Archinstall 2.2.0 est livré avec plus de profils, la possibilité de modifier les paramètres du noyau et plus encore

Archinstall sur Arch Linux

Développeurs Arch Linux a récemment publié la sortie de la nouvelle version du programme d'installation d'Archinstall 2.2.0, qui est utilisé dans les images iso d'installation qui peuvent être utilisées au lieu d'installer manuellement la distribution.

Pour ceux qui ne connaissent toujours pas l'intégration du programme d'installation d'Archinstall, sachez que ce programme d'installation fonctionne en mode console et est proposé en option pour automatiser l'installation. Par défaut, comme auparavant, le mode manuel est proposé, ce qui implique l'utilisation d'un guide d'installation étape par étape.

L'installateur propose deux modes : guidé et automatisé :

  • En mode interactif, l'utilisateur se voit poser des questions séquentielles couvrant les étapes de base du manuel de configuration et d'installation.
  • En mode automatique, vous pouvez utiliser des scripts pour créer des modèles d'installation automatisée typiques. Ce mode est adapté pour créer vos propres assemblys conçus pour une installation automatisée avec un ensemble typique de configurations et de packages installés, par exemple pour une installation rapide d'Arch Linux dans des environnements virtuels.

Avec Archinstall, peut créer des profils d'installation spécifiquesPar exemple, le profil «bureau» pour sélectionner un bureau (KDE, GNOME, Awesome) et installer les packages nécessaires pour le faire fonctionner, ou les profils «serveur Web» et «base de données» pour sélectionner et installer le contenu Web, les serveurs et le SGBD . Vous pouvez également utiliser des profils pour les installations réseau et le déploiement automatique du système sur un groupe de serveurs.

Archinstall 2.2.0 Nouvelles fonctionnalités clés

Dans cette nouvelle version d'Archinstall 2.2.0, les changements les plus importants sont liés aux profils d'installation, puisque maintenant des profils d'installation sont déjà disponibles pour créer des serveurs et installer environnements personnalisés DeepPin, Enlightenment et Sway, De plus, les profils d'installation des applications Cockpit, docker, apache httpd, lighttpd, mariadb, nginx, postgresql, sshd et tomcat ont été ajoutés.

Un autre changement important est le ajout de la prise en charge de GRUB comme chargeur de démarrage secondaire (qui d'ailleurs en parlant de lui, a récemment reçu une nouvelle mise à jour et vous pouvez vérifier les détails de lui dans ce lien.)

De plus, il est également possible pouvoir sélectionner plusieurs éléments à la fois dans les formulaires de sélection et la capacité de sélectionnez la version du noyau Linux à installer et modifiez les paramètres du noyau (ce dernier est une fonctionnalité très intéressante pour ceux qui aiment avoir un noyau plus personnalisé).

Des autres changements qui se démarquent de cette nouvelle version:

  • Ajout de la prise en charge du chargement des paramètres à partir des fichiers JSON.
  • En mode interactif, un mode avancé (–avancé) a été ajouté, ce qui vous permet de définir des valeurs de paramètres arbitraires.
  • Possibilité d'activer NTP lors du choix d'un fuseau horaire.
  • Sélection améliorée de la disposition du clavier.
  • Ajout de la prise en charge du travail en modes EFI et BIOS.

En ce qui concerne Problèmes connus qui n'ont pas encore été résolus, il est mentionné que :

  • La partition a encore des problèmes avec certaines dispositions. Solution de contournement : la création manuelle de partitions et la sélection d'utiliser / mnt tel quel ou de « Réutiliser les partitions » (après qu'un système de fichiers valide a été créé sur des partitions créées manuellement) résoudra la plupart des problèmes.
    Le double démarrage avec Windows fonctionne, mais il y a un problème avec Windows créant une très petite partition de démarrage causant des problèmes.

Si vous voulez en savoir plus vous pouvez vérifier les détails dans le lien suivant.

Enfin, il convient également de mentionner que Les développeurs d'Arch Linux ont prévenu aux utilisateurs qui à partir de la mise à jour du package libxcrypt 4.4.21 dans la distribution, lors de la spécification de nouveaux mots de passe, L'utilisation de schémas de hachage de mot de passe vulnérables, tels que MD5 et SHA1, sera interdite.

Pour les comptes qui utilisent déjà les hachages MD5 et SHA1 pour vérifier les mots de passe, un avertissement s'affichera lors de la tentative de connexion, vous invitant à mettre à jour le mot de passe. Pour ceux qui utilisent le gestionnaire d'affichage, une fois ils doivent passer à la console de texte (CTRL + ALT + F3) et se connecter à leur compte.


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données : AB Internet Networks 2008 SL
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.