disent il peut être possible de désanonymiser certains utilisateurs.

Après avoir découvert qu'il collectait des informations via des extensions de navigateur, Avast a décidé de le faire directement via un antivirus. La firme a commencé à demander aux utilisateurs actuels de sa solution antivirus gratuite d'opter pour la collecte de données,

Dans l'aide du produit (celle que presque personne ne lit), il est expliqué:

S'ils s'inscrivent, cet appareil fait partie du tableau de bord Jumpshot et toute activité Internet basée sur le navigateur sera signalée à Jumpshot. Quelles URL ces appareils ont-ils visitées, dans quel ordre et quand? » ajoute-t-il, résumant les questions auxquelles le produit peut répondre.

Interrogés par Motherboard, ils ont répondu à Home Depot sur l'utilisation qu'ils font des données achetées:

Parfois, nous utilisons les informations fournies par des tiers pour améliorer notre activité, nos produits et nos services. Nous exigeons que ces fournisseurs aient les droits appropriés pour partager ces informations avec nous. Dans ce cas, nous recevons des données d'audience anonymes, qui ne peuvent pas être utilisées pour identifier des clients individuels.

Alors que Microsoft a nié avoir actuellement une relation avec Jumpshot, Yelp a expliqué que c'était pour la seule fois:

En 2018, dans le cadre d'une demande d'informations des autorités antitrust, l'équipe chargée de la politique de Yelp a été invitée à estimer l'impact du comportement anticoncurrentiel de Google sur le marché de la recherche locale. rapport de données de tendance qui valide d'autres estimations de la dérive du trafic de Google à partir du Web.


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

4 commentaires, laissez le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données : AB Internet Networks 2008 SL
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.

  1.   Leo dit

    Nous sommes définitivement criblés d'espionnage. Le système d'exploitation, les programmes de sécurité et les navigateurs, les FAI nous espionnent pour tout. Il est peu utile d'être anonyme. Avant, je pensais que seules les personnes paranoïaques utilisaient des choses comme les distributions Tor ou Linux pour ne laisser aucune trace, mais ce n'est plus aussi paranoïaque que je le pensais.

    1.    malveillant dit

      Je ne vois le scandale nulle part.

      Je suppose que les utilisateurs de Windows ou de Mac se soucient peu du fait qu'Avast collecte leurs données, car ils utilisent déjà leurs propres systèmes d'exploitation. Si nous ajoutons à cela qu'ils utilisent sûrement un mobile Android ou iOS, ce qu'ils ont sur l'ordinateur n'aura pas beaucoup d'importance, vraiment. S'ils utilisent également Alexa ou Google Home, le fait que cette nouvelle les affecte même est extrêmement hypocrite.

      Ce que ces utilisateurs doivent faire, c'est accepter la réalité: ce sont les produits.

      Qu'ils arrêtent d'utiliser des adblockers, qu'ils évitent de lire les CLUF parce qu'ils les accepteront s'ils veulent ce logiciel gratuit ou qu'ils cessent de se soucier si cet autre logiciel piraté met leur ordinateur à miner des crypto-monnaies. Ne mettez pas d'autocollants sur les caméras, n'activez ou ne désactivez pas le GPS en pensant que cela va vous sauver de quoi que ce soit.

      Si une personne a été consciente de sa vie privée, si elle croit que les ordinateurs et les appareils dont elle dispose sont comme les fenêtres de sa maison, par lesquelles l'air et la lumière entrent, mais aussi des voleurs et curieuse de sa vie privée, ces personnes le sont depuis des années. qui n'utilisent plus Windows ou Mac, ces gens ont cherché des alternatives mobiles au lieu d'Android ou d'iOS, et maintenant ils recherchent des appareils mobiles Linux qui verront enfin le jour cette année. Ces personnes, même en utilisant Linux sur le bureau, ont acquis de bonnes pratiques de navigation, en utilisant des navigateurs qui respectent la vie privée, des moteurs de recherche qui ne suivent pas, et ils se sont probablement supprimés des réseaux sociaux, du moins des plus encombrés, car ils sont inutiles .pour rien de plus que de tergiverser et d'améliorer l'ego.

  2.   Stephan K dit

    Encore la même chose avec Avast… Il était temps qu'ils soient un peu gênés.

  3.   linux2020 dit

    Il a toujours été un antivirus qui a consommé beaucoup de ressources et pour cette raison ou l'a utilisé. Maintenant, directement, je ne l'envisage même pas comme une option. Les salutations